Jeunes femmes au balcon

________________________________

12063350 938656899516711 6149964749841375786 n

Charles Brouty(1897-1984)
Infatigable illustrateur du petit peuple de la Casbah et du quartier de Bab el Oued où il vit...

Commentaires (5)

Abdouna
  • 1. Abdouna | 10/11/2016

Bonjour à tous
Si visite à la casbah quelques intrusEs
seraient les bienvenues?

bradai
  • 2. bradai | 06/11/2016

Bsr Keryma .
Je pense que notre guide n'est pas aussi special comme le votre vu l'age qui les separe et comme il nous a promis que nous allons voir de vrais tresors cachés dans la casbah prouve que votre guide a bien laissé quelques endroits non encore explorés alors il sera à nous de les decouvrir pour dire que nous avions eu un guide tres tres special mais on vous racontera tous ce que la Grand mere de votre beau frere n'a pu vous montrer de la casbah.
Mes amitiés Karyma.

keryma
  • 3. keryma | 06/11/2016

Bonsoir Mohamed,

Eh bien j'ai visité la Casbah il y a fort longtemps avec un guide très spécial la grand-mère de mon beau-frère Allah yerhamha , je t'assure qu'elle m'a emmenée dans des ruelles, des impasses.. mais jamais on aurait imaginé en sortir! Enfin moi toute seule, c'était très bien wallah!

Kéryma,

bradai
  • 4. bradai | 06/11/2016

Une visite à la casbah.
En voyant cette illustration de photos des gens hommes et femmes de la casbah je me suis rappelé d’un jour où quelqu’un nous a proposé à nous faire visiter la casbah dans son ensemble.
Ce jour là bien qu’il fut jour d'un mois d'automne , il était moins frais que les jours qui rappellent qu’on doit se couvrir les épaules et le cou à cette saison . Nous sommes à Miliana, attablés comme à notre coutume à notre place habituelle,. Notre discussion allait bon train quand à un moment une personne étrangère à nous, marchant pour descendre quelques marches d’escaliers et qui mènera son chemin au café s'arrêta prés de nous .IL nous regarda pour dire après son bonjour à notre rencontre "vous méritez tout un respect que vraiment je vous envie. A ses yeux on se comptait sept ou huit en attendant d'autres aussi ce qui frappa son intention c'était notre âge où pas un jeune ne se trouvait mêler à nous. Le plus gentlemen d’entre nous en l’occurrence Mohamed Saadi se leva et l’invita à prendre place avec nous. Notre homme fut bien embarrassé qu’il s’excusa et qu’il ne faisait que passer mais il rajouta en acceptant notre invitation de se joindre à nous » Mais est ce que je peux vraiment m’assoir avec vous « là il nous incité à rire comme lui . On lui a demandé un café ,et là il demanda si quelqu’un peut lui donner une sèche la marque importe peu. On s’est tous excusé qu’aucun de nous ne fume et qu’on a prit le pli. Et là il prit vraiment sa tête entre les mains vous m’épatez tous, je ne sais pas où j’en suis avec vous si vous saviez vous m’en voudriez jusqu’à la fin de mes jours si vous saviez ce que je fais.
Sans lui laisser le temps de dire quelque chose ,nous nous sommes présentés à lui pour dire qu’on est une association d’anciens élèves du lycée Mustapha Ferroukhi. Je vais me présenter aussi nous dira t il mais à condition que ce n’est qu’au moment de partir que je vous donnerai mes cordonnées. On était d’accord sur ce point, mais à condition rajouta t il que vous tous viendriez chez moi .IL dira que je vous ferai visiter la casbah telle que vous ne l’aviez jamais vu coin par coin et quelque soit notre nombre il nous prendra en charge. C’était un type formidable à nos yeux .Avant de nous quitter gentillement
Et si un jour l’association se décidera à faire visiter la casbah à ses membres, nous aurons je crois un guide qui le fera .N’est ce pas merveilleux pour ce qui ne connaisse pas encore les rues et ruelles de la casbah et ses vieilles batisses . Ce sera pour tous une aubaine de connaitre toute une histoire qui nous mènera loin dans L'epoque contemporaine de notre pays.

keryma
  • 5. keryma | 06/11/2016

Bonjour à toutes & à tous,

Merci Noria d'offrir à nos yeux un si joli tableau! Trois hommes et trois femmes s'adonnant à des discussions tout en liberté, sans peur ni "honte"! Ce qu'il "nous" est totalement interdit... Est-ce finalement leurs époux respectifs?
L'illustrateur a réussi à dépeindre un tabou au grand jour.

Avec mon amitié inchangée,

Kéryma,

Ajouter un commentaire