Promenade en Banlieue-Est __Relevé d'internet __

 

RouibaRouiba

Située à 25 km à l’est d’Alger, doit sa célébrité à sa zone industrielle qui s’étale sur une superficie de 1000 h. Jadis sur les territoires de la wilaya de Boumerdes, Rouiba a intégré la capitale au lendemain de la création du gouvernorat du Grand-Alger à la fin de l’année 1997. A l’instar de la majorité des communes du pays, la localité de Rouiba connaît d’énormes problèmes. En effet, les 62.000 habitants de la commune souffrent, en premier lieu, de la pollution causée par les produits pétrochimiques provenant de la zone industrielle. A la pollution de cette zone s’ajoute celle de Oued S'mar située à quelques kilomètres de Rouiba.

 

Fort de l'eau

 

Fort de l'eau (Bordj-El-Kiffan)

Village situé à 17 km d'Alger, entre Oued El-Harrach et Cap Matifou, Bordj-El-Kiffan fût érigée en commune de plein excercice le 2 Juin 1881.En vérité sa création remonte au 22 Août 1851,lorsque la Rassauta fût créee commune de plein excercice. Elle s'étendait alors sur les localités de Maison Blanche (Dar-El-Beida) et de Maison Carrée (El-Harrach).

 Aïn Taya

Aïn Taya  A 25 kilomètres à l’Est d’Alger Aïn Taya qui deviendra très vite une ville balnéaire connue pour ses belles plages de sable fin a été fondée par décret impérial du 30 septembre 1853. Situé entre l'oued Hamiz à l'Ouest et l'oued Boudouaou à l'Est, fût présenté à l'administrationl e 24 juillet 1847 par le Comte Eugène Guyot.Ain-Taya a été fondée sur l'emplacement d'un marécage alimenté par différentes sources. On compte essentiellement 4 sources principales. Outre la source des oiseaux (Aïn Tir) d'ou vien probablement le nom de Aïn Taya, on peut citer la source blanche (Aïn Baydha), la source noire (Aïn Kahala) ainsi que la source publique (Aïn El Baylek).

Ain-Taya est une commune touristique puisqu'elle possède 8 Km de plage.

 

Tamenfoust/ La Perouse

 

Tamenfoust  (La perouse)

Bien qu’ayant était entièrement restauré, le fort turc de Tamentfoust, qui abrite aussi l’un des musée les plus riches en matière archéologique, ne suscite paradoxalement toujours pas un quelconque intérêt de la part des visiteurs de cette localité balnéaire de l’est algérois.

L'égliseCap Matifou/ Bordj el Bahri 

 

 

 

 

 

 

 

Cap Matifou (Bordj El Bahri)

Se trouve à l'embouchure du Hamiz. C'est une ville côtière d'Algérie située sur la rive Est de la baie d'Alger. Autour du centre-ville s'articule principalement les quartiers de : Alger Plage sur le côté de la mer, le quartier de Galloul, Kahouet ech'chergui (Café de l'Est), la brise marine, El-Queria (village socialiste).

Commentaires

  • amri
    • 1. amri Le 25/11/2011
    une petite précision: ce lieu s'appelle tamentfoust depuis la nuit des temps, avant meme d'être appellé RUSGUNIA par les romains. LA PEROUSE c'est le nom donné à la localité par l'occupant français. Donc c'est ex laperouse. Tres amicalement
    P.S. quant a l'église, son Histoire est tres interessante, elle est liée a l'invasion de CHARLES QUINT et sa tentative de s'emparer d''Alger (on en reparlera si vous voulez bien)

Ajouter un commentaire