Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

Programme de la rencontre de Cherchell du 14-06-2014

Programme de la rencontre du 14 Juin 2014 à Cherchell

 

08.3o:  Accueil

09.00:  Souhaits de bienvenue

09.15:  Visite des lieux - Plantation d’arbres - Baignades.

12.00:  Déjeuner

 - Hors-d’œuvre varié
 - Sardines grillées
 - Dessert


13.00: Prière

14.00: Histoires vécues, blagues,...Café et Thé

16.00: Clôture

Nous vous souhaitons une agréable journée.


Nous prions nos chers amis de s’acquitter de leur cotisation pour l’année en cours et de participer éventuellement aux frais de l’organisation de cette rencontre.

 

Le Président de l'ALMF

 

 

Commentaires (27)

LE PRESIDENT DE L ALMF
  • 1. LE PRESIDENT DE L ALMF | 11/06/2014
NOS AMI(E)S DU LYCEE M.FERROUKHI SONT PRIES DE RAMENER LEUR CARTE D ADHESION LE JOUR DE LA RENCONTRE DE CHERCHELL.
un lecteur
  • 2. un lecteur | 09/06/2014
Amis lecteurs vous qui possédez une ou plusieurs vaches ce ci vous intéresse quant à leur avenir .

Au Dakota du Nord les vaches perdent leur queue .
L'exploitation du gaz de schiste aux USA, fait toujours le débat sur les répercussions sanitaires et environnementales...
(article paru au "Quotidien "le 08/06/2014)

Et comme chez nous en Algerie ce probleme va se poser aussi , vous devriez penser dés maintenant avant qu'il ne soit trop tard comment les queux de vos vaches ne vont pas à subir le même sort et disparaitre à jamais.
aziz
  • 3. aziz | 08/06/2014
Desole Hortense, je viens juste de realiser que ma tablette avec l'auto correction, m'a induit en erreur et ne m'a pas fait epeler correctement votre nom. Je vous prie de m'en excuser.
aziz
  • 4. aziz | 08/06/2014
Hour tense,

Dans mes commentaires, les references au Sahara etaient implicites avec a l'esprit les arguments que vous aviez si justement souligne, a savoir l'eloignement des zones hurbaines , le nord de l'Algerie et autres.

Non je ne pense pas cautioner a contre coeur mais j'essaye plutot de mieux comprendre ce dont on a affaire, sur la bases de donnees relles, verifiables et disponibles a tous, loin des cliches mediatiques et sans consideration politique. Des analyses basees sur des considerations essentiellement techniques avec bien sur au top de l'agenda l'impacte environmentale, estimee a sa juste valeur sans alarmisme ni complaisance

