ALGER-MILIANA.COM

RE-OXYGENER. MON JARDIN

_____________________

Quand les palmiers grimpent au ciel,
Dur sera de s'offrir leur miel,
Et l'oxygène qu'ils dégagent
Se disperse dans les nuages.
J'ai beau entrouvert ma fenêtre,
Nul oxygène n'y pénètre.

*
Je viens d'abattre cinq dattiers
Hauts, qui ne me donnaient plus d'ombre.
J'ai, au préalable planté
A leur place le même nombre
De jeunes pousses verdoyantes
Dont les palmes fraîches, pendantes,
*
Dégageant l'oxygène et vertes,
Aérant ma fenêtre ouverte.
Je n'ai plus besoin de grimpeurs
Pour m'offrir leurs jolis primeurs
Devenus à portée de main
Pour aujourd'hui et pour demain.

***

AladinZin