ALGER-MILIANA.COM

Un p'tit Tour et puis...

______________________________

Sans Vents ... S'en vont ... Sens Vents ...

La figure a méme la terre, petri de honte, cerclé de remord, bleu de perplexité, une brise me raméne vers Algermiliana.com, notre Algermiliana, en Background la frimousse de Noria se forme, vaporeuse ... tant de chemin fait... tant de bouleversements ... tant de mutations ... la résilience de l'homme serait-elle si extensible !!! si je revois dans ma boite mail (parceque toujours, Noria m'a délegué la gestion des commentaires, que j'ai toujours faite avec un sens trés haut de l'irresponsabilité et de la démission) ... donc que je revoyais les copieux et Solides commentaires de BelFedhal dont je jalousais l'énergie et la vitalité : il fait comment !? ... ses développements au scalpel autour de l'opération "Djimmy", pour lequels je ne capitalisais pas l'effort de pénetrer, et qui nous donnais toute la mesure du droit actuel dans lequel patauge notre pays ... puis la pluie de visages et de noms qui renappent le souvenir ...

Bradai Mohamed, notre Bradai une Académie de langue Faite Djendeli, aussi cohérente que tendre, en tenaille dans GM ou Mére Grand, inoxydable et imposante dans mon souvenir, aux infinis plis et autres recoins, riches en gateries, souvenirs, bibelots, vieilleries, cahiers d'enfants, quinquets centenaire et autres aromates aux pouvoirs miraculeux ... Notre GM a tous un peu en fait!! Khouya Kada qui malgré la distance et l'âge nous laisse toujours entre deux neurones un mot, un sourire, un demi rire indecollable, aussi une encyclopédie a lui tout seul ... les 2 ou 3 "Yahyaouiyates" mémorables, textes de terroir ... Jamel, aussi celui par qui les images croquées teintées d'ocre arrivent par photomontages, et celui par qui j'arrive ... et une absence à la mesure du déni ... puis le capiteux nocturne et frais parfum MesKellilien qui dessine les préaux, les terasses et les cours modestes milianaises aux aubes mouillées, modestes mais enJasminées du café matinal des hommes de métiers qui quittent leurs Foyer pour leur besognes ... Mijou-Poésie qui donne le La aux vers Kerymiens, par qui la spontanéité, la generosité festive transforme toute Gaada en féte détonante évidement avec la présence assidue et active de la résiliente en chef Chantal ...un site aussi qui à gagné en élegance, en discrétion, interiorisé du sentiment de tourment et de maturité qui plane ... un monde en Devenir ... En promesse !!

Par Miliani2Keur

Commentaires

  • BELFEDHAL Abderrahmane
    • 1. BELFEDHAL Abderrahmane Le 01/11/2021
    BONJOUR TOUT LE MONDE
    Ainsi la grande famille se réunit. Que de bonheur Ya keryma d’apprendre que vous vous portez bien après la dure épreuve avec le covid 19 et que de joie encore pour avoir eu le sacre temps d’être présente pour l’ouverture de la libre alliance de votre grande, selon votre expression. Que cette union soit source de joie.Qu elle soit une image constante de bonheur intérieur. Pour les deux aléas que vous venez de vivre, l’inspiration a été surement omniprésente et si mon intuition ne me trompe pas il doit y avoir quelque part une excellente tranche de bonne poésie. Si tel est le cas nous aurons alors le super plaisir de vous lire. Durant l’époque lointaine je ne me lassais jamais de dire viva le ciné Nador, de nos jours sous les cieux de la pensée humaine je sème à tous vents que vive le talentueux ALGERMILIANA.COM avec toute son équipe sous la coiffe de notre respectable amie l’excellente dame noria.
  • keryma
    • 2. keryma Le 01/11/2021
    Bonjour, à toutes & et à tous!

    M2K, Allah ysselmek sidi . Abbes?? Moi pas comprendre!