Mais mon ami Mourad, ces experimentations ont déjà ete faites ailleurs, chez nous nous en sommes aux balbutiements.
Des alternatives a la frac a l'eau, oui MAIS. La frac au propane, GPL ou encore Gaz de petrole liquefie. Il est injecte sous forme de gel avec du sable dans la formation pour realiser la fracturation. Il est ensuite recupere en meme temps que le gaz naturel. Cela permet de ne pas utiliser des milliers de m3 d'eau et de reduire considerablement les risques de contamination.
Mais deux problemes se posent: la technique n'est toujours pas maitrisee et reste toujours a l'etat de recherche en laboratoire et le second probleme, les couts d'utisation restent prohibitifs.
ZOUM
  • 5. ZOUM | 08/06/2014
REBONJOUR AZIZ !
Soyons lucides et clairvoyants !
Est-ce que vous ne pensez pas que s engager dans cette nouvelle voie
énergetique en hypothéquant l avenir de jeunes génerations montantes
de notre pays ,encore et toujours ,avec tous les risques
environnementaux et sanitaires n est-il pas une absurdité politique ?
Si l ALGERIE,aprés 50 années,a été incapable d ameliorer son climat
économique avec tous les atouts économiques dont elle dispose,ce n est pas aujourdhui,avec l exploration et l exploitation de ce gaz non
conventionnel qu elle pourra concevoir une nouvelle strategie de croissance en créant des emplois et en soutenant la croissance ....
L Algerie ,il faut le rappeler,qu avec la domination du secteur des
hydrocarbures a beaucoup contribué à émousser la motivation nationale à produire d autres biens commerciaux.Par la volatilité des
prix pétroliers ,le secteur participe à l altération de la structure fiscale.
Les autres sources de recettes sont négligées,ce qui entraine un
ralentissement des activités non pétrolieres.Les Economistes
avancent que c est l hypothése du SYNDROME NEERLANDAIS qui
explique le mieux cette malédiction des ressources, et que la théorie
de l Etat rentier pourrait également expliquer les inssuffisances
économiques ,ces 2 aspects étant principalement dus au déficit de
démocratie,à la corruption,à la faiblesse des institutions et à la recherche du profit.
Ce syndrome néerlandais ,apparait surtout dans les pays fortement
dépendants du pétrole comme l Algerie qui voient leur production
manufacturiere baisser aprés un choc positif sur les prix du pétrole.
En ma qualité d Economiste,je pense qu il ne faut pas s attendre à voir
évoluer à court terme la structure de l économie intérieure ,bien que
cela reste envisageable à plus long terme dés lors que certaines
conditions seront réunies.
Par ailleurs,je sais que les techniques d hydrofracturation remonte à
1957 et meme,elles pourraient se developper à l avenir à une grande
échelle par l intermédiaire des petites compagnies et sincerement,
je ne sais pas s il existe aujourdhui d autres alternatives à la
fracturation hydraulique ?Est-ce que l utilisation d autres liquides de
fracturation que l eau pourrait etre envisagée à l avenir ?
Comment selon toi, arriver à ameliorer le taux de recuperation du gaz
dans les gisements ,du fait que les techniques de forage jusqu ici ne se sont donc pas ameliorées et les conditions économiques ne sont
pas satisfaisantes ?
Je pense à mon humble avis, qu il faut faire beaucoup de realisations
de forages expérimentaux avec aussi,la poursuite des recherches sur
les techniques d exploration et d exploitation d hydrocarbures de
roches méres.
Si la question du gaz de schiste est pour l instant un sujet tabou, pour
des raisons essentiellement politiques,il sera difficile à un gouvernement comme le notre,de refuser toute forme d expérimentation qui est seule susceptible d ouvrir des voies nouvelles.
J aurai preferé que ces experimentations soient faites ailleurs et non
pas chez nous........

amicalement,
mourad
bradai
  • 6. bradai | 08/06/2014
GM aujourd hui j'ai été félicité par le doyen des cuistots.IL voulait manger quelque chose qu'on grille sur un feu que son intérieur ne se mange pas et reste intact à la chaleur . Et j'ai réussi à lui faire des merveilles là ou des cuistots de renommé ont échoue devant lui .Je ne vois pas où tu as pu trouver lui trouver une cuisson aussi delicate fiston . C’était facile GM .J'ai vite pensé à la sardine .Mais tu n'as jamais mangé de sardine de ta vie Fiston .je sais GM c'est moi qui te refusais de nous les acheter parcque c'est le chat qui rafle en plus de la chair toutes les arêtes et même les têtes que j'en étais jaloux qu'il mange autant et plus que moi.
Raconte moi du début.
Ces derniers jours comme tu le sais je ne suis pas sorti de la maison j’étais occupé à lire des com qui se disent sur sur le gaz de la cuisson .Des experts ont montré un gaz qui va faire des merveilles dans les foyers. Je ne te suis toujours pas Fiston .
GM ils disent tant que ce gaz ne brulera que l’extérieur de la chair et qu'il laisse son tout à l'interieur mijoter à petit feu sans la toucher. j'ai pensé GM qu'il n'y a que la sardine qui puisse supporter ce supplice de feu et j'ai fait de cette expérience mon exploit.
Alors fston tu as pu griller toute une sardine sans toucher ses os. C'est ce que j'ai fait GM. j'en suis fière de toi maintenant Fiston et à quand ta deuxième sardine.
Chaque chose en son temps GM,je suis entrain de voir si les arêtes ne pourrissent pas avant la chair.
Hortense
  • 7. Hortense | 08/06/2014
Bonjour,
Mr Aziz
Vous nous avez donné hier les arguments qui pousseraient à tenter le "diable",mais je regrettais de ne pas lire dans votre analyse le son d'une cloche que j'ai déjà entendu à savoir:
Vu l'étendue de notre Sahara et l'emplacement des lieux où se trouvent ces "trésors"(empoisonnés?):loin des régions urbanisées ,l'impact négatif serait moindre.
On sent que vous cautionnez à contre cœur puisque vous laissez une place au bénéfice du doute.
Il me semble aussi que vous nous aviez parlé de nouvelles
technologies qui seraient moins "traumatisantes",et où on n'utiliserait pas des quantités industrielles d'eau.
En tant que novice je peux délirer,donc ne vous éprenez pas à mon égard si je passe à coté de la plaque.
Je n'oublie pas de vous remercier de vous donner autant de peine pour répondre à nos questionnements,et de votre temps alors que votre agenda est loin d’être vide.

