Facebook the green dressing 3 Images 4

Fatima Zohra OUFRIHA / Une montagne disparait

_____________________________

Fatima Zohra BOUZINA Oufriha nous quitte

 


Fatima Zohra BOUZINA décédée
Une montagne s'évanouis!

Fatima Zohra BOUZINA, première femme Docteur d'état de l'Algérie indépendante!

La révolutionnaire de la décolonisation, militante de la guerre de libération :OCFLN puis intellectuelle universitaire hors classe.
Elle soutient son doctorat d'état en sciences économiques en 1972 à Alger par principe et fait déplacer le jury. Sa thèse qui porte le n° 1 dans cette université en fait aussi, la première docteur d'état femme en Algérie.

Elle contribuera a révéler l'histoire flamboyante des empires maghrébins et décoloniser énergiquement notre histoire.

Ses autres recherches portent aussi sur le marketing aliénant du secteur pharmaceutique qu'elle côtoie de très près et qu'elle déconstruira / dénoncera très rationnellement.

Méprisée et ignorée par la gouvernance Algérienne (colonisée) la société ne la connait que très peu.

Fervente et virtuose dé-colonisatrice de notre histoire médiévale et contemporaine est décédée ce lundi 22 Octobre.

Elle laisse une prestigieuse bibliographie dont le sublime "l'Histoire des Empires du Maghreb" ou "La vie du temps des ziyanides", et un vide immense très dur a combler!


http://www.eecomedia.com/wp-content/uploads/2018/10/Oufriha.png

Quelques Liens pour mieux cerner F.Z OUFRIHA


- Tous les Rois Ziyanides étaient de grands mécenes
- Petite biographie de Fatima Zohra Oufriha née Bouzina
- Il est urgent de décoloniser l’histoire de l’Algérie pour retrouver nos racines et notre profondeur historique

 

 

 

 

Par Miliani2Keur

Commentaires (1)

Meskellil
  • 1. Meskellil | 23/10/2018
Il est regrettable que des personnalités de cette envergure, de ce charisme soient méconnues, voire inconnues de la plupart des Algériens et particulièrement de la jeunesse algérienne. Toute leur vie, à l'instar de Fatma-Zohra Oufriha, elles ont œuvré dans l'ombre pour l'Algérie d'hier et conséquemment de celle d'aujourd'hui et il va de soi, celle de demain, des temps d'histoire intrinsèquement liés! Des personnalités qui partent presque dans l'anonymat laissant des œuvres monumentales auxquelles peu d'Algériens ont/auront accès. Quel dommage et quel gâchis!

J'ai relevé un petit extrait de ce qu'elle dit dans une interview à partir du lien que tu nous as laissés Miliani2Keur, merci pour cela et pour l'évocation-hommage du Docteur Oufriha fatma-Zohra Allah yerhamha:

"Oui, il est urgent de décoloniser l’histoire de l’Algérie pour retrouver nos racines et notre profondeur historique. Il est urgent aussi de se projeter dans une période glorieuse et féconde sur tous les plans pour comprendre la grandeur de ceux de nos ancêtres qui surent être grands et que l’on peut proposer comme modèles à nos enfants.

Savoir d’où on vient permet d’aller loin dans sa trajectoire historique. Plus loin on regarde, plus loin on peut se projeter dans l’avenir. Mais un lointain qui peut et qui doit faire sens. Je ne pense pas que des lamentations puissent aider à la construction de la personnalité de nos enfants. L’histoire bien comprise et bien enseignée à nos enfants est fondamentale. L’enjeu est là."

Ajouter un commentaire