3 35

La meilleure anecdote

 

Le site algermiliana lance son  jeu concours de la meilleure anecdote.

Le principe du jeu:  Raconter votre plus belle anecdote, cela peut-être une histoire insolite, un souvenir marquant, une anecdote amusante.

La sélection s’effectuera en fonction des critères suivants :

  • Son humour et son originalité.
  • L’anecdote ne devrait pas dépasser 10 lignes.
  • Le nombre d'anecdotes est illimité.


L’histoire la plus véridique permettra à son auteur de gagner le jeu concours.
 

  • Vous avez jusqu’à Jeudi 16 Juillet  à 23h59’ pour soumettre vos anecdotes, le jury déterminera l'anecdote gagnante qui sera publiée une semaine après (soit le 25 Juillet 2015) sur le site.


Bonne chance et soyez inventifs !!!  Artfichier 2 621478 201203095618413

Par Med DJEBBOUR

Commentaires (23)

Messaoud
  • 1. Messaoud | 15/07/2015

Bonjour Khalti Noria,

Ils se sont fait la bise comme deux vieux amis, le dernier café pris ensemble à la sauvette et le dernier « Au revoir » est le dernier souvenir vivant.

On dit tomber pour mieux se relever.

Mais à force de tomber encore et encore. Il arrive un moment où l’on ne peut plus se relever !

Un fou dort dans son lit et tombe.
Il se relève, et retombe.
Il se dit alors :
“Ouf ! Heureusement que la première fois je me suis relevé sinon je me serais tombé dessus.”

Et il ne faut surtout pas s’oublier, nos parents nous ont appris à parler et le monde à nous taire.

Bessaha Fetourek

Messaoud
  • 2. Messaoud | 14/07/2015

Bonjour,
Un imam fraîchement installé, dépose un dossier pour un logement.
Il règle le premier apport, puis le second toujours avec l’aide des habitués de la mosquée.
Arrivé au dernier apport, la quête à la mosquée ne marche plus.
Et alors qu’il sortait pour faire ses courses, il est « apostrophé » par une connaissance debout à l’entrée d’un bar.
L’Imam accepte de lui parler par politesse, vu son état.
Ouah Ya Si Al Imam tu as l’air pensif
Non ! ça va !
Dis moi ce qui te tourmente on peut toujours y trouver une solution.
L’Imam hésite puis se décide à lui raconter son problème.
Un tour à l’intérieur du bar et vite fait bien fait une collecte de quelques milliers de Dinars qu’il s’empresse de remettre à l’Imam
Ouah Ya Si l’Imam, prie Dieu pour qu’il nous remette sur le droit chemin.
Et l’Imam de lui répondre : Ouah Ya Al Khaoua, vous êtes très bien comme ça et surtout ne changez pas !

Messaoud
  • 3. Messaoud | 13/07/2015

Bonjour
Une jeune journaliste a entendu parler d'un très vieux Juif qui se rendait deux fois par jour prier au Mur des Lamentations depuis toujours. Pensant tenir un sujet, elle se rend sur place et voit un très vieil homme marchant lentement vers le mur. Après trois quarts d'heure de prière et alors qu'il s'éloigne lentement, appuyé sur sa canne, elle s'approche de lui et lui demande:
- Depuis combien de temps venez-vous prier ici ?
- Plus de 50 ans !
- 50 ans! C'est incroyable! Et pourquoi priez-vous ?
- Je prie pour la paix entre les Chrétiens, les Juifs et les Musulmans. Je prie pour la fin de toutes les guerres et de la haine. Je prie pour que nos enfants grandissent en sécurité et deviennent des adultes responsables, qui aiment leur prochain.
- Et que ressentez-vous après 50 ans de prières?
- J'ai l'impression de parler à un mur.