Je vois d'ici notre ami Noureddine médusé,car jaloux pour sa région.
L'idée des tee-shirts est un bon moyen pour sensibiliser
les jeunes,et sans être défaitiste:peut-on tenter quoi que
ce soit pour faire changer d'avis les décideurs?
aziz
  • 8. aziz | 08/06/2014
Amies et Amis

J'ai travaille aux USA, Texas dans l'exploration et l'exploitation petroliere pendant 11 ans, en qualite d'ingenieur. La loi aux USA, a l'inverse des Europeens et certainement chez nous, en Algerie c'est que le sol et le sous sol appartiennent aux proprietaires terriens. Donc acces a des zones prospectives necessite un contrat legal avec les gens, des particuliers dans certains cas. Si decouverte il y a et si commerciale elle est, c'est le jackpot et encore beaucoup mieux que de gagner a la lotterie pour ces particuliers. Il s'en est suivi des luttes acharnees entre proprietaires terriens pour l'attrait d'operateurs et de capitaux pour l'exploitation de ces gaz de schistes, dont l'exploitation, je vous le rappelle a debute juste aux annees 2000. Cette concurrence fait que pour les moins chanceux, un sentiment d'amertume et de rancoeur s'est etabli a l'egard des operateurs tel que, certains l'ont pousse a un extreme, des reglements de comptes, du chantage contre ces operateurs qui ne les ont pas enrichis mais enrichi par contre leurs voisins. D'ou le fameux film du Californien eclaire de Gas Land qui montre un fermier voir du feu sortir de son robinet quand il l'a ouvert et la faute attribuee aux forages de gaz de schistes a cote. Il s'est averre que suite a une enquete federale poussee et qui a dure des annees, que c'etait un faut. Le fermier frustre par les operateurs de n'avoir pu trouver du gaz ds son champ, a eu recours a une fraude : une bouteille de gas attachée a son systeme d'alimentation en eau en etait l'origine de ce gaz . Je ne dis pas que c'est toujours le cas mais dans ce cas précis, ce film la, a fait le tour de la planete et a conduit a beaucoup de conclusions erronees. Pour plus d'information sur ce sujet, je vous renvoie aux resultats de l'enquete des institutions federales americaines et des decisions et du verdicts de la justice de ce pays qu'on ne peut pas accuser de complaisance. Encore une fois, je ne dis pas qu'il n'a pas de risque, bien au contraire.

