Facebook the green dressing 3 Images 4

Par Keryma

Belle inspiration !!!

_______________________________

J'ai aimé cette inspiration belle est sensée, alors je la partage avec vous mes très cher(e)s amis!

 

DANS LES MOMENTS SOMBRES, AUGMENTE TA LUMIÈRE

Quand quelqu'un t'insulte, te réduit à une chose,
Quand on te donne un conseil que tu n'as pas demandé,
Quand quelqu'un te rend responsable de sa douleur,
Quand quelqu'un ne t'écoute pas, et parle sans arrêt de lui-même,
Quand quelqu'un te compare aux autres,
Quand quelqu'un ignore, invalide, juge ou ridiculise tes pensées ou des sentiments...

Arrête-toi. Respire.

Reconnais que c'est leur douleur, non la tienne.
Reconnais qu'ils sont en train de rêver le seul rêve qu'ils peuvent rêver jusqu'à ce qu'ils s'éveillent.
Reconnais qu'ils ne te connaissent pas, mais seulement leur fantaisie.

Peut-être ont-ils du mal à s'aimer eux-mêmes.
Peut-être cherchent-ils leur valeur à l'extérieur.
Peut-être sont-ils déconnectés de leur respiration, de leur corps, de ce qui est vivant et précieux en eux, de leur véritable vocation.

Peut-être vivent-ils dans un monde dualiste de bon et mauvais, vrai et faux, succès et échec.

Peut-être ont-ils oublié la simple joie d'être.

Peut-être que tu comprends cela.
Peut-être as-tu été là où ils ont été .
Ne cherche pas à les changer maintenant.
Peut-être ne changeront-ils jamais.

Ne cherche pas à les corriger.
Ils n'ont pas demandé à être corrigés.
Plus tu pousses, plus ils te repousseront.

Ne te laisse pas prendre dans leur tissu de peines.
Vois clair, aie même de la compassion, mais ne pousse pas.

C'est OK qu'ils soient contrariés. Ça l'est vraiment.
Donne-leur l'espace pour être contrariés.
C'est OK qu'ils soient déçus par toi.
Donne-leur l'espace pour être déçus.
C'est OK qu'ils te jugent.
Fais de la place pour leurs jugements aussi.

Fais de la place pour tes propres pensées et sentiments !
Permets-toi de te sentir triste, en colère, coupable, d'avoir des doutes.
Laisse ces précieuses énergies être lavées à travers toi.
Elles ne te feront pas de mal si tu leur permets de bouger.

Oui, tu rencontreras beaucoup de gardiens dans ce voyage.
Continue ton chemin quand même et permets aux autres de poursuivre le leur.

Tu n'as pas besoin de justifier ton chemin ou de le défendre.
Reste proche de toi dans ces moments éprouvants.

Ne combats pas l'obscurité; de toute façon elle n'a pas de pouvoir.

Simplement augmente ta lumière.

Jeff FOSTER

Maud Albertini

Lire la suite

KESSKISSPASS???

_______________________

Bonjour mes bons amis!

Je viens assez souvent ici "chez nous" mais il n'y a pas âme qui vive, c'est la chaleur ? Ou bien êtes-vous tous partis en vacances loin de la technologie ??

Même le fiston à sa GM, a déserté les lieux! (je pense qu'il est en colonie de vacances)

Allons bon qui fera le premier pas ?
Khouya Amar ou son fidèle Kada ?
Nos amis dans les pays étrangers
Quelquefois ont des choses à raconter !
Où sont passés nos bédeistes si drôles ?
Et, Meskellil qui ravit tous ses lecteurs...
Celui qui nous manque: toi, Milani de coeur
Enfin je peux énumérer les milliers d'amis
De ce site, et puis Noria, sans tout ça on s'ennuie !

Amicales pensées à toutes et à tous,
Kéryma,

Lire la suite

Bahloul et la porte !

Aïcha, la maman de Bahloul, est invitée à un mariage. Les temps n'étant pas très sûrs, elle hésite à laisser la maison toute seule, de peur de recevoir la visite de voleurs pendant qu'elle fait la bamboula, d'autant qu'elle a déjà acheté le mouton de l'Aïd. Voyant sa maman inquiète, Bahloul tente de rassurer sa maman en l'encourageant à se rendre à la fête. Mais avant de partir, elle multiplie les avertissements à son fils, connu pour son esprit étourdi.
“Wlidi lâaziz, pendant mon absence, fais très attention à la porte. Ne la quitte surtout pas des yeux!!”
“Sois tranquille, Mâ ! La porte sera bien gardée. Va, amuse-toi bien et n'oublie pas ma part de gâteau.”
Adossé pendant plus d'une heure à la porte de la maison, Bahloul commence à trouver le temps long. C'est alors que Jeha vient à passer par là.
“Tiens, tiens ! Tu n'es pas à la fête ?”
“Tu parles… je meurs d'envie d'y aller, mais j'ai promis à ma mère de garder la porte !”
“Qu'est-ce que tu peux être bête ! Tu n'as qu'à l'emporter avec toi, la porte”, lui suggère Jeha, pour plaisanter.
Le visage de Bahloul s'illumine subitement. “Comment n'y ai-je pas pensé ?” marmonne-t-il.
Et, en deux temps, trois mouvements, le voilà qui démonte la porte, la charge sur son dos et se dirige à la fête comme un halluciné.
“Ma mère sera très fière de moi ! Je n'ai pas quitté la porte une seconde” se réjouit-il en son for intérieur, convaincu d'avoir eu une idée de génie!!

