3 35

Cet arbre....

Img 20131210 125825 1

Nous avons passé tant d'années à nous échanger des regards furtifs quand  sur ce quai je courais pour prendre mon train, et quelques fois j'avais tout le temps de l'admirer assise sur un banc, ce banc...posé juste en face de cet être qui me fascinait, toujours là au même endroit et moi toujours à la même heure pour prendre mon train... pour rentrer. 

Lorsque j'avais un manteau, lui n'avait rien sur le« dos » , et lorsque je m'habillais en couleur lui était tout en fleur, je ne saurais dire d'où il vient, il ne m'a jamais dit un seul mot, il n'a pas changé de place voilà plusieurs années !

C'est mon arbre oui ! Il n'appartient à personne d'autre je le sais ! Un espace de ferraille  nous séparent, c'est pour cela que je ne peux l'approcher, tant pis nos cœurs à distance s'envoient des sourires et des mots ! 

La frayeur d'imaginer un jour mon arbre abattu, prise dans un vertige d'images effroyables, debout sur le quai : Mon arbre a disparu !

Qui me saluera en baissant ses branches  jusqu'à terre? Me fera des compliments verdoyants et quelquefois asséchés ?

Lorsque je le vois, je sens mes pieds prendre racines sur ce sol dur sur lequel j'attends mon train... et bien droite je sens mon corps se transformer en un tronc vêtu d'une écorce au tissu uni... habit éternel, mes bras me fouettent le visage telles deux branches aux mille feuilles allongées, mes cheveux au vent tels une nuée de papillons effrayés par un oiseau qui vient se poser sur son nid, puis, dans un élan s'envoler !

Nos âmes se sont échangées...

Mon arbre est d'une qualité rare, un arbre sans discours ni promesses, il me regarde passer, puis... je m'éveille dans un sursaut, un bruit... le bruit de mon train qui s'approche, toute émue je lui dis avec mon regard vif et noble  " cher arbre, je ne t'oublie pas, demain je te donnerai mes yeux, tu me regarderas attendant mon train qui m’emmènera vers ma demeure, celle où toutes les âmes finiront par arriver, harassées... d'attendre ce train, celui qui emmène le voyageur de Vye à Traipas !" 

Par Keryma

Commentaires (24)

mohamedazizi mohamed   (05/04/2014)
  • 1. mohamedazizi mohamed (05/04/2014) | 24/07/2014

Bonjour tout le monde. Mes sincères condoléances à Kéryma. Que dieu l' accueille dans son vaste paradis. Cordialement.

Benabdellah Mohammed (05/04/2014 )
  • 2. Benabdellah Mohammed (05/04/2014 ) | 24/07/2014

Mes condoléances les plus attristées à Keryma suite au décès de sa cousine.Allah yerhamha .Ina lilah oua ina ileihi radjioun.

ZOUAOUI mourad (04/04/2014 )
  • 3. ZOUAOUI mourad (04/04/2014 ) | 24/07/2014

CHERE SOEUR KERYMA,
JE M EMPRESSE DE T EXPRIMER MES SINCERES CONDOLEANCES EN PRIANT NOTRE DIEU DE L ACCUEILLIR DANS SON VASTE ET ETERNEL
PARADIS AMINE YA RAB EL ALAMINE

ferhaoui (04/04/2014)
  • 4. ferhaoui (04/04/2014) | 24/07/2014

bonjour tout le monde, ma chère amie kéryma,: mes sincères condoleances à cet instant meme je viens d'apprendre la triste nouvelle allah yarhaha wa iwassaa...de tout coeur avec vous l'ami ferhaoui, oran

keryma (04/04/2014 )
  • 5. keryma (04/04/2014 ) | 24/07/2014

Bonsoir tout monde,

Merci mes ami(ies), meskina la cousine est décédée loin de sa famille et son pays, c'est son destin. Rabbi yerhamha we sebbar ses parents, son mari et ses enfants.

A un ami,
Merci, je prends note de tout ce que tu as dit à propos de mon arbre, je ne peux lui demander son âge, les voyageurs qui attendent sur le quai, se moqueront d'une dame qui parle à un arbre!
Mais je l'ai vu cette après-midi, toujours égal à lui-même, c'est mon arbre!
Amitiés,
Kéryma,

DTouat (04/04/2014 )
  • 6. DTouat (04/04/2014 ) | 24/07/2014

Triste nouvelle et dure à supporter, que de perdre quelqu'un de tres proche kéryma.Je vous asssure de toute ma sympathie en priant ALLAH de lui ouvrir son vaste paradis.