Autre chose, c'est qu'en dehors des USA et peut etre le Canada, une exploitation des GS n'existe nulle part ailleurs dans le monde. Oui des forages en Angleterre, Suede, ALlemagne, Chine et autres et a ma connaissance pas de pollution notable avec impacte sur l'environement enregistree aux USA, en phase d''exploitation et encore moins ds le reste du monde en phase d'exploration.

Certes , nous n'avons pas assez de recul dans le temps pour pouvoir porter un judgement base sur des faits reels, car il s'agit bien de ressources nouvelles, inconnues, peut etre pas suffisament bien comprises. En somme, des craintes de l'inconnu et c'est normal mais quand on n'a pas beaucoup le choix, il faut s'accomoder du benefice du doute et prendre certains risques. A cela, il faut absolument que l'aspet legal entre en jeu par des mesures importantes et rigoureusement applicables aux operateurs pour le suivi et le contrôle de toutes les operations, pour la protection des nappes et de l'environement pendant les forages.

Je finis par la fracturation hydraulique dont parlait mon ami Mourad. Cette pratique est communement appliquée chez nous depuis bien longtemps, mais pas sur les schistes mais sur les gres comme ceux des champs de Hassi Messaoud ou de TIn Fouye Tabenkort et je ne crois pas qu'il y a eu de problems de contamination enregistres a ce jour, suite a ces fracturations des reservoirs.

Et finallement, je voudrai juste ajouter que je ne defends aucun project politique et n'appartient a aucune une famille politique si ce n'est mon pays et mon peuple. Je ne donne ici qu'un simple point de vue de citoyen algerien avec une opinion parmi les 37 millions que nous comptons aujourd'hui.
Chantal
Bonjour Zoulikha,

Quelle bonheur de te « revoir » sur le site ! Même si pour moi c’est un profond regret de ne pas pouvoir participer aux retrouvailles du 14 juin à Cherchell, je suis ravie d’apprendre que tu feras le maximum pour te joindre à tous nos amis. Quant à moi … je ferai mieux la prochaine fois ! lol !
CHENGABKHALED
  • 10. CHENGABKHALED | 08/06/2014
Bonsoir si Aziz.
J'ai lu avec beacoup d'attention et d'interêt ton analyse sur les urgences que nous impose la nouvelle donne energetique et je la partage.Neanmoins,si je suis d'accord avec toi sur les raisons qui nous obligeront d'ici peu a trouver une parade aux defis qui se poseront á nous dans un avenir immediat et de repenser notre mode de fonctionnement,basé essentiellement sur une utilisation de la rente sans d'autres exploitations des richesses naturelles et propres dont dispose l'Algerie.Je le suis moins sur la minoration des risques que tentent de nous faire croire les multinationales du secteur quant á l'extraction du gaz de schiste avec les seuls moyens connus de nos jours.Il est vrai que le risque zéro n'existe nulle part, mais ce n'est pas au specialiste que tu es que j'apprendrai qu'une part de risque calculé,comme par exemple dans le domaine du nucleaire Francais que tu cites,n'a aucune commune mesure avec le saut dans le vide que sera l'aventure du gaz de schiste chez nous.Et ce n'est pas un hasard non plus si l'Algerie servira de laboratoire dans ce domaine.....Les multinationales savent profiter de la faiblesse des regimes.