    En tous les cas merci pour l'accueil, mes amis, et c'est vraiment le cas pour moi de dire que c'est le retour dans mes souvenirs et c'est super!
    Abderrahmane, GM et moi tissons des liens très très forts, oui oui! elle avait même commencé à prendre des cours de natation rien que pour traverser la Méditerranée et venir me voir!!!! Mais son fiston a voulu la suivre, et elle a eu peur pour lui! En fait il n'y avait personne pour lui garder son chat
    Donc pour tout vous raconter, on ne se cache rien.. J'ai eu le Covid19 mars 2020 (je n'aime pas dire la covid) les débuts de l'arrivée du virus en France , mais, nous savons tous qu'il y était au moins depuis octobre 2019 bon après..Donc une expérience non sans souffrance et j'ai failli perdre la vie et el HamdoullAh j'y ai survécu, mais décidément en mars dernier presque à la même période , ma petite famille et moi avons contracté le virus anglais, ah la la, encore une fois j'ai eu ma bonne dose, une nuit à l'hôpital, et le reste..je ne le souhaite à personne!
    J'arrête de me plaindre... ma joie cette année , en septembre dernier, était de marier ma grande et je suis comblée de bonheur.
    Voilà mes nouvelles, et puis mes chats, mes chachous d'amour qui me tiennent compagnie que j'aime trop!
    Et, la vie continue... Je suis très peinée par la disparition de certains de nos amis, et de Djamel T. Cet ami avec qui j'ai tellement échangé et que j'estimais énormément, j'appréciais son art , son carnet de voyage fabuleux dans des écrits très intelligents et beaux, Allah yerhmou et yerham tous les défunts et les accueillent dans son vaste paradis.
    Je souhaite que le bonheur sur ce site dure toujours, et que nous y passons des moments agréables dans les discussions, les écrits et les rires, hein, fiston, et M2K ? Abderrahmane, je lis avec plaisir ce que tu publies et j'aime beaucoup,
    Je vous dis à très bientôt , Noria je t'aime ma soeurette, et je te fais une boussa kbira et je te remercie pour tout!
    Amités à vous toutes & tous,
    Kéryma,
  • Miliani2Keur
    • 3. Miliani2Keur Le 30/10/2021
    Kéry est la ... Marhba Bik Lalla,
    on tiens un bout du Abbes!

    dans un Rictus tendre
    Il s'ébrouait
    l'AlgerMiliana
    Phoenix ordinaire
    pour une virée étoilée
    une autre...