M.Djellal (04/04/2014)
  • 7. M.Djellal (04/04/2014) | 24/07/2014

Salam
Etre sain de coprs,pur de toute souillure,apres de profonde priere ,etre simple et croire,n'avoir jamais doute,n'avoir jamais lutte contre soi meme ,attendre sans crainte et sans impatience l'heure inevitable de l'eternite ..voici la paix,le bonheur......et qui sait?
ici les heures monotones s'ecoulent avec la douceur et la tranquilite d'une riviere en plaine,ou rien ne se reflete,sinon des nues de couleurs qui passent aujourd'hui,qui reviendront demain,qui nous surprendons toujours.
Peu a peu j'ai senti les regrets et les desirs s'evanouir en moi.J'ai laisse mon esprit flotter dans le vague et ma volonte s'assoupir.Dangeureux et delicieux engourdissement,au seuil du neant.
Ces jours ,ces semaines,ou il ne s'est rien passe,ou je n ai rien fait,ou je n'ai meme tente aucun effort,ou je n'ai pas souffert,a peine pense,faut-il les rayer de l'existence et en deplorer le vide?Apres l'inevitable reveil 'faut-il,au contraire,les regretter,comme les meilleures peut etre de toute la vie?Je ne sais plus.
A mesure seulement que passe dans mon sang la sensation de l'islam immobile,qui semble etre la resperation meme de la terre,a mesure que s'en vont mes jours calmes,la necessite du travail et de la lutte m'apparait de moins en moins.Moi qui ,naguere encore,revais de voyages toujours plus lointains qui souhaitais d'agir,j'en arrive a desirer sans oser encore me l'avouer bien franchement,que la griserie de l'heure et la somnolence presentes puissent durer,sinon toujours,au moins logntemps encore.
Mais ce qui parle en moi,ce qui m'inquiete et qui demain me poussera encore sur les routes de la vie,ce n'est pas la voix la plus sage de mon ame,c'est cet esprit d'agitation pour qui la terre est trop etroite et qui n'a pas su trouver en lui meme son univers.
Ce que tant de reveurs ont cherche,des simples l'ont trouve......

God bless you all

Hortense (04/04/2014)
  • 8. Hortense (04/04/2014) | 24/07/2014

keryma,
Alf rahma wa nour alaiha.
Yrham oummat Mohamed

Meskellil (04/04/2014  )
  • 9. Meskellil (04/04/2014 ) | 24/07/2014

Bonjour à toutes et tous,
A Kéryma,
Je suis désolée pour cette triste nouvelle Kéryma. Mes sincères condoléances, Allah yarhamha wa iwassaa aliha wa ibeddel mhabatha besbar

M.Djellal (04/04/2014)
  • 10. M.Djellal (04/04/2014) | 24/07/2014

adhama allaho ajraki Keryma
Voici Seigneur ,ton serviteur , fils de tes serviteurs ,qui a quitte en ce jour la face de ce monde,ou il laisse ceux qui l'aimerent,pour les tenebres du tombeau.et il atteste qu'i; n'est pas d'autre Dieu que toi et que Mohamed est ton prophete. tu es le Dipensateur du pardon et le Misericordieux.......Amine ya Rab

un ami (04/04/2014)
  • 11. un ami (04/04/2014) | 24/07/2014

L'arbre de Keryma...
IL était toujours là en face de ce quai et tu ne pouvais le savoir depuis longtemps. A chaque jour qui se lève en te voyant l’admirer au loin sans l’approcher, il ne cessait de te chanter sa mélodie préférée : « je n’étais je ne suis et je ne serai qu’une créature de la nature qui vit mais s’en va un jour».
Tu vois chère Keryma depuis le temps que tu le vois tu n’as jamais eu cette délicatesse de lui dire son âge. Mais lui en était bien content que tu ne lui dises.il voulait garder son secret pour que tu l’aimes toujours. Depuis sa tendre enfance on lui avait dit qu’en le taillant de ses vieilles branches on le rajeunit chaque année pour être plus admiré en galant arbuste à partir d’un quai.
Parfois dans l’année au moment de la folie de ces grandes chaleurs, il ne sait plus lui ce qui lui arrive. Ses plus chers amis ne sont plus prés de lui .Et Toi, tu ne pouvais le deviner ni le savoir ,il n’a jamais voulu te le dire ,ni te chagriner de peur que tu en verserais des larmes de ton cœur. Et en tout ce temps de ton absence il se sentait seul bien abandonné . Des jours et des jours il en a compté et il était resté là toujours à t' attendre et entendre sans cesse du matin au soir ce bruit infernal d’un train qui passe. Et là comme toute créature insatiable lui est venue aussi cette avidité à sortir de cet embarras prendre un peu d’air au delà du monde . Hélas, pour lui c’est un arbre dit-on et il est difficile pour lui de quitter son lustre d'antan .
Il le sait maintenant , et il attend toujours ton passage sur ce quai avec une fleur dans la main ...

