Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

GAZA / Silhouettes fantômes

Chujaiya, l'un des quartiers les plus peuplés de Gaza, a été très durement touché par les bombardements de l’armée israélienne en juillet dernier. Et c’est dans ce décor désolé que le Gazaoui Iyad Sabbah a choisi d’exposer ses œuvres : des statues qui évoquent la souffrance vécues par la population civile lors de l’offensive.

Image

Image

Image

Image

Image
  "J’avais à cœur d’exposer ces statues à Chujaya car c’est un quartier très pauvre, qui a été pratiquement rasé par les raids israéliens. Je voulais avoir les maisons détruites et les décombres en arrière-plan de ces sculptures, qui évoquent la fuite des familles de ce quartier. Cet environnement fait partie intégrante de l’exposition.

J’ai également installé des sculptures sur une plage non loin, pour parler des souffrances des civils qui tentent de fuir les zones de conflits en prenant la mer et qui, parfois, finissent noyés ou se font extorquer par des passeurs sans vergogne.

J’ai fabriqué ces mannequins avec du fibreglasse récupéré dans les ruines [un plastique à renfort de verre, NDLR]. Cette matière sert notamment à fabriquer des jeux pour enfants qu’on trouve dans les parcs, comme les toboggans. J’ai aussi utilisé de l’argile rouge et des sacs vides. J’ai travaillé avec les matériaux que j’avais sous la main, car avec le blocus, on peine vraiment à se procurer certains produits. Je suis sculpteur sur bronze mais je ne peux pas me procurer cette matière, ni faire venir des moulures et certaines pâtes dont les sculpteurs se servent dans leur travail quotidien."

Par Miliani2Keur

Commentaires (3)

Hortense
  • 1. Hortense | 26/10/2014
Bonsoir,
Il est vrai qu'une œuvre artistique ne peut que plaire et surtout aux "artistes",mais je préfère rester terre à terre.
S'il est possible de trouver un ou plusieurs moyens pour que plus jamais d'autres atrocités ne soient commises sur ces lieux alors j'adhèrerai .
Miliani2Keur
  • 2. Miliani2Keur | 26/10/2014
Salut Chantal

Cette exposition est effectivement trés forte, la libérte nait de contrainte, ces silhouettes anonymes dépersonalisé finalement representent le peuple.

La plus sublime et la plus "Subconsciente" est la premiére ou on voit les silhouéttes "VENIR" de la mer et "rentrer" chez eux, c'est la promesse du retour des refugiés, du gain de la terre...We shall Overcome

meilleurs moments Chantal
Chantal
Merci Miliani2Keur de nous faire partager cette exposition très émouvante. C’est une belle manière de dire au peuple de Gaza que nous ne les oublions pas.

Je suis également très émue en lisant les propos de « Gazaoui Iyad Sabbah », artiste dans l’âme ! Il me bouleverse par sa sincérité. Ces images accompagnées des propos de l’artiste me font voir de la beauté là où je n’aurais pas été la chercher. « Gazaoui Iyad Sabbah » a su transformer ce lieu - rempli d’horreurs, de violence et de désespoir il y a quelques mois seulement - en œuvre d’art. Il rend ainsi un très bel hommage au peuple de Gaza.

Bravo à tous les deux.

Ajouter un commentaire