Facebook the green dressing 3 Images 4

  Retour dans mes Souvenirs

De Bab-El-Oued @ Miliana

Retrouvailles du 1er Mai 2017 à la Manufacture de Miliana

________________________________________________

Sans titre 98

Thumbnail 100 4747

Tôt le matin, les anciens élèves du lycée Mustapha Ferroukhi affluaient de partout. Ils venaient de Cherchell, d’Alger de Boumedfaa, de Djendel, de Khemis Miliana, des alentours d’Ain-Defla et enfin ceux de la ville de Miliana. De Paris (Chantal Vincent), d’Amesterdam (Aziz Oudjida) des Etats Unis (Abdelkader Daoudi).

Ils arrivaient de partout pour enfin se rencontrer au niveau des ateliers de la manufacture de l’Emir Abdelkader reconvertie en musée. Les anciens, préparaient cette rencontre depuis fort longtemps avec délicatesse et beaucoup d’attention. A l’idée de revoir le temple qui est le lycée, de parcourir ses couloirs et l’ensemble des classes, de regarder peut être, pour la dernière fois, le fameux carré bleu ! De sillonner les rues de Miliana, de profiter, encore une fois, de son climat doux et tempéré, de ses platanes qui font la fierté des Milianais. C’est vraiment dommage. La visite, tant attendue, sur le temple du savoir et de la connaissance n’a pas eu lieu. C’est vrai que la rencontre fut programmée au niveau de la manufacture, néanmoins, on s’attendait à un détour qui valait surtout la peine. Ces souvenirs évoquent en nous un retour en arrière, une rétroprojection sur notre jeunesse. Certains qu’on attendait ne sont pas venus d’autres qu’on n’attendait pas sont venus. Le grand absent c’est : Bradai Mohamed qui est allé à la Mecque pour faire le rite de la OMRA.

Heureux de se retrouver parmi ses anciens copains de classe, aussitôt rencontrés, après les accolades et les embrassades, des groupes furent rapidement constitués, chacun cherchait ses copains de classe et une fois retrouvés, on entendait des rires, des sourires qui faisaient apparaitre des trous noirs à la place des dents, l’âge et le poids des années leurs avaient fait perdre et faire disparaitre certains trais familiers. Les cheveux grisonnants, l’organisme, pour certains, ayant déjà subie des dégâts collatéraux, vacille et la démarche est tellement lente qu’on faisait attention aux glissades et les chutes. D’ailleurs, le président de l’association est très malade et nous souhaitons un prompt rétablissement.

Les gens de Miliana ne cessaient de doubler les efforts afin d’être à la hauteur et réussir cet événement. Ils sont tous à féliciter.

N’oublions pas nos reporters adulés (Djebbour-Bouzidi et les autres qui n’arrêtaient pas de prendre des photos pour immortaliser ces moments uniques et inoubliables. Des femmes qui ont eu le mérite d’être par leurs frères. Elles étaient là (…) j’aurais bien aimés cité leur nom mais elles ne m’ont pas été présentées. Bref elles donné à ce décor une représentation conviviale.

Des intervenants tels que :

  • Benyoucef Abbes Kébir 
  • Mohamed Chérif Ghbalou      (Livre-La fontaine du roseau)
  • Chantal Vincent                     (Procédé anti stress)
  • Slemnia Bendaoud                 (Livre –Albert l’étranger, Camus l’algérien)

Ces intervenants furent récompensés, d’autres orateurs (la fille de Mustapha Ferroukhi et les autres) avaient pris la parole pour apporter et remercier les intervenants. Malheureusement, nos anciens ne pouvaient supporter davantage le quota d’horaire alloué à chaque intervenant. Une sorte de lourdeur fut observée, il aurait été préférable et même souhaitable qu’à l’avenir, chaque intervenant ne pourra dépasser les 15 minutes.

