Facebook the green dressing 3 Images 4

Ce bon vieux Léo!

__________________________________

Ce n'est pas une chanson triste en soit, bien au contraire elle désigne l'optimisme, car on occulte le mal que l'on nous a fait.. Enfin le temps qui balaye nos émotions les plus pénibles..Ce que nous avons donné et ce qu'on nous a rendu violemment ..on a perdu, rentrés beaucoup trop tard et pris froid..Et puis on n'aime plus et c'est mieux comme ça!

Par Keryma

Commentaires (3)

Amar Ayadi
  • 1. Amar Ayadi | 22/11/2017
Ouah Ya El Kebida !

Qui a dit ? Quand mes bras ne peuvent pas serrer les gens qui sont dans mon coeur, je les embrasse toujours dans mes pensées.
Chantal
Bonjour Kéryma,

Merci pour ce "petit" retour en arrière de quelques années avec cette magnifique chanson de Léo Ferré pleine d'émotion et divinement interprétée !

En conclusion de certaines erreurs que nous avons pu commettre dans le passé … ainsi que le disait si justement Jacques Brel (autre monstre sacré de la chanson et poète !) : "Il faut se tromper, il faut être imprudent, il faut être fou. Autrement, on est infirme".

Bonne fin de journée à tous.
keryma
  • 3. keryma | 22/11/2017
Toc toc ! Qui est là ?

Highslide JS

Demain, j'arrête de respirer !
Oui ! Je meurs et puis voilà !
La faucheuse viendra et m'emmènera,
Je la suivrai sans trop de blabla,

Demain, je ne serai plus de ce monde !
J'irai me reposer dans les terres profondes
La faucheuse m'y déposera
Je m'y résoudrai sans blabla !

Demain, sera pour moi le grand jour !
Je déménage de vie à trépas,
Ce sera court ! Ce sera court ?
Je décéderai donc sans trop de blabla

Est-ce facile donc de mourir ?
Je ne sais pas ! J'ai vu les autres en souffrir..
Donc la faucheuse viendra à grands pas !
Je la suivrai sans trop de manières ni blabla

Donc si demain je meurs, c'est que sur terre
Pardi ! Je n'ai plus rien à y faire..
Le livre s'est refermé à jamais
La faucheuse viendra non sans m'oublier !

Pensez-vous, pensez-vous que je n'attends que ça ?
Je n'ai pas fini mon canevas ! Mort va, va, va !!
Je chante ma vie au point de croix, je brode, blablabla !

J'attends la mort qui m'emportera dans l'au-delà
Dans ses bras et blablali et blablala..

« Tombe ma feuille, dans la mort il n'y a pas de saison »

Ajouter un commentaire