Facebook the green dressing 3 Images 4

P'TIT OMAR/ Suite

______________________________________

A la demande de Meskellil, voici deux pages de l'album 

Thumbnail page2

Thumbnail page 1

Benyoucef ABBAS-KEBIR

Commentaires (6)

Meskellil
  • 1. Meskellil | 29/11/2017
Bonjour Benyoucef,

Ce serait avec grand plaisir que je tenterais cette aventure. On en reparlera ultérieurement si vous le voulez bien. Merci cher ami
ferhaoui
  • 2. ferhaoui | 28/11/2017
bonjour ou bonsoir ma chère amie noria, juste pour un rappel au sujet du transfère ou si vous préférez le partage une de mes toiles pour titres les enfants de la casbah et le portrait du martyr le p'tit omar son vrai visage et ce d'après une de ses photo d'archives" sur notre site " algermiliana" avec mes remerciements
ferhaoui
  • 3. ferhaoui | 27/11/2017
bonjour tout le monde ou que vous soyez. rien à dire ma chère p'tite soeur meskellil, pour cette critique au sujet du héro "p'tit omar" personnage clé de l'histoire ...notre histoire vu par notre ami benyoucef un grand non dans la bd et comme on dit pour tout y a un coup de coeur ce soir le mien est pour ce personnage un petit héro à peine agé de quelques années qui a fait la une de tous les journaux de l'époque avec ses amis héros au meme titre que lui face à la lecture de ce livre je suis emu, et les parole me manquent il faut dire que mes souvenirs ne sont pas assez précis, n'eyant pas très bien connu ce f réel alors bravo à notre ami de nous faire découvrir cette histoire ce retour en arrière de notre histoire de la casbah ses ruelles, ses murs aux couleurs de miel , ses femme voilées et ses héros .... ( pour vous spécialement ma chère p'tite soeur meskellil et pour tous nos amis sur ce site ainsi je demande à notre très chère noria de faire transfère (une de mes toiles pour titre: les enfants de la casbah d'alger) (peinture) qui se trouve dans ma page fb encore merci , merci noria
Benyoucef
  • 4. Benyoucef | 26/11/2017
Merci chere amie Meskelil pour votre analyse objective et votre critique positif sur ma publication BD.En effet,c'est ma premiere experience d'adapter un livre en bandes dessinées.C 'était un travail harmonieux qui se faisait en commun entre moi et Souhila Amirat ,qui pour elle aussi c'était la premiere experience d'écrire un scénario.A tracers uniquement le net nous avons pu conjuguer nos efforts pour arriver à realiser ce travail qui a duré 4 mois environ.
A noter que la couverture a été agreablement colorée par notre ami Djamel Touat
Je serais trés heureux de travailler avec vous un jour peut etre sur un autre projet BD si cela vous tient à coeur.
Avis à nos chers lecteurs: Une seance de vente dedicace sera programmée le samedi 09 Decembre 2017 au niveau du Bastion 23 à Alger
Meskellil
  • 5. Meskellil | 26/11/2017
Très belles planches Benyoucef ! je reconnais bien là votre trait fin, précis, foisonnant de détails. J’aime beaucoup l’impression globale que les planches dégagent, aérées, agréables à l’œil, et faciles à lire grâce à l’harmonie entre textes et illustrations bien équilibrés. J’ai un petit faible et même un grand pour la Casbah admirablement travaillée et aussi pour les femmes en haïk et 3djar, mais ça c’est plus mon côté affectif nostalgique qui parle. Je crois que je vais regarder la Bataille d'Alger là à défaut de lire la BD entièrement! lol! Bravo Benyoucef, et merci beaucoup pour ce que vous faites, ce que vous avez fait pour rendre accessibles via la BD ces tranches et ces héros de notre histoire révolutionnaire. J’espère que j’aurai l’opportunité de lire cette BD et aussi les autres, ce que je n’ai pu faire jusque là. Merci encore à vous et à Souhila qui a fait un superbe travail d’écriture. A une prochaine BD alors Benyoucef !
Meskellil
  • 6. Meskellil | 26/11/2017
Bonjour à tous,

Benyoucef, merci beaucoup d'avoir accepté de publier un aperçu de la BD du Ptit Omar. Je me faisais toute une joie de voir ces pages, les lire, les apprécier, malheureusement je n'arrive pas à les ouvrir, et je reste donc sur ma faim.

Noria bonjour et Merci à toi de permettre l'expression de cette orpheline qu'est devenue la culture dans une Algérie pourtant bouillonnante de créativité.

Ajouter un commentaire