Une visite guidée par la directrice des lieux fut également effectuée afin d’expliquer aux invités les péripéties et exploits de l’Emir et de ses hommes ainsi que les ateliers servant de fabrication d’armes.

Ensuite, les anciens se sont dirigés par groupe d’amis pour aller manger un repas léger mais combien copieux. De ces tables émanent encore des rires et des rigolades. Les anciens étaient à l’aise et se laissaient aller librement, de cet engouement, jaillissait une émotion incomparable qui résuma à elle seule des moments et des instants incroyables. Ils se rappelaient des petits détails de leurs souvenirs enfantins.

Miliani2cœur est passé par la, lui aussi, il ne cessait de rire et de gesticuler dans son coin, d’autres anciens très âgés avaient eux aussi fait le voyage. Ce voyage par la force des choses est devenue incontestablement un rite, une habitude voire une coutume et aussi un lieu de recueillement où l’on puisse rencontre nos frères, et surtout recueillir des informations sur les autres.

Les anciens sont repartis comme ils sont venus mais avec une espèce de nonchalance afin de faire durer encore le plaisir de cette rencontre.

Par DEGHRAR Djillali

Commentaires (5)

Chantal
Alors, là, franchement; Miliani2Keur, mes cheveux "ultra-raides" … je me demande comment je dois le prendre ! hihihihihi !

Miliani2Keur
  • 2. Miliani2Keur | 09/05/2017
Ahh Chantal ... telle une gueppe en TShirt rose fushia que meme Google a eu le tournis a te geolocaliser !
Je reconnais ton professionalisme pour l'Anti Stress mais n'etait-ce que pour ne pas nous filer le secret de tes cheuveux utra raides !?
Mais bon tant que tu gonfle le lobby des milianis2Keur je m'applatis, vu la guerre d'usure que nous menons aux "Imbeciles heureux qui sont nes quelque part (1)" qui pilulent des bords des mediterannees !

(1) : Merci Cheikh Brassens.
Miliani2Keur
  • 3. Miliani2Keur | 09/05/2017
Ah Djillali du grand reportage de fond d'un vrai gosse de l'ouarsenis de fond, avec son regard a niveau de la gent ordinaire, l'histoire te justifiera un jour djillali mon frere ...

Merci aussi pour les recommendations "en passant" dont l'assoc devrait tenir compte !

La Machine "Rencontres" a aussi ses piliers , un clin d'oeuil a ahmed le Bourlin', a Saadi qui m'a promis de monter un groupe Rock-pop-Rakb, aux 2 ou 4 takhrists ainsi qu'aux autres Abdelkader et Benyoucef qui nous montent ces rencontres 'sans coutures' .
ferhaoui
  • 4. ferhaoui | 08/05/2017
bonjour tout le monde ou vous soyez.en flanant, presqu' avec amusement l'auteur du texte mr , d djillali au sujet des retrouvailles "2017" nous invite à une visite guidée dans le petit détail de cette journée doucement il dévoile cette rencontre plein de charmes et surement d'anecdotes j'aurais tant aimé y être parmi les amies et amis ce jour là... bon! ce n'est que partie remise. merci djillali pour ce papier joliment bien écrit
Chantal
Bonjour à tous,

Un grand merci à toutes et à tous pour cette merveilleuse journée de retrouvailles ! J'ai tellement apprécié ces moments de partage, de convivialité, de fous rires que ce 1er mai est passé à une vitesse folle ! Si je ne vous cite pas à titre individuel c'est parce que, pour mon plus grand bonheur, vous avez été si nombreux !

J'ai été particulièrement sensible de constater l'intérêt que vous avez porté à mon intervention sur la gestion du stress et les questions extrêmement pertinentes que vous m'avez posées que ce soit dans la salle juste après mon intervention ou à titre individuel. Par ces échanges riches et variés vous avez tous énormément apporté à la Milianaise de cœur que je suis et que je reste même si la méditerranée nous sépare.

A une prochaine rencontre ! Inch'Allah !

Ajouter un commentaire