S 5Retour dans mes Souvenirs

                               De Bab-El-Oued @ Miliana

Le conflit qui persiste

___________________________________

Soixante minutes pour venir à bout du Qatar, néanmoins soixante années se sont écoulées et point de solutions pour libérer la Palestine !

 

Généralement, le mois du ramadhan apporte aux musulmans en ces jours de carême , la paix, la sérénité et surtout la quiétude. La paix dans l’âme et l’esprit. Ce que nous constatons aujourd’hui dépasse l’entendement et la raison.

D’un coté la Syrie qui se débat dans la tourmente, heureusement, elle est aidée par l’Iran, la Russie et le Hisbollah du Liban. La Syrie se maintient et arrive à assoir une espèce de sérénité, tout en essayant de libérer de son territoire les sbires de «Daech » formation créée et entrainée par les pays de l’Occident ainsi que de certains pays de l’Orient très connus pour avoir créer la zizanie et l’effroi dans la région et aussi Israël .

Certains pays du golfe (coalition arabe), les États Unis ainsi que le Soudan s’engagent corps et âmes pour aller instaurer au Yémen une véritable apocalypse. Détruire et anéantir avec des dégâts collatéraux . Cette guerre qui a mis, non seulement, le pays à genoux mais également provoquer des épidémies avec leurs lots d’horreurs constatés partout.

Le seul tort du Yémen c’est d’avoir liée une amitié avec l’Iran.et. Paradoxalement le Qatar se voit lui aussi se faire isoler par presque toutes les monarchies du golf. Ce dernier (Qatar) comme dit l’adage « qui s’y frotte s’y pique » Le Qatar, ces dernières années, était lié directement aux destructions massives des pays Arabes  (fameux Printemps Arabe) Le Qatar avait financé et aidé à la destruction des  pays comme la Tunisie, la Libye, l’Égypte , le Soudan, l’Irak et la Syrie…

Inlassablement, L’argent et le pouvoir sont des signes précurseurs de certains responsables malades et souffrants de troubles anormaux liés à beaucoup d’effets Tels que la double personnalité, la peur et surtout le manque d’assurances.

Sans titre 195  Sans titre 196

La manne, en milliard de dollars, remise dernièrement aux États Unis d’Amérique pourrait largement et efficacement contribuer au développement de la région. Et éviter pas mal de tractations diaboliques. Pour ces monarchies, le dénominateur commun est l’Iran, ce pays qui d’années en années, arrive à se déterminer en puissances militaires et en économie. Les pays voisins jaloux préfèrent se tuer et dilapider leur argent dans l’espoir de le détruire.

L’occident, devant cette cacophonie se retrouve et alimente sérieusement ces conflits qui ne veulent pas s’arrêter. L’huile existe et tant que ce produit  existera alors la guerre continuera.Et, Israël en sortira le grand vainqueur.

Tant que ces turbinés existent, la région en souffrira davantage, la Palestine en guise d’aide, recevait de ces monarchies des miettes alors que le grand diable du monde moderne soutira des milliards. Donc, de nos jours, faire peur c’est toujours la meilleure solution. La Corée du Nord avait raison de se frayer un passage dans les rangs des pays qui possèdent la force de persuasion que de baisser l’échine.    

Sans titre 197

Sans titre 199

Sans titre 198

Sans titre 200

Par DEGHRAR Djillali

Commentaires (4)

Djilali Deghrar
  • 1. Djilali Deghrar | 15/06/2017
Chers amis Benabdallah Mohamed, Chantal Vincent et Miliani2Keur, bonsoir;
Je vous remercie d'avoir si bien voulu commenter mes écrits, la fidélité en amitié reste le port d'attache le plus fiable et le mieux conservé.Je vous remercie tous les trois.
Ne dit on pas que l'Arabie Saoudite fut et reste une terre sainte donc préservée et protégée par Dieu, elle fut dit dans le Coran à deux reprises. Alors, le souverain et sa suite ne connaisse pas bien l'islam ou bien ils le font délibérément :la preuve, ils massacrent à ciel ouvert aidée et encouragée par au moins 8 pays. Personne de ces occidents ni d'ailleurs Arabes :arrêtons les massacres pour des raisons humanitaires comme ils l'on fait lorsque Haleb-Halipo (Syrie) était assiégée par les Syrien. Ne dit on pas aussi que les Yéménis furent les ancêtres des chouyoukh de l'Arabie Saoudite.

L'islam contre l'islam comme l'avait écrit un journaliste Israélien, mais il fallait écrire : mercenaires du monde entier contre l'islam.

Notre ami Ferhaoui de l'ouest ne dit rien, on dirait que le carême lui joue des tours pas commodes 'bessaha ftorek ya Ferhaoui et j'espère que tu vas bien)

Bien le bonjour à tout le monde et bessaha ftorkom et à bientôt
Miliani2Keur
  • 2. Miliani2Keur | 12/06/2017
Salam
Khouya djillali : clair et net, tu a dis les mots simples qu'il faut ... Les monarchies du golfe autre Derive pourri du petrole, qui pourraient d'un claquement changer le destin du yemen qui subis une guerre digne du 15e siecle ou les musulmans Rhoyinghas qui meriteraient une levee planetaire des musulmans dont les imams bien sur preferent evoquer ... La macro comptabilite des hassanates et les fontaines de Dou3aa (دعاا) le ventre plein !
Chantal
Bonjour Djillali Deghrar,

Toutes ces guerres, tous ces massacres me font froid dans le dos ! Personnellement, lorsque je prends connaissance de faits historiques tels que vous les décrivez, si je ne me positionne pas sur un plan politique (je n'en ai pas les compétences) je m'interroge par contre sur les valeurs humanistes de notre monde actuel ! Je suis toujours autant scandalisée, entre autres, de voir la population Palestinienne asservie, violentée et colonisée depuis soixante ans et je constate, malheureusement, que la citation du poète et philosophe Paul Valéry reste toujours valable : "La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas".

Bonne fin de journée à tous.
BENABDELLAH Mohammed
  • 4. BENABDELLAH Mohammed (site web) | 11/06/2017
Belle synthèse Djillali ! Ah si ces pays arabes et musulmans s'unissaient et unissaient leurs efforts pour libérer la Palestine et effacer la pauvreté et l'analphabétisme des pays laissés pour compte et en particulier musulmans.Le seul chemin est celui d'Allah et des préceptes de l'islam.Hélas on n'en est pas encore là, du moins pour le moment.
SAHA FTORKOM.

Ajouter un commentaire