    http://www.algermiliana.com/medias/images/stmpnk.jpg
  • keryma
    • 4. keryma Le 29/10/2021
    Coucou, ya M2K!
    Chouf, el keur par-dessus le cœur, je reviens dans mon site préféré, et voilà t'y pas que je me vois citée, malgré mon absence... Mais pourquoi suis-je partie ? Je n en ai aucune raison !!!! Ah, mais j y ai laissé mon cœur, et devine quoi ? Je l ai retrouvé intact, rien, walou, aucune érosion rien ! Alors, mon copain ! Enfin l un de mes copains
  • BELFEDHAL Abderrahmane
    • 5. BELFEDHAL Abderrahmane Le 28/10/2021
    Bonsoir tout le monde
    Très touché par cet élan qui témoigne que le noble Alger Miliana est désormais la pierre angulaire d’une fulgurante épopée qui rappellera aux générations milanaises que leurs ainés ont su investir dans les relations humaines. Milani 2keur vous avez clôturé votre commentaire par une citation relative a l’importance de ces relations en retour j’ai le plaisir de partager avec l’ensemble de nos amies et amis un article de l’auteur Eden gbetoglo qui est en quelque sorte le fruit d’une longue expérience acquise au prix des années vécues dans des cycles de haut et de bas parmi les âges, parmi les êtres et les choses. Merci si Milani2keur pour le choix de ce luxe qui m’a donné l’occasion de me mettre en relation avec l’une des formes de la relation humaine. Très bonne lecture.
    L’importance des relations humaines dans notre vie
    Relations humaines, choix de vie, éducation, ce sont des thèmes que j’ai énormément abordés pendant ces douze derniers mois dans mes chroniques publiées régulièrement sur ma page Facebook. Une chose que j’ai apprise lors de ces rédactions est que les relations humaines ne sont pas parfaites et sont en quelque sorte le socle de notre vie. Les choix de vie prennent d’ailleurs parfois en compte les relations humaines. Pendant que certains choisissent d’aller dans une direction donnée (études, emploi, voyages) à cause d’une personne qui compte énormément pour eux, d’autres perdent des personnes importantes de leur vie parce qu’ils ont fait des erreurs ou encore des choix qu’il ne fallait pas faire. Et à côté de tout cela, il existe des relations humaines qui n’ont pas tenu le coup, à cause de quiproquo, d’erreurs ou encore de mauvais choix du passé. Tout ce que je viens de citer résume une partie de notre vie à tous ; on se retrouve forcément quelque part sur l’échiquier lorsqu’on est honnête avec soi-même.
    Comme je vous le disais, j’ai abordé un certain nombre de thèmes cette année, pas par pure fantaisie, mais parce qu’avec le temps, il y a des choses fondamentales que j’ai comprises et apprises. J’ai toujours voulu peindre des mots avec des images. Certaines de mes chroniques sont des vécus, d’autres sont juste le fruit de mes échanges avec des groupes d’amis ou encore le fruit d’une réflexion poussée à la sortie d’une salle de cinéma. J’ai la possibilité de créer une histoire en quelques minutes et d’en sortir une leçon de morale, parce que j’aime apprendre de la vie, j’aime découvrir et aller au-delà, j’aime tomber et me relever plus fort, plus prudent, plus sérieux. Et je n’ai fait que cela cette année, « apprendre de la vie ». J’ai fait des « conneries » comme tout le monde.
    Nous les appellerons ici « des erreurs ».
    J’ai également pris des décisions importantes qui changent et vont changer encore plus le court de ma vie dans les mois à venir. Vous savez, il arrive des moments dans la vie où on se retrouve à des carrefours de décisions et de choix.
    Nous nommerons ces carrefours « des périodes charnières ».
    J’ai également perdu des personnes qui me sont chères, des amis, des frères, des sœurs… J’ai également compris que l’hypocrisie a une grande place dans les relations humaines. J’apprécie énormément les amis qui me disent spontanément sans que je ne le demande, « Edem, fais attention à ce chemin que tu prends. Je t’ai écrit parce que je pense que tu devrais reconsidérer telle ou telle situation, ou parce que j’ai entendu telle ou telle chose sur ta personne, je voudrais qu’on en discute, etc. » Cela fait plaisir d’avoir des amis ou des relations humaines dans lesquelles on s’inquiète pour vous sans vous juger, des relations dans lesquelles vous serez prêts à dire, « c’est mon pote… c’est mon amie et je lui fais confiance. »
    Alors oui, toutes ces petites expériences m’ont poussé à écrire sur les relations humaines, sur le fait que la déception amicale fait parfois beaucoup plus de mal que la déception amoureuse.
    J’écris également sur les relations amoureuses depuis un moment, peut-être parce que je suis amoureux, ou peut-être parce que j’ai une personne dans ma vie qui m’inspire énormément, ou encore peut-être parce que j’ai des échanges avec des personnes mariées, et j’aimerais bien en parler à mon entourage ou mon public à travers de petites histoires imagées. Je fais généralement un lien entre les relations humaines et l’éducation. Je pense sincèrement que nous sommes le produit de notre éducation, et nous devenons de meilleures (ou mauvaises) personnes avec nos expériences. William Backus a écrit dans son livre Bien se connaître pour mieux vivre que nos convictions et notre éducation peuvent avoir une influence sur nos relations.
    J’ajouterais que nos relations ont également un impact sur nos choix et notre vie. Plus nos relations humaines sont saines, mieux est notre vie.
    C’est à nous de nous connaître pour mieux vivre, pour faire des choix plus judicieux, pour mûrir et grandir. Chacun est imparfait, et lorsqu’on perd un être cher un ami, on se rend finalement compte que les imperfections sont parfois d’une atroce banalité ; et qu’on aime finalement cette personne malgré ses imperfections, parce que c’est ce qui fait d’elle cette personne que l’on a aimé avoir dans sa vie à un moment donné.
    J’aime bien les paroles de la chanson de Corneille, C’est notre année. Je trouve qu’elles sont assez expressives et peuvent permettre à tout un chacun de se motiver encore plus… à faire mieux. Ce sont d’ailleurs des paroles qu’il faut avoir en mémoire tous les jours, pas seulement en fin d’année.
    Une relation humaine est comme une bulle de savon, qui peut disparaître lorsque le vent est trop fort. C’est à vous de maintenir la bulle dans sa forme initiale, à votre manière. Et à ceux qui n’y arrivent pas, il arrive des moments où les mots muets se fondent dans le sablier, il arrive des moments où il ne faut plus essayer de tourner la page, il faut tout simplement la tourner. On peut se faire de nouveaux amis, on peut avoir de nouvelles relations dans lesquelles, celle fois-ci, on ferait plus attention à certains détails, on chérirait plus les moments plaisants, on se sentirait meilleur qu’avant malgré ses défauts.
    N’oubliez pas de chérir vos souvenirs à chaque moment de votre vie, n’oubliez pas de méditer et de vous parler à vous-même, n’oubliez pas de vous faire confiance, oui, à vous ; et surtout n’oubliez pas que la vie à un début et une fin, l’important c’est ce que vous en faites.
  • Bradai
    • 6. Bradai Le 28/10/2021
    salut à tous/ Noria 2keur Abderahmane Chantal etc etc comme le dit la tradition/
    Et si je viens de réapparaitre c'est que je l'ai bien échappé belle et ça n'arrive qu'une fois dans la vie pour la vue. .
    A tous je vous souhaite une bonne santé:
    Merci Chantal pour ce petit mot à GM je sais que tu l'as toujours dans le coeur.
  • Chantal
    Bradaï ! Oh ! Comme je suis contente de te voir "réapparaître" sur ce site qui nous a toutes et tous réunis (Ferroukhiens et Abdounates) pendant de si nombreuses années ! Ben ! Alors ! Et GM ? C'est grâce à toi, qui nous a servi d'intermédiaire que nous pouvions échanger GM et moi sur tous les sujets. Et puis, souviens-toi … de la dernière fois où j'étais allée à Miliana pour les retrouvailles du samedi 5 octobre 2019 … de la gentille carte que m'avait écrite GM, une carte qu'elle t'avait confiée … Tu m'avais également offert une photo de GM lorsqu'elle était petite … et puis, le billet Aigle Azur que tu m'avais offert ! hihihihihi ! Et tous nos éclats de rire ! De si beaux souvenirs ! Concernant la traversée de la méditerranée … nul doute que Air Algérie m'autorisera à entrer dans ce pays si cher à mon cœur dès que la pandémie nous fichera la paix ! In cha Allah !

