Hammam SIDNA

Hammam SIDNA : Qui d’entre les Algérois n’a entendu parler de cette belle construction, érigée par le Pacha pour un usage utilitaire et en même temps en un style recherché, digne des princes et autres hommes à la tête d’El Djazair... Hammam Sidna, ce bain dont la mémoire s’enchevêtre avec les réminiscences de la Casbah d’Alger. Ya Bahdjati !

Hammam SIDNA ou le bain du Dey Hassan Pacha est le plus ancien de la Casbah, datant du 16ème siècle et qui porte le nom du fils de Barberousse. Un peu plus haut, se trouve le plus beau spécimen de la demeure algéroise, malheureusement dans un état déplorable.

Ce bain maure est formé de voûtes très solides, entièrement revêtues de marbre poli et faïences, il se divise en deux salles carrées, longues, larges et spacieuses.

Dans la première où l’on se déshabille (Bit El-Barda), les effets vestimentaires sont fidèlement gardés.

S’envelopper d’une fouta (sorte de paréo) est de mise pour accéder à la seconde pièce à vapeur que l’on appelle communément «Bit S’khoun», autour de laquelle se trouvent plusieurs cabines appelées «Bouitet» pouvant contenir dix à douze  personnes.

Chacune de ces pièces dispose de sa fontaine jaillissant du mur même du bain, par des tuyaux de bronze qui font le tour des murailles de cette seconde salle, dans laquelle arrive en grande quantité l’eau chaude provenant d’une arrière salle appelée «Borma», où l’on chauffe le bain continuellement.

Ce ne sont pas des thermes naturels, mais bien des eaux chauffées artificiellement. Une vasque de marbre placée à l’issue du tuyau de chaque chambre reçoit l’eau que chacun vient prendre à son gré avec un récipient en cuivre «Mahbess», richement ciselé pour jeter sur soi ou se faire laver par les étuveurs.

Les anciens de la Casbah l'appelaient aussi Hammam Halouma de 1925 à 1974 et doit ce nom à la caissière. Cette dernère décède en 1996.

Hammam SIDNAHammam SIDNA

Hammam SIDNA

Hammam SIDNA

Hammam SIDNA

Hammam SIDNA

Hammam SIDNA

Hammam SIDNA

Hammam SIDNAHammam SIDNAHammam SIDNAHammam SIDNA

Hammam SIDNAHammam SIDNAHammam SIDNAHammam SIDNA

Hammam SIDNAHammam SIDNAHammam SIDNAHammam SIDNA

Hammam SIDNAHammam SIDNAHammam SIDNAHammam SIDNA

Commentaires

  • Chantal
    Oh ! Yes ! Aziz ! I do ! And I hope to know, one day, these magic Moorish baths ! But, at the moment, I think that it is not the best period to travel ... Have a nice day !
  • Aziz
    • 2. Aziz Le 28/04/2020
    Chantal, you don't know what you are missing my friend, Moorish baths are simply the best in the world, especially the one described above in the Algiers's Casbah and of course, the one in Teniet El Haad, known as Hammam Oudjida ! Good day to you all and Saha F'tourkoum
  • Mohammed midjou
    • 3. Mohammed midjou Le 27/04/2020
    Excellente présentation du joyau thermal de l'ère ottomane que nous regrettons de ne pouvoir le visiter ni même y prendre un bain. Notre visite de Mars dernier fut un peu décevante par la transformation opérée en un restaurant chic, tout disposé à organiser des fêtes familiales intimes. C'est ce que nous avons constaté d'un bref regard lors de notre passage, un lieu réservé où il y avait la présence en effet des invitées bien sapées en tenues brodées vautrées dans un décor de rêve et les effluves fusantes de la cuisine.
  • Chantal
    Une visite très intéressante, agréable à lire et à « découvrir » ... entre autres ... pour qui n’est jamais entré dans un bain maure (moi !). Merci à B. Babaci !

Ajouter un commentaire