3 35

"Le fou qui était sage" !

__________________________________

Qui est Nasreddin Hodja?

Depuis des siècles, on s’amuse de la fausse naïveté de Nasreddin Hodja. Petits et grands rient de son inépuisable capacité à envisager le monde autrement et à faire enrager les puissants, d’autant plus qu’Hodja est un maître en supercherie et en brillantes réparties. Dans cette histoire, il vend à prix d’or un dindon qui parle en silence ! Il fait manger à son rival la tête d’un poisson en affirmant qu’elle nourrira son intelligence ! Et lorsque, dans un grand dîner, les convives semblent plus intéressés par son somptueux manteau que par sa propre personne, il hurle «Mange donc !» en trempant un coin du vêtement dans son assiette…
Nasreddin Hodja est l’un les personnages les plus aimés du Moyen Orient. Il est représenté chevauchant son âne à l'envers.

Il est né à Horto, un village de la province de Sivrihisar, Turquie, en 1208. (Sous le règne de Tamerlan). On suppose qu’il mourut en 1284.

Il est le fils de Abdullah Efendi et de Sidika Hanim. Son père était l’Iman du village. Il vécut le reste de sa vie à Aksehir où il est enterré.

Nasreddin signifie « Sauveur de la foi ».

Hodja est un titre honorifique donné à une personne cultivée. Privilégié, il portait un turban blanc.

« Dès son plus jeune âge, il mena une existence simple et honnête. Il fut remarqué pour son intelligence et son humour. Son grand sens de l’humour s’exerçait même dans les situations les plus dramatiques »

Source : Miniatür Yayinlari Juha (جحا) en arabe

  • joha (Maghreb)
  • Ch'ha (Maghreb, Tunisie)
  • Dj'ha (Maghreb)
  • Djuha (arabe romanisation)
  • Goha (Egypte)
  • Mulla (Iran)

L' histoire que nous connaissons tous de Dj'ha est celle de la "SOURIS SAVANTE" mais trop longue.
Je m'en vais vous raconter une autre:
"KAN YA MAKEN FI QADIMI EZZAMEN" (il était une fois, il ya bien longtemps)
LES NOTABLES
Tout l'après-midi, Nasrudin s'est promené en compagnie de deux notables de la ville, l'imam et le kadi, mais l'heure est venue de se séparer.
- Tu es vraiment un homme surprenant, remarque le religieux. Parfois on dirait que tu es un filou capable de voler et de duper n'importe qui, et puis, quelques instants après, on croirait avoir affaire à un imbécile.
- Allons, Nasrudin, sois franc pour une fois, continue le magistrat, dis-nous donc qui tu es en réalité : un escroc, un idiot ?
- Cela dépend, répond Nasrudin, mais ce que je peux vous dire tout de même, chers amis, c'est qu'en ce moment je suis juste entre les deux !

ALLEZ-Y RIEZ !!!!!

Par Keryma

Ajouter un commentaire