Comme on dit chez nous,ELHAFAF YAT3ALAM FI RASSE LITIME.
ZOUM
  • 11. ZOUM | 07/06/2014
BONSOIR AZIZ,
Tu dois savoir mieux que moi que l exploitation du gaz de schiste par
la technique de fracturation hydraulique pose une serie de problemes
environnementaux qui se poseront à l avenir pour notre pays . D ailleurs,c est ce genre de problemes ,qui a conduit un pays comme la France àl interdire.On observe,par ailleurs qu un moratoire sur l exploitation du gaz de schiste a été adopté par l Etat de New york aux Etats-Unis,et que la Californie fera de meme.
Il y a aussi des études qui ont été faites par L université de HARVARD
et qui soulignent que les risques de contamination accidentelle
d aquiféres par des produits dangereux pour la santé humaine
(benzene et toluéne notamment) ne sont pas négligeables.Il y a eu,
deux cas de contamination chimique d eau potable en Californie,
par des rejets d eau de forage en surface,tout dernierement.
La contamination de nappes phréatiques par du methane CH4 a été
egalement détectée en Pennsylvanie .
Ce que je voudrais souligner, c est que les conditions d une telle
exploitation ne sont pas les memes aux E.U,en Europe voire en
Asie qu en Algerie.La geologie et la legislation concernant la propriété
du sous-sol sont differentes d un pays à un autre.....
Par ailleurs,si ,au cours de la derniere decennie,la bonne gestion de la
dette,confortée par une orientation à la hausse des prix du pétrole,
a contribué à redorer l image de l Algerie au niveau international,pour
autant,la transition vers une économie de marché n a jamais été
pleinement réalisée.Il faut dire que notre pays continue a conserver
toujours les caracteristiques d une économie dépendante du pétrole.
Notre pays a besoin d accroitre la productivité totale des facteurs
et de mettre en oeuvre un modele de croissance fondée sur les
competences c est à dire encourager les technologies de l information et de la communication et faire entrer le pays dans l économie du savoir et le sortir ainsi de l économie rentiere....
La facture alimentaire que paye notre pays chaque année depend
directement de la vente de nos hydrocarbures sans qu il y ait des
efforts d innovation pour impulser le developpement .....
L Algerie doit réduire l écart entre les activités liées au pétrole et celles qui ne le sont pas.Les activités non pétrolieres pourraient
ameliorer la structure des exportations et aboutir à la creation de
plusieurs activités productives ,contribuer à l essor des PME ,
accroitre les possibilités d emploi et à favoriser une plus forte croissance .
En conclusion ,je pense qu au lieu de chercher à hypothequer l avenir
des prochaines generations par l exploitation et l exploration de ce
gaz non conventionnel par des societés étrangeres n est il pas plus
judicieux de faire des avancées en termes d institutions et de
gouvernance .Veiller à une plus grande transparence dans la gestion
des affaires publiques.

amicalement,
mourad
aziz
  • 12. aziz | 07/06/2014
Amiens et Amis,
A ma connaissance, il n'y a jamais eu de concession attribuee en ALgerie pour l'exploration et encore moins pour l'exploitation des gaz de schistes. Tout au plus, moins d'une demi douzaine de puits fores par SOnatrach pour confirmer le potentiel mais surtout pour savoir s'ils peuvent etre exploites economiquement.

Ceci dit, on exporte aujourd'hui, quelques 60 milliards de m3 par an de gaz vers l'Europe du Sud,et on consomme localement en Algerie quelque chose comme 35 milliards de m3 de gaz par an. Mais notre consummation locale est entrain d'augmenter de facon considerable et surtout anarchique avec aucun soucis de de preservation ou de reduction. Que va t il se passer dans les annees a venir, si on ne renouvelle pas nos reserves de gaz ? Et bien on va tout simplement d'abord grignoter puis et dans un temps proche, consommer localement tout le gaz produit et oualou pour les exportations. Et dans ce cas comment payer pour toutes nos importations qui sont colossales. Je vous rappele que ces importations, payees par l'argent du gaz et petrole exportes, couvrent les biens de consomation (ble, nourriture, fruits et legumes) pour notre malheur voitures et autres produits de luxe bien inutiles a mon humble avis.
Cela devient une necessite imperieuse de remplacer nos reserves, les champs petroliers acutels qui nous ont nourri jusqu'a present, commence a s'epuiser, le soutrage devient plus faible, plus difficile, et plus couteux.

On n'a pas beaucoup de choix, de nouvelles reserves ou reduire considerablement notre consomation effrenee et insouciante surtout notre train de vie. Ce qui veut dire adios aux voitures, etc... Ou bien se tourner vers ce qui existe chez nous, bien sure en prenant soin de ce qui est fait, et je pense surtout aux reserves complexe, les reservoirs compacts, hates pressions, hautes temperatures, gaz et huiles de schistes.