    Bonne fin de journée à toutes et à tous !
  • Miliani2Keur
    • 8. Miliani2Keur Le 28/10/2021
    Abderrahmane, Mohamed, Chantal

    Mon frère, plus jeune que moi, et bien loin maintenant, me disait dans une recente discussion téléphonique tres chaude, a une virgule de l'etincelle, sur le tard de nos vies relativisées et apaisées en partie, que je n'avais jamais permis les familiarités, je méprise pour leur vacuité, leur vanité, les evocations égotistes, sauf qu'il faut "passer a la caisse", case inévitable - et grosso, parmis les rares lecons decantée de cette vie; et j'ai beau prétendre au 2Keur, bruyant, clinquant nuage opaque d'un poulpe habile, lisse, fuyant et rapide qui a toujours "bien caché son jeu", vos chaleurs reconnaissables Abderrahmane, Chantal et surtout toi Mohamed et ton verbeMusique qui vaut bien deux ou trois Academies en cendres, qui de ton oeuil paysan nu m'a vite démasqué derriere ma panoplie d'objectifs Photo/ecrans ... vos chaleurs, gites, foyers, m'offrez, révéléz a un coeur ... la proto-histoire Algermilianaise vous aura immortalisés, rares techniciens improvisés, bras ballants, rigolants, attendrissants, tolérants, si peu vendeurs et confiants au Chevet de l'Algermiliana, vaisseau Bizarre aux courbes chaudes et non conventionnel, perdu, gaullé au milieu du desert froid de la légèreté, la facilité, la négligence du passager ...

