Facebook the green dressing 3 Images 4

Une lettre à GM !

_________________________________

Tres chere gm page 2

Une petite écriture amicale, à mon ami Mohamed Bradai, vraiment j'espère que tu vas très bien!
Avec mon amitié inchangée,
Kéryma,

Par Keryma

Commentaires (3)

keryma
  • 1. keryma | 25/11/2018
Bonsoir à toutes & à tous,
Cher GM,
Merci de m'avoir répondu tu es quelqu'un de très chic et d'une éducation incomparable,
Ah, ce cher fiston à sa GM, j'espère que tu vas mieux! Et que tu vas intervenir comme d'habitude avec tes histoires les plus drôles et tristes à la fois, GM s'est bien occupée de toi cela se "voit"!
Je suis très contente pour les bonnes nouvelles , allez courage, inchAllah tout mal Rabbi te l'enlèvera!
C'est le mauvais oeil, j'en suis certaine!
Avec mon amitié de tous les temps!
Kéryma,
Chantal
Ah ! Quelle belle idée a eue Kéryma en écrivant un merveilleux poème dont elle a le secret ! Nous avons pu ainsi avoir des nouvelles et de grand-mère et de son fiston !! Quelle chance !!

Boussa Kbira (c'est Kéryma qui m'a appris … lol !) à tous les deux sans oublier Kéryma bien entendu.

Bonne fin de journée à tous !
G.M
  • 3. G.M | 24/11/2018
Bonjour Noria ,bonjour Keryma.
.Un bonjour à toutes et à tous ,aux amis nouveaux du site et à tous les ami(e)s
Keryma , C’est par ce sentiment inébranlable qui a lié notre’amitié à pas mal d’années que j’ai tenue à répondre à l’appel de la lettre

La pauvre GM ,va te raconter L’histoire qui raconte cette léthargie de son beau fiston,et qu'elle eu bien beau à le réveiller et le sortir de sa torpeur .
Son 'histoire dit:
C’est à un certain soir. Un soir de mai pas comme les autres et dont elle se souvient fort bien.., Bien qu’ entrant tôt à la maison ,’l’ adorable fiston qu’elle voyait venir à elle tout heureux se voyait ce soir là bien mal en point mais qu’à cela n’empêche qu’ il lui dit cette fois’ GM je ne vais pas veiller comme toutes les fois ni à te raconter la belle journée passée au dehors .Or, il lui dit qu’ enfin il va reposer ses os plutôt sur de la terre molle jusqu’au matin bien qu’il la trouvera plus douilleuse que son lit de camp .Et c’est Ce soir là qu’ il l’’a bien fort étonnée , Elle sa propre GM Elle qui a senti Ce comportement de sa part soudain ,ne lui allait nullement . Pourtant bien des fois Elle l’a vu jouir à des moments difficiles et à le regarder heureux bien à des soirs obscurs.
Et c’est dans un bled oh combien qu’il était si joli, que l’histoire dit que son beau fiston n’en a jamais été aussi heureux pour crier une forme de liberté d’écrire, et qu’il n’a pu en outre admirer la vision des choses dans un monde ailleurs que par naïveté dont il mettait un peu du sien (conne ces haricots blancs si durs qui ne vont admettre une bonne cuisson que si l’on rajoute à leur corps de la bonne eau potable avec un peu de bicarbonate) . Et qu’ il est dit de lui partout dans la région que ce pauvre enfant dans un village ne s’en est jamais lésé à lire tout ce qu’ un monde merveilleux ailleurs puisse lui montrer comme nouveauté en lecture . Mais C’ seulement Entre le tablier de sa pauvre GM dans un milieu rural, qu’On l’a vu grandir et y être plus heureux . Allégeant ses peines il s’y trouvait au mieux comme ça du matin au soir . Comme à tout garnement de son âge on dit aussi de lui qu’il n’ était pas bien plus dégourdi qu’on ne le pensait mais c’est une ignominie de dire qu’il est plus bête qu’une mule qui celle-ci n’ignore nullement que le cousin l’âne braie au lieu de hennir. Mais à toute évidence il y a une exception de choix qu’il avait une voix de stentor. On dit même quand il y a regroupement de gamins de son âge ,il passait pour être un grand crieur public .Il aimait faire entendre sa voix au beau milieu de ses semblables. Considéré comme l’un des plus célèbres chanteurs de la région que c’est à juste titre qu’ on l’appréciait ici et là à prendre part à toutes les fêtes de ses voisins d’où il revenait toujours comblé de présents.
Et C’est Au vu de son embonpoint parfaitement bancal qu’un Un beau jour, quelqu’un en dit de lui à sa pauvre GM qu’il doit bien être une sommité pour être un gamin normal .Ce n’est alors qu’elle n’a su mais bien trop tard qu’il était aussi docile plutôt que fougueux et bon à rien . Ce quelqu’un s’y connait et çà en a tout bien l’air avait dit la GM . Car pour elle entendre dire pour son propre fiston etre fumeux dans un monde rural plutôt que abstrus dans un monde vivable en ne l’entend dire que par la voix d’un paysan qui contraint à emmener son grain de blé au moulin doit choisir entre le dos de son mulet et son âne pour adoucir le bat pour sa bien, aimée. Mais de pure source de GM ,elle ne se souvient pas avoir entendu dire ça de sa vie , ce qu’elle sait c’est que dans son petit village elle a entendu dire quand on se voit un peu sobre et bon à rien ,on doit se sentir alors ignoré qu’on se voit alors comme une petite chose .Et de là , on essaie de se métamorphoser dans la nature tout bonnement pour etre cette toute petite chose qui paradoxalement tout le monde aime regarder , approcher , et , toucher mais qu’on éprouve après qu’Il n’y a pas plus indésirable chose au monde à mépriser que cette chose inutile qu’on tourne autour .

Bien amicalement Keryma d’avoir pensé à GM . J’espère t’avoir tout dit comme j’espère qu’il se réveillera un beau jour tout souriant à sa lecture d'avant comme je l’ai toujours connu.

Ajouter un commentaire