Bessaha Fetourkoum

Bradai
  • 4. Bradai | 11/07/2015

A part la porte du sous-sol des cuisines ,le lycée n'avait qu'une seule porte bien en bois massif où il est difficile de l'ouvrir facilement sans l'accord au préalable du concierge. .C'est ,la seule issue où tous les élèves l'empruntent qu'ils sortent où qu'ils rentrent.
Mais voilà que dans bien d'autres circonstances ces élèves préfèrent prendre un peu d'air frais par des failles de secours situées bien hauts dans le ciel .
Un beau jour avant que le moment des vacances ne soit donné pour tout le monde une des fenêtres du dortoir 3 prit forme de porte de sortie à prendre pour lla cle des champs.
A l'aide de plusieurs draps ,l'éleve tahar Saidi descendait tranquillement
Il ne lui restait que quelques bras à donner avant de mettre pied terre qu'il entendit une voix lui dire: "Alors comme çà notre Tahar Saidi veut nous quitter sans nous dire au moins un Au-revoi d'amis"
C'etait la voix de Mr Randi Surveillant General ,averti par un passant est t venu dare -dare admirer l'exploit inoui de cet élève.
Voulant sortir de cette operation d'avasion avec un peu d'humour ,l'éleve repondit tout en reconnaissant que cette voix qui venait d'en bas n'est que cele du Surviallant General Mr Randi
Il lui dit tout en reprenant le chemin de la remontée. :Non Mr Randi je m'entraine pour avoir une meilleur note au sport dans la corde à grimper pour les compos prochains.."

zethos
  • 5. zethos | 11/07/2015

Ce n' est pas une anecdote que je vous propose parce que je n'ai ni l 'art ni le talent,mais c' est un hommage que j 'ai voulu rendre à l 'occasion, à notre chér RANDI CHEIKHNA car il était animé d 'une grande passion de bien faire et d'une grande volonté de transmettre tout en nous aidant à trouver notre voie,malgré les dures épreuves de l époque..........
Hommage aussi à tous nos enseignants du Lycée M.FERROUKHI qui nous ont quittés et longue vie pour tous ceux qui sont encore en vie .....

mourad

benyoucef
  • 6. benyoucef | 11/07/2015

Un jour, un eleve du lycéd Mustapha Ferroukhi arrive en retard à l'établissement.Le surveillant general (Mr Randi) le renvoie en lui signifiant qu'il doive ramener un de ses parents
Embarrassé,le jeune lycéen,ne voulant pas deranger ses parents a eu une idée géniale .Il decide de chercher une personne pour la faire passer comme son pere..En traversant la terrasse du café maure de Blasset El Fehm,il deniche un vieillard qu'il parvient à le ramener avec lui au lycée
Quand le surveillant general voit l'eleve avec le vieux,il sourit et lui dit;
"Je ne savais pas que tu étais mon frere ?"
Le vieillard n'etait autre que le pere de Mr Randi.

origine
  • 7. origine | 10/07/2015

Quand il est tard le soir et que j'en ai marre, je promène mon art en bar et j'oublie en buvant du Ricard, car je me demande ou est ma part dans cette vie de connards, bâtards que je croise souvent dans des bagarres, ou alors je m'en vais nulle part ou je me sentirais veinard je fumerais des pétards jusqu'à ce que je me sentirais fêtard, mais au fond il fait aussi le pouvoir pour l'avoir car au fond du couloir se trouve le Gloire.

Rabah

mohammed djebbour
  • 8. mohammed djebbour (site web) | 07/07/2015

l'histoire se passe en classe de 5 ème année 1964
.Son est cheikh malgrés qu'il était le plus jeune de la classe ,il était le meilleur élève de la classe ,surtout en math.Ce jour la la prof de math posa un exercice de math au tableau et demanda a la classe qui passe au tableau pour le résoudre ,pas le moindre doigt ,la prof insiste pour que quelqu'un passe au tabeau pour le résoudre ,silence complet dan la classe ,a ce moment la cheikh leva le doigt,la prof ah je savais que il n'y a que toi qui peut le résoudre .Cheikh passe au tableau prend la craie et commence a écrire ,mai il n' arreta pa se tortiller ,l'exercice résolu mais cheikh a fait pipi dans bon pantalon toute l'estrade était mouillée ,a ce moment la toute la classe se leva en aplaudissant cheikh pou les deux résultat .Le pauvre a levé le doit pour aller au wc mais la prof a crut le passage au tableau et depuis ce jour on la surnommé 'HAZZOU'javascript:void(0);