Loin de moi d'assombrir encore la situation mais notre pays a des contrats de livraison de gaz de longue duree qu'on est oblige d'honorer, avec nos partenaires economiques europeens, bon an mal an, et avec cette menace comme une épée de Damocles sur nos tetes, de conccurence et de convoitise de nos traditionels marches de gaz pour l' Europe de Sud, par la Russie, le Qatar, la Norvege et autres, il devient aussi imperatif et encore une autre raison pour se reveiller et vite.

Les energies renouvelables dites npropres peuvent aider mais restent pour l'instant tres limitees et dans le meilleur des cas atteignent un bien maigre 10 ou 15 pour cent du total de la consommation.

En conclusion mes amies et Amis, on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre. Quand a la politique energetique de la France, ils ont ce que nous n'avons pas pour l'instant: l'energie nucleaire civile et ils sont parmi les plus avances au monde. La aussi le risque existe car le risque zero n'existe jamais, sinon il faut rester chez soi, manger des herbes et se chauffer au bois et utiliser les anes et les chevaux pour nos deplacement et encore meme la, il y a des risques
zoulikha
  • 13. zoulikha | 07/06/2014
bonjour mes amis ;es; je sais un bail .... je ferrais mon possible pour etre parmis vous le 14 inchaallah
ferhaoui
  • 14. ferhaoui | 07/06/2014
bonjour tout le monde.bonjour noureddine. je sais que a travers vos commentaires il y a le professionnel qui parle...le saviez-vous? certainement oui! que les essais nucléaires ont cessés il y a peine quelques années aux environs :(1970), dans le sud du sahara algérien ?!ont-ils à ce point la mémoire courte ou tout simplement des amnésiques?? alors quand dites vous!? c'est à se demander si les nostalgiques de l'algerie francaise ont besoin de faire voter de des lois pour glorifier la colonisation francaise à partir du moment ou certains, certains responsables algériens s'en chargent. au reste, en attendant jumbo parait-il lance les nouilles instantanées! l'ami ferhaoui, oran.
ZOUM
  • 15. ZOUM | 07/06/2014
BONJOUR HORTENSE ET NOURREDINE,
J adhére pleinement à vos idées concernant l exploitation du gaz de
schiste dans notre pays .Car en plus du respect des
"principes communs"notamment sanitaires et environnementaux auxquels notre pays sera astreint,il y aura le probleme de l eau qui
va se poser dùe à sa rareté.
Si le gaz de schiste aux E.U donne un optimisme qui ne se dément pas,L Algerie,par contre, n est pas l Amérique .
Et d ailleurs,meme aux E.U cette exploitation du gaz de schiste est-elle rentable et dans quelles conditions ? Quelle impact économique
peut-on en attendre ? Quelles sont les perspectives d exportation?
Son impact environnemental peut il etre limité ?
Cette percée américaine,il faut le souligner,n est pas sans soulever
de nombreuses questions en France par exemple où le vote par le
parlement de la loi du 13juillet 2011 interdisant l exploration et
l exploitation des hydrocarbures de ROCHE MERE,par les techniques
de fracturation hydraulique n a toujours pas mis fin.
La Bulgarie quant à elle ,interdit l exploitation et l exploration mais
autorise les recherches..
La problématique c est les éventuelles pollutions chimiques dues à
l eau de forage ( avec les craintes de contamination de nappes
phréatiques) et les fuites de méthane CH4.
Si les E.U vont realiser leur vieux reve avec une nouvelle donne
économique voire géopolitique avec une quasi-indépendance
énergétique tout en parvenant à diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre......
Si la Chine et la Pologne espèrent aussi,beaucoup de cette nouvelle
ressource qui leur donnerait une plus grande autonomie énergetique..
L Algerie,en revanche présente en 2013,une balance commerciale de
plus de 23,3 milliards de dollars due à la hausse des recettes des exportations par l augmentation de sa production pétroliere....et
hypothéquer l avenir des nouvelles générations par une décision
politique du gouvernement est fondamentalement inadmissible,
d autant plus qu il n y a pas un conseil national de l énergie CNE
dans notre pays.........
Je pense qu il est temps de renverser les roles, autrement dit la
DECISION SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DOIT PRIMER SUR LA DECISION
POLITIQUE.........
amicalement,
mourad
Noureddine
  • 16. Noureddine (site web) | 07/06/2014
@HORTENSE
SALAM
Voilà plus d'un an que j'avais lancé sur mon propre site web un sondage contre cette calamité qu'est le gaz de schiste et figurez vous qu'en une année je n'ai recueilli que 23 votes, c'est vous dire le désintéressement total de notre société contre cette malédiction
http://steppe.doomby.com/sondage/un-projet-est-en-cours-pour-l-exploitation-du-gaz-de-shiste-dans-notre-pays.html
Hortense
  • 17. Hortense | 07/06/2014
Salam,
Merci à vous Mr Nourreddine pour le lien concernant Znagui

