Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

Le "NON" Grec - Le Liberalisme Agonise...

Image

- Coups de Butoir aux Portes de la Russie à travers l'Ukraine,
-"Daech" qui se démultiplie, déboussolé, dans tout l'orient et qui commence a retourner a ses éxpediteurs, en...Europe et aux US,
- "Boko-Haram" qui s'éxporte hasardeusement,
- Le Yuan Chinois, monnaie officielle dans les pays du BRICS
- Le "Non" Grec qui risque de contaminer tout l'europe, unie pour la prédation des marchés et par le pillage constitutionel

La finance suffoque par l'asséchement des marchés et par son obésité, son apopléxie, elle multiplie ses p'tites recettes guerrieres...

Une "civilisation" se meurt...

Par Miliani2Keur

Commentaires (3)

Miliani2Keur
  • 1. Miliani2Keur | 07/07/2015

La visibilité est inexistante

- La synergie des actions citoyennes,
- l'émergence Radicale de l'orient et surtout
- l'EFFRITEMENT COMPLET des marchés due a la robotisation et a l'informatique a Internet,
ont profondément atteint la capacité de regenerescence de la Finance!
le Fondement est la Monnaie Unique qui est entrain d'étre fracturée

on ne parle jamais du modèle Islandais qui a tous simplement viré TOUT les banquiers et revenu à sa propre monnaie, et c'est la seule Alternative: ne plus accepter de payer ou payer en une traite!

tous les indices boursiers aujourd'hui ont plongé : merci la grèce

pour le Dollar les BRICS s'en occupent ... trés sérieusement

La prise de conscience que la monnaie materielle physique est un mensonge doit s'élargir et c'est cela qui est en marche!

Meskellil
  • 2. Meskellil | 06/07/2015

Le libéralisme a encore hélas, de beaux jours devant lui en dépit d’actions citoyennes alternatives existantes un peu partout, mais qui ne constituent pas encore une lame de fond, un tsunami qui balaierait les marchés financiers. C’est plutôt la politique des petits pas avec souvent très peu de moyens, et donc une perte d’autonomie et de liberté dans les actions à entreprendre et donc encore des compromis ou compromissions pour avoir de l'argent.... ! Un cercle vicieux!

Quant au non de la Grèce, il ne signifie pas sortir de l’euro/pe mais renégocier la dette et mettre fin à la politique d’austérité. Une Europe plus sociale, plus humaine, plus démocratique. De plus, sur le plan géostratégique et notamment par rapport à l’OTAN, la Grèce est "un maillon fort", et les américains risquent aussi de mettre leur grain de sel en faisant pression sur l’Europe pour desserrer l’étau sur la Grèce.

On aimerait tellement le croire, mais la révolution n'est pas encore pour demain le veille, je le crains

zethos
  • 3. zethos | 06/07/2015

le "NON" massif des Grecs a provoqué une période d incertitude pour L Europe .Une situation qui pourrait aboutir à la sortie de la GRECE de la zone Euro .
En l absence d aide supplémentaire ,la GRECE va etre insolvable.Et puisqu'elle ne peut pas imprimer d'euros ,elle devra imprimer une autre monnaie ou des reconnaissances de dettes par exemple.Elle sortira donc de fait de l euro ;
la GRECE et l EUROPE sont entrés donc ,dans une zone de turbulences dont personne ne semble,à l heure actuelle,connaitre l issue .....

Ajouter un commentaire