Bradai
  • 9. Bradai | 05/07/2015

Une histoire de mon village d’autrefois . Lavigerie était son nom donné. Djendel était bien son vrai nom Son Souk hebdomadaire étant renommé dans un temps passé que même une maison de justice y était et qu’un Hakam y venait siéger le jour meme de marché. Et de partout on venait. De la kabylie ,de Blida de Medea de Vialar jusqu’à l’Oranais. La vente de bétail et divers transactions les emmenaient de si loin .
Et en ce jour de marché il y avait toujours deux mêmes familles rivales qui se disputaient entre elles. Et de quelles manieres . C’était à coups de bâtons comme le faisait Frere Tuck l’ami de Robin des bois contre les Anglos- saxons à défaut d’arc et de flèches. A la fin de leur dispute on les présentait devant le Hakim qui était présent ce jour là pour les divers cas administratifs de la région. Les deux familles payent de lourdes amendes pour leurs méfaits Cela n’arrêta nullement les deux familles que cela se répétait pour elles chaque jour de marché .Le HAKIM en avait marre que lui vint une idée. Ce moment là pour mettre en exécution son idée ne tarda pas à arriver puisque le jour de marché n'allait pas tarder à arriver. La veille savant d’avance que la fête de la dispute serait de jour ,il leur avait préparé une quarantaine de balais cantonniers. La bataille eu lieu comme de coutume et les voila après avoir bien joué du baton devant le Hakam pour l’attribution de leur récompense. A chaque membre de la famille il lui remet un balai entre les mains. Quand l’ensemble eu son bien il leur ordonna de balayer les rues du village .
Une famille prendra la partie Sud du village ,l’autre famille prendra la parie Nord. Leur point de rencontre sera le centre du village.Ainsi depuis ce jour devenues la risée de tout le village , les deux familles ne se sont jamais levés leurs bâtons au dessus de leurs têtes de peur de se voir balayer le village ENCORE UNE FOIS .

benyoucef
  • 10. benyoucef | 04/07/2015

Un jour ,un habitant de Mascara est venu visiter le musée de la manufacture d'armes de l"Emir Adelkader à Miliana.
Aprés avoir bien parcouru les salles d'exposition,il est venu me poser la question suivante
-Vous avez un trés beau musée.Mais dites moi pourquoi l'Emir Abdelkader n'avait il pas construit une manufacture comme celle ci à Mascara?
-En effet,,l'Emir possédait aussi une usine d'armes à Mascara.,malheureusement l'armée française l'avait entierement détruite en 1835..Lui repondis-je.
Le visiteur réflichit un instant puis répliqua:
-Pourquoi il l'avait construite illicitement?...
Traduction en arabe;"Waalah kan bani faoudhaoui?

Bradai
  • 11. Bradai | 04/07/2015

Dans ce temps où je vous raconte cette histoire ,il n'y avait dans notre village qu'un seul taxi qui faisait le bonheur de toute une population .Et ce temps il y avait les Mekhznis qui faisaient le beau et le mauvais temps parmi les ruraux .
Achaque fois qu'ils voulaient faire leur randonnée pour la collecte d'Impots dans la campagne ils venaient prendre ce vehicule de luxe unique au village.
Notre Taxieur ayant pour nom Bentaiyouche savait qu'il n'allait pas etre payer du tout. Et à chaque fois il disait du moment que ces lascars ne vont point payer un sou ,ils vont suer un bon bout de temps au trajet qu'ils vont faire.
IL met son vehicule en panne de demareur et il prie nos trois Mekhezni de pousser 30m parfois plus. Comme çà,au retour il leur disait que tout le monde a eu son compte.

mohammed djebbour
  • 12. mohammed djebbour (site web) | 02/07/2015

salut tout le monde bessaha ftourkoum oua ramdhankoum[u][/u]

Deux éminents informaticiens se posent la question sur l'ordinateur: est il feminin ou masculin ?