Ah sacré Bahloul!
Je ne me souviens plus du livre de lecture que j'avais en classe de CE1 ou CE2, je pense que cette histoire y était, il me semble qu'il avait pour titre "le monde merveilleux".

Amitiés ,

Lire la suite

zoudj e h'mamette!

_______________________________

Bonne écoute!



Lire la suite

El me'rra'rah!!!

______________________

Mes ami(e)s
 

hebergement d'image 

Je viens de subir l'ablation de la vésicule biliaire, je vais bien el hamdoullAh, mais ce qui me tracasse est que je ne peux même pas manger el m3Areks, ih je n'ai pas le droit au gras! Ah une torture, il fait un froid de Sibérie ici, et je ne peux manger ce que j'aime!!! Que des soupes, enfin, il faut dire que ce calcul m'a bien fait souffrir et il fallait opérer très vite après mon admission aux urgences.
Voici donc mes nouvelles, pour ceux qui m'aiment.. Et ceux qui ne m'aiment pas , je les aiment quand même! Hhhhhh c'est l'effet de l'anesthésie je pense!!
Amitiés

Ulysse & Pénélope, (16/08/2016)

_____________________________________

Ulysse & Pénélope,

Femme patiente, femme forte et belle
S'occupait à tisser lentement un linceul
Ruse, pour faire attendre ses prétendants
Aux actes pervers, méchants et malfaisants

Chacun la courtise la veut la désire
Pénélope reste de marbre ne respire
Que pour son bien aimé époux Ulysse
Parti malgré lui, combattre ô injustice

Il réussit à crever l’œil de Polyphème
Le cyclope cannibale que nul n'aime
Rencontrer au-delà du cap Malée
Pays lointains aux temps décalés

Zeus, Poséidon,Athéna et Hermès
Étaient présents et n'avaient de cesse
De protéger ce héro fort et très beau
Qui, sain et sauf retourna à son château

Ulysse revint chez lui heureux et déguisé
Pénélope le reconnut, le reçut amusée
Il tua tous les hommes occupant sa place
Agissant en maître que nul ne remplace

Continuer ainsi à raconter Ulysse
Coûterait moult mots et moult pages
Contentons-nous de cette esquisse

Car heureux qui, comme Ulysse a fait bon voyage...


Bonne lecture!

Lire la suite

Très Bonne Année 2018!

______________________________________

Bonne annee 063a

J'ai trouvé ce texte très joli, il résume tout ce que je veux vous dire. InchAllah !
 

Ce bon vieux Léo!

__________________________________

Ce n'est pas une chanson triste en soit, bien au contraire elle désigne l'optimisme, car on occulte le mal que l'on nous a fait.. Enfin le temps qui balaye nos émotions les plus pénibles..Ce que nous avons donné et ce qu'on nous a rendu violemment ..on a perdu, rentrés beaucoup trop tard et pris froid..Et puis on n'aime plus et c'est mieux comme ça!

Aïd Moubarek!

______________________________

Avec mon amitié !


Eid gr10

Lire la suite

"Le fou qui était sage" !

__________________________________

Qui est Nasreddin Hodja?

Depuis des siècles, on s’amuse de la fausse naïveté de Nasreddin Hodja. Petits et grands rient de son inépuisable capacité à envisager le monde autrement et à faire enrager les puissants, d’autant plus qu’Hodja est un maître en supercherie et en brillantes réparties. Dans cette histoire, il vend à prix d’or un dindon qui parle en silence ! Il fait manger à son rival la tête d’un poisson en affirmant qu’elle nourrira son intelligence ! Et lorsque, dans un grand dîner, les convives semblent plus intéressés par son somptueux manteau que par sa propre personne, il hurle «Mange donc !» en trempant un coin du vêtement dans son assiette…
Nasreddin Hodja est l’un les personnages les plus aimés du Moyen Orient. Il est représenté chevauchant son âne à l'envers.

Il est né à Horto, un village de la province de Sivrihisar, Turquie, en 1208. (Sous le règne de Tamerlan). On suppose qu’il mourut en 1284.

Il est le fils de Abdullah Efendi et de Sidika Hanim. Son père était l’Iman du village. Il vécut le reste de sa vie à Aksehir où il est enterré.

Nasreddin signifie « Sauveur de la foi ».

Hodja est un titre honorifique donné à une personne cultivée. Privilégié, il portait un turban blanc.

« Dès son plus jeune âge, il mena une existence simple et honnête. Il fut remarqué pour son intelligence et son humour. Son grand sens de l’humour s’exerçait même dans les situations les plus dramatiques »

Source : Miniatür Yayinlari Juha (جحا) en arabe

  • joha (Maghreb)
  • Ch'ha (Maghreb, Tunisie)
  • Dj'ha (Maghreb)
  • Djuha (arabe romanisation)
  • Goha (Egypte)
  • Mulla (Iran)

Lire la suite