Je suis aussi peinée que vous depuis que j'ai appris que ce qui est interdit ailleurs est permis ici,c'est gonflé tout de même!
Mr Aziz nous a gratifié de toutes ses connaissances sur le
sujet,lors d'un débat des plus passionnants alors s'il pouvait revenir à la tache pour nous rafraichir la mémoire,il ne sera que le bienvenu.
La solution serait que les concernés sortent leurs griffes,faire comme leurs ainés c'est à dire se battre corps et âme pour leur patrie.
Avec mes amitiés.
Noureddine
  • 18. Noureddine | 07/06/2014
PS
C'est GDF Suez (France) qui est sur les rangs et envisage de se lancer dans la prospection d’hydrocarbures de schiste en Algérie avec l’Allemagne, la Pologne, le Brésil, la Chine et la Grande-Bretagne, où le groupe a déjà annoncé avoir acquis 13 licences d’exploitation.
Alors que la France avait interdit le forage chez elle
Sommes nous des cobayes ?
Adieu Sahara de mes rêves
Et pendant ce temps on continuera d'importer des bananes et khourda made in China
Quand on s'éveillera de notre torpeur ça sera déjà trop tard
yakhi moussiba
GAZ DE SCHISTE ÉGAL MALÉDICTION
Noureddine
  • 19. Noureddine | 07/06/2014
@farhaoui
Salam aleikoum
Par contre chez moi ( hauts plateaux ) avant hier on a connu un froid intense où le thermomètre avoisinait les 7 degrés , on a même rallumé les poêles et pris nos djelabas, deux jours après c'est la canicule 37 degrés
Qu'en déduire ?
Sinon que la terre est malade gravement malade où seule la pollution règne en maitre
je pense que le plus dur est encore à venir, aux dernières nouvelles l'état a donné son feu vert pour l'extraction du gaz de schiste dans l’indifférence totale de tous
Seul le bakchich est roi hélas en ce monde pourri
Allah youstor
bradai
  • 20. bradai | 06/06/2014
A tous ceux qui sont inscrits ou en attente d'etre inscrits pour la rencontre du 14/06/2014.

J'ai voulu vous rappeler ceci avant qu'il ne soit trop tard pour le dernier jour:
j'ai remarqué chez moi que chaque fois qu'une fête est annoncée mariage ou nouvelle naissance ,on me demande d'acheter 2 kg de sucre à remettre pour la famille hôte. On dit que ça porte bonheur quand on franchit leur porte avec quelque chose de sucrée dans la main .
Et comme nous sommes ce jour du 14 juin invités et invitées à participer à une fete, n'oublions pas cette règle et 2 kg de sucre dans la main ne seront que les biens reçus par nos hôtes de Cherchell.
Un moyen de depot sera là à vous attendre à l'entrée de la ville .C'un véhicule de type "djahche" petit ânon :nom donné au camion remis par l'ENSEJ .
Il est immatriculé 0129 315 44
transport de marchandises inter Wilaya
nom B.D

vous le trouveriez juste à l'entrée de la rentrée du lieu indiqué Rocher Blanc
Le "djahche" peut transporter jusqu'à 400kgs