1) la réponse de l'informaticien
- l'ordinateur est féminin pour 5 raisons
a) a l'exception de son concepteur ,personne ne comprend sa logique interne
b) avant de faire l'impression ,il doit etre apercu .
c) les menus qu'il affiche sont copieux mais beaucoup d'options sont indisponibles
d) la moindre erreur est stockée en mémoire pour etre ressortie au moment le plus inoppottun
e) vous découvrez vite qu'il coute un budget énorme en accessoires et maintenace.
2) reponse de l'informaticienne
un micro ordinateur est de sexe masculin pour 5 raisons suivantes
a) pour capter son attention,il faut d'abord l'allumer
b) il est supposé vous aider mais la plupart du temps c'est lui qui constitue le problème
c) vous réalisez vit que si vous aviez attendu plus longtemps avan de l'acquérir ,vous auriez eu un modèle plus perfermant !

kéryma
  • 13. kéryma | 02/07/2015

Cher Messaoud,

Tu l'as trouvé! Je suis vraiment au régime sans sel et je me porte à merveille.
Je ne veux quitter personne crois-moi,

Messaoud celui que je ne veux quitter
M'a demandée joyeusement en amitié
J'ai répondu oui! Sans jamais hésiter
Nous nous "amitions" avec sincérité

N'est-ce pas là une boqala de qualité?

Je la noue pour cette personne qui un jour de ma joie m'a débitée.

Kéryma,

Messaoud
  • 14. Messaoud | 01/07/2015

Bonsoir

Khalti Kéryma ,après une succession de séparations, une succession
de rencontres.

Depuis un bon moment Khalti hésite à faire trompette malgré la chaleur.
A plusieurs reprises, elle abandonna ses amies pour aller prendre une douche.
Intriguées ses amies insistent puis se décident même à la mettre à l’eau de force.
Et Khalti de supplier ses amies, surtout pas ça, je suis au régime sans sel.

Safia Belhocine
  • 15. Safia Belhocine | 01/07/2015

Du temps où l'arabisation battait son plein au début des années 70, ma jeune tante, institutrice de français de son état, devait suivre un module de langue arabe (niveau débutants) dans le cadre d'un stage en vue de promotion.
Etant pure kabylophone et francophone, il faut reconnaitre que l'arabe n'était pas son for!
La séance d'arabe ce jour là avait lieu de 16 à 17h. Elle consistait à passer au tableau et lire les mots écrits. Tous les stagiaires s'en étaient sortis plutot bien.
Au tour de ma tante, elle se figea face au tableau, la grande règle jaune à la main, posée sur les premières lettres à déchiffrer.

Elle resta muette comme une carpe malgré les encouragements du prof debout au fond de la salle et les reproches discrets des stagiaires pressés de sortir.

Au bout de quelques minutes, qui lui semblèrent une éternité, elle entendit une camarade lui souffler "Qot, Qot, Qot".

Elle répéta littéralement ce qu'elle venait d'entendre et à voix haute tout en suivant les syllabes avec la règle..

Un éclat de rire général lui fit écho sans qu'elle en comprenne la raison...

Sur le tableau était écrit (en arabe bien sûr): "Da Dja Djatoun"

Meskellil
  • 16. Meskellil | 29/06/2015

Très drôle Kéryma! j'aime bien! Aïe! Pauvre mari et pauvre épouse!

kéryma
  • 17. kéryma | 29/06/2015

-Votre mari ira bien maintenant, dit le médecin.
-Que voulez-vous dire?Vous m'aviez dit qu'il ne passerait pas la quinzaine.
-Eh bien, je vais le guérir, après tout. Vous êtes contente bien sûr?
La femme fronça les sourcils.
Cela me met plutôt dans le pétrin, dit-elle.
J'ai vendu toutes ses affaires, pour payer son enterrement.

Bradai
  • 18. Bradai | 29/06/2015

Une histoire bien vraie de mon temps d’école que je n’ai pas oublié.