Amar Ayadi  04/04/2014)
  • 12. Amar Ayadi 04/04/2014) | 24/07/2014

Bonjour la famille.

A Kéryma

Mes sincères condoléances.

Amicalement.

keryma (04/04/2014)
  • 13. keryma (04/04/2014) | 24/07/2014

Sabah el khir à tout le monde!

Merci Noria! c'est super! On le lit beaucoup mon arbre!

Très bonne joumoua, je viens de perdre une cousine très proche, s'il vous plait ad3iwelha Rabbi yerhamha ou wessa3 a3liha.
(priez pour elle)
Votre amie de toujours,
Kéryma,

keryma (03/04/2014)
  • 14. keryma (03/04/2014) | 24/07/2014

Bonsoir Benyoucef,
Je trouve que mon texte est difficile à déchiffrer en effet!
Tu aurais préféré une belle poésie sur mon ami l'arbre! Dès que l'émotion toute fraîche de cet arbre... se sera atténuée je réfléchirai sur une belle poésie plus joyeuse! Bonne fin de soirée!
Kéryma,

DTouat (03/04/2014 )
  • 15. DTouat (03/04/2014 ) | 24/07/2014

bsr kéryma,
je voulai ce matin apres avoir lu votre poeme,prendre le temps pour vous dire ,o combien j'apprécies ce que vous mettez en ligne ,de poésie,d'images poignantes ,sincères.mais ma connexion à trébuché.Je le fais donc maintenant.loll
Parler de l'arbre ,regarder pousserl'arbre, l'écouter ausi,le considérer et le respecter, c'est rendre un des plus grands hommages à la nature.à l'un de ses symboles lié a tout jamais avec sidna ADAM et EVE.
merci de nous donner l'occasion de parler de l'arbre.

Meskellil (03/04/2014  )
  • 16. Meskellil (03/04/2014 ) | 24/07/2014

M. Djellal,

Vos commentaires me serrent le cœur! J'ai longtemps cherché une chanson, un poème à vous offrir pour vous distraire l'espace d'un instant de cette tristesse pesante. J'ai choisi ce magnifique poème que vous devez sûrement connaitre, chanté par Feyruz. J'espère que vous l'aimerez et que vous le trouverez apaisant.

Bonne écoute (avec un bon casque, c'est mieux). Amicales pensées

http://www.youtube.com/watch?v=gNOfW28r0Ss

keryma (03/04/2014)
  • 17. keryma (03/04/2014) | 24/07/2014

Chantal et Meskellil,

Merci, vous me comblez les filles!
Aimer la nature est noble et elle nous le rend tellement bien!
Chantal tu dois connaitre l'arboretum de la vallée aux loups à Chatenay-Malabry. (entrée gratuite)
C'est féerique, il faut aller admirer le cèdre bleu pleureur une erreur de la nature mais d'une beauté! (d'autres arbres nombreux et divers) Et tu as en face de l'entrée sur le trottoir d'en face le parc maison de Chateaubriand, à visiter aussi mais payant.

Je vous embrasse,
Kéryma,

keryma (03/04/2014)
  • 18. keryma (03/04/2014) | 24/07/2014

Bonsoir l'ami Ferhaoui,
J'adore les arbres depuis mon jeune âge, et en prenant de l'âge je les aime encore et encore plus! Si mon écrit vous inspire, je suis persuadée que l'arbre que vous peindrez serait juste une pure merveille!