En mon âme et conscience :
Ce ci n'est ni une œuvre de charité ni un don ça rentre dans le signe du sens de l'hospitalité que l'invité offre à son hôte comme dans toutes les fêtes .
.
ferhaoui
  • 21. ferhaoui | 06/06/2014
des nouvelles toutes fraiches d'oran? ce vendredi: une chaleur torride , étrange ? j'ai l'impression d'assister au feuilleton " dante et virgile conduits par plegias traversent le lac qui entour les murailles de la ville infernale de dité ...c'est l'enfer pour les personnes d'un age avancé et les bbs oran, semble vide ? inchallah maykoun kheir elkheir ya rabi!? l'ami ferhaoui, oran.
Chantal
Amar … même si, comme d’habitude, vous m’avez fait éclater de rire … d’autant plus qu’en lisant votre commentaire je ne m’attendais pas du tout à ce que vous parliez de moi … je confirme ce que je vous ai déjà dit : je vous adore ! Mais, bien entendu, c’est un secret entre nous ! Ah ! Ah ! Ah ! Plein de grosses bises à Kéryma !
mohamedazizi
  • 23. mohamedazizi | 06/06/2014
Bonjour mon cher Aziz. Rien ne me ferait plus plaisir que de faire le voyage avec toi. J' attend ton appel. Toute personne désireuse de faire le voyage avec nous doit se manifester au 0770908991 ou 0550900895. A bientôt.
bradai
  • 24. bradai | 06/06/2014
On pretend dire que l'aimant même à distance est sensé prendre dans sa fouille tout ce qui est proche à son champ.
Ahmed
  • 25. Ahmed | 06/06/2014
Bonsoir à tous,
L'ambiance du site agit comme une magie et ainsi des couples d'amis se créent,de com en com on se sent aimanté par un tel et non par l'autre.
Quelqu'un qui n'intervient que rarement prendra tout avec distance et ne se sent proche d'aucun.
Souhaitons que toute notre vie soit amitié,amour.
Meskellil
  • 26. Meskellil | 06/06/2014
Ahhh, les procès d'intention, M. Amar!!
Amar Ayadi
  • 27. Amar Ayadi | 06/06/2014
Bonjour la famille

Ouah Ya Khouya Aziz, toujours en bon père de famille.
J'ai eu au telephone notre ami Med Azizi, il te demande de le contacter dès que possible au: 0770908991.
Tu feras le voyage Alger/Cherchel avec lui.
Le problème du Rocher Blanc est donc réglé.

A propos du vin sans alcool.
Kada un adepte de Bacchus, est parti à la Mecque. Au retour, il s'est vu offrir
une cagette de bière.
Il l'a mise au frais et a commencé à en servir à ses invités tous des ex. Personne n'a osé en prendre.
Il savoura une première et à la deuxième, il entendit:
-Ouah Ya Khouya Kada Ouech Rak Eddire ?
-Ce n'est qu'une bière bien fraîche mais sans alcool !
-Oui mais Rake Tenewy.

La sardine grillée ça donne soif, aussi rana nawyine nechourbou El Ma baarade barke, comme des gens normaux.

Une autre, une autre, une autre bière ce sera avec plaisir le moment venu.

NB. Ma chère Keryma tu traduiras pour El Kebida Chantal ( elle m'a fait une déclaration dernièrement , elle m'adore paraît il, comme quoi j'ai encore de beaux restes lol... ) , le mot tenewy

Djoumou3a mabrouka Ouaa Salatekoum Makboula In Chaa Allah

Amicalement

Ajouter un commentaire