Notre institutrice Mme Fortuny terminait son cours ,lorsque un élève de la classe leva tout haut sa main . il voulait quelque chose.
Madame!!! Madame !!!Est ce que je peux sortir s'il vous plait?.
Voyant l'heure à sa montre.Elle lui repond d’un ton grave : Non ,et continua le cours de la leçon.
Quelques minutes après , L’élevé refait sa même demande de permission:
levant son doigt tout haut et à moitié debout il s'écria dans ce silence reignant dans la classe. Madame!!! Madame!!! Est-ce que je peux sortir s'il vous plait? à voir son visage tout rouge ,il n’était pas bien à l’aise ,il voulait à tout prix sortir.
Pour l’institutrice,la recréation ne va pas tarder, la leçon étant bien trop importante pour l’ensemble.
Elle lui redit la même recommandation .Non ,assieds -toi et ne recommence plus à m’interrompre. L’élève s’exécuta une fois de plus mais bien mal à l'aise cette fois ci encore.
Au bout de quelques minutes, l'éleve se leva sans crier gars se précipita tout droit à la porte de sortie avec ces mots sortants de sa bouche;
YA madame presque!!! ya madame presque !!! Ya madame presque !!!
Et l'institutrice de lui crier à retourner et reprendre sa place.
N'écoutant que lui même L'élève toujours avec les mots à la bouche:
Ya madame presque!!! Ya madame presque ouvrit la porte et sortit.
Et nous tous Pantois comme l’institutrice ,on était là à le regarder courir vers la porte pour sortir. il sortit en criant toujours :
Ya madame presque!!! Ya madame presque!!!

Mon histoire s’arrête là je ne peux vous dire plus.

mohammed djebbour
  • 19. mohammed djebbour (site web) | 27/06/2015

bessaha ftourkam[u][/u]

DEUX PATIENTS ARRIVENT AUX URGENCES LE VISAGE ENSANGLANTE SUITE A UN ACIDENT DE VOITURE ROULANT FACE A FACE .
LE MEDECIN DE GARDE LEUR DEMANDE L'ETAT DES VOITURES
- ELLE N'ONT RIEN REPOND L'UN DES PATIENTS ,IL Y AVAIT DU BROUILLARD,ON Y VOYAIT RIEN ,ON A OUVERT LA GLACE ,SORTI LA TETE POUR MIEUX VOIR quand nos voitures se sont croisees

ferhaoui
  • 20. ferhaoui | 23/06/2015

bonjour tout le monde. page la meilleure anecdote:( savoir) cher ami, il n'y a pas un seul savoir, comme tu le crois : il y en a deux .le savoir qu'on " prend" de l'école et le savoir qu'on "prend" de la rue. . le savoir de l'école sert à faire des types, comme toi, des gens cultivés qui gagnent beaucoup de fric, par contre, le savoir de la rue sert à faire des types comme moi des vicieux qui vivent à vos dépens comme des parasites privilégiés. d'ou,on voit que l' école sert plus à nous qu' à vous. l'ami ferhaoui , oran

benyoucef
  • 21. benyoucef | 22/06/2015

Un beau jour,j'étais en train de flaner entre les étendues verdoyantes du Hyde Park à Londres.Aprés avoir arpenté les vastes allées bien tracées,je me suis arrété prés d'un banc pour me reposer et croquer quelques biscuits.Mon regard commença à balayer tout ce qui était autour de moi,les arbres,le grand lac,les promeneurs,les enfants qui gambadaient.Soudain ,un objet curieux , jeté au fond d'une poubelle accrochée à un arbre,attira mon attention.Je me suis approché et je plongeai ma main pour le récuperer.C 'était un petit coffret de bague que je mis promptement dans ma poche en s'empressant de quitter le park.Au cours de route,je ne cessais de penser au contenu du petit coffret,devinant qu'il renfermait une precieuse jolie bague.
Arrivé à mon auberge, tenu bien à l'écart et avec des mains toutes tremblantes,j'ouvris lentement le coffret Surpris,mes yeux s'écarquillaient sur....Un petit moineau mort.

Fiston
  • 22. Fiston | 22/06/2015

Qu'est ce qui te fait tant rire Fiston et ce ,depuis que tu n'as cessé de te regarder dans ton diabolique miroir .
Je me voie tout drôle GM maintenant ,que chaque fois que je me regarde je n'arrive pas à trouver mes lèvres du bas comme avant que cela me fait tordre de rire .
C'est parce que tu n'as plus de dents Fiston .
Alors je suis comme toi GM .
Et là,G prit son fameux gourdin pour me courir après.

François 91
  • 23. François 91 | 22/06/2015

Cela ne m'est pas arrivé personnellement, mais un jour, un ami est allé demander la main d'une jeune fille. Elle a refusé et depuis, ils sont heureux chacun de leur côté...

Voir plus de commentaires

Ajouter un commentaire