Kéryma votre amie,

keryma 03/04/2014)
  • 19. keryma 03/04/2014) | 24/07/2014

Bonsoir mes ami(ies)

Merci mille fois et + pour vos commentaires si généreux si gentils et sincères! Sauf qu'il y a une deux fautes ( la ferraille nous sépare, au lieu de nous séparent) .
J'ai écrit ce texte sur le banc (où je m'assieds tous les jours sauf le week end pour attendre mon train (16:52) pour rentrer chez moi) dos à un bâtiment ...des bureaux et face à une vue superbe : maisons, jardins sur les hauteurs puis un petit parc quelconque vers le bas du quai... les rails nous séparent cet arbre et moi (un cerisier sauvage) avec lequel je me suis liée d'amitié... Il se trouve à côté d'un vieux kiosque envahi par des ronces,fermé au public je pense.

Merci à Noria pour la photo, et puis si, elle ou nos amis modérateurs peuvent agrandir les lettres du texte car c'est vrai qu'il est un chuiya difficile à déchiffrer, ce sera super! Merci d'avance.

Avec toute mon amitié inchangée,
Kéryma,

benyoucef (03/04/2014 )
  • 20. benyoucef (03/04/2014 ) | 24/07/2014

Bonjour Keryma
Tout comme Chantal,j'ai du mal à dechiffrer ton texte assez illisible ,mais je suis parvenu quand meme à lire cette belle histoire de complicité et d'amitié qui te relie aimablement avec cet arbre.Ton texte me rappelle ce joli cerisier gigantesque qui embéllissait avec ses fruits et son ombre la cour du lycée Mohamed Abdou,malheureusement aujourd'hui disparu.Chaque abdounate doit garder certainement un brin de bon ou mauvais souvenir à l'ombre de cet arbre majestueux.
J'aurais bien souhaité que ton beau texte soit écrit en poésie qu'en prose.
Mes amitiés

ferhaoui (03/04/2014 )
  • 21. ferhaoui (03/04/2014 ) | 24/07/2014

bonjour tout le monde , ma chère amie kéryma, il est vrai il y a un peu de tout, l'arbre dans tous ses états! en effet : vous voyez ces choses en beaux. ce n'est pas un poeme du genre plutot des extraits en cascades pendant une minute , vers la fin du dernier acte, j'ai eu la sensation indescriptible d'avoir en face de moi un tableau : une oeuvre de gustave courbet , certainement suite a la lecture votre texte m'a donné envie de rentrer dans mon atelier et peindre une toile. les mots sont d'une simplicité inimitable. tout vient du coeur, de l'humain. l'ami ferhaoui, oran.

M.Djellal (03/04/2014)
  • 22. M.Djellal (03/04/2014) | 24/07/2014

Les lieux ou l'on a aime et ou l'on a souffert,ou l'on a pense et reve ,nous apparaissent plus beaux par le souvenir qu'ils le furent en realite.Dans l'espace et dans le temps , le regret est le grand charmeur qui penetre toutes les ombres. A mon avis tout le grand charme poignant de la vie vient de la certitude absolue de la mort et la separation des etres...........
God bless you my sister Keryma

Meskellil (03/04/2014 )
  • 23. Meskellil (03/04/2014 ) | 24/07/2014

Bonjour à toutes et tous,

Bonjour Kéryma,

Belle et profonde amitié entre deux êtres qui se croisent tous les jours! Ton arbre est là, toujours présent, disponible et fidèle pour écouter tes histoires et dialogues intérieurs, comprendre, partager tes joies et tes peines. C'est une amitié singulière, on finit par y croire réellement. L'arbre ressent, pense, parle tout comme nous. Il reflète nos états d'âme, nos sentiments. Il devient l'ami, le complice, le confident sincère, constant, compréhensif et bienveillant. L'ami(e) que l'on voudrait tous avoir. Très bel hommage!
Chantal encore une fois, je te rejoins, les caractères du texte sont trop petits.

Bonne journée à toutes et tous,

Chantal (02/04/2014)
  • 24. Chantal (02/04/2014) | 24/07/2014

Que peut-on dire Kéryma après avoir lu un si merveilleux poème ! C’est magnifique, splendide, superbe … Quel talent ! Mes mots sont bien pauvres pour te dire toute mon admiration sans parler de l’illustration .. en parfaite harmonie avec ton texte.

P.S. C’est avec beaucoup de difficultés que j’ai pu lire ton texte tant la police de caractère est petite ! Tu ne penses pas aux vieilles comme moi qui ont bien du mal à lire d’aussi petits caractères même avec des lunettes ! lol !

Voir plus de commentaires

Ajouter un commentaire