    "Il n'est qu'un luxe véritable, c'est celui des relations humaines"- Antoine de Saint Exupéry.
  • Bradai
    • 9. Bradai Le 28/10/2021
    ah! yaa khouuya el meliani tu me fais penser à moi et c'est tout quand j''y etais grand au bon vieux tant mieux mais pas aussi joyeux et heureux que toi, Et pour ça entre vieux amis ne sois point jaloux du destin .Oh du tout surtout sur ton sort ,
    Tu sais Ya khouya quand j'etais tout grand je pensais que tout bonheur etait dans la tete et que maintenant tout petit comme je le suis je l'ai trouve dans le coeur C'est comme ça que je suis heureux maintenant
    je dors peu je ne mange qu"a ma fin ;je ne regarde plus d"image comme il y a bien longtemps je me suis habitué fort bien a mon nouveau souffle de vie c'est le seul remede que j'ai pu trouver .D'ailleurs d'apres ce que l'on raconte c'est le seul remede valable qui puisse exister avant l" imminent voyage Maintenant il faut bien que je te dise aussi une verité j 'ai perdu la langue avec en plus ma main depuis que G.M s'est éloignée de moi .j'ai tant pleuré pour qu'elle revienne ;Mais elle ne veut pas pour le moment meme pas me voir tant que je ne , serai pas vacciné comme toute la planete. Moi j'ai pris ce choix et à elle aussi ;Elle est coriace elle peut resister encore à tout vent .Ce que je regrette tant pour GM c'est quand je pense de qu'elle a perdu de si precieux dans la vie à cause de ce choix qui a bien pu nous separer Mais on pleure et on rit dans la vie car on ne peut choisir ce que notre destin nous a choisi
    Ya khouya El Miliani tu sais qu'aujourd hui que tu m'as fait pleurer de belles chaudes larmes sur mes rides quand j'ai entendu dire par cette Chantal qui bien au bout du monde où elle se trouve a dans sa tete toutes les nouvelles de toi Jai entendu dire aussi qu'elle a voulu regagner notre rivage à la nage pour te souhaiter longue vie encore mais qu'une bourrasque de vent l'a éloignée dans le sens opposé Tout ;comme elle n'a plus sa boussole avec elle; elle prie ciel et terre pour qu'une filante etoile lui sera miracle pour lui montrer le chemin de son bonheur .Pas besoin pour notre pauvre Chantal de porter des jumelles on dit que l 'etoile se voit à l'oeil nue .
    Pour l'année 2021' il est bien trop tard pour elle de la distinguer .Elle doit attendre un autre passage en Octobre 2022
    ah ya khouya el miliani si tu sais comment notre Abderrahmane s'est dechainé aussi en te lisant d'apres les lignes de ta main ; Il ne croyait pas ses yeux en te sentant bien en chair et en os .
    .Il a vite fait de prendre sa plume pour t"ecire un mot .Voila ce qu'il a ecrit "il nous revient" c'etait plus que joli ce mot de sa part .Tu devrais lui repondre pour ça; lui dire aussi un mot de ta part
    je crois que j'ai trop parlé aujourd hui je vous laisse un moment de libre pour vous reposeret pour reprendre votre souffle dans la
    tranquilité
  • Chantal
    Oh ! Comme cela me fait plaisir de te lire Miliani2Keur ! Cela faisait si longtemps ! Je croyais que tu étais mort ! hihihihihi ! Nul doute que tu n'as pas perdu ton sens de l'humour et c'est pour cela que je me permets cette "blagounette" ! hihihihihi !

    Une petite pensée du Dalaï Lama que, j'en suis certaine, tu apprécieras : "Quand il y a un problème, il ne faut pas s'en faire. Soit il y a une solution et nous la trouverons, soit il n'y en a pas et pourquoi s'en faire".

    Belle journée à toutes et à tous !
  • BELFEDHAL Abderrahmane
    • 11. BELFEDHAL Abderrahmane Le 26/10/2021
    Bonsoir à toutes et à tous
    Enfin nous revient celui que j’ai qualifié de plume déchainée, celui dont le verbe est parfois si sec au point de faire éclater le sujet sans pour autant négliger la relation qui les accorde. Mon cher Milani 2keur, une seule page avait suffi pour permettre le grand défile de ces noms qui en fait sont les pionniers du talentueux Alger Miliana sous la coiffe de l’excellente dame noria. Vous êtes allé droit au but en citant les noms de ceux qui ont toujours constitue le nerf sciatique dans mes appels à un retour glorieux des temps ou chaque moment à lui seul représentait un livre digne des temps immuables…Le temps des poètes, le temps des satires, le temps des palettes aux mille couleurs de nos artistes de l’envergure de si Ferhaoui et du regrette Jamal Touat. Une page pleine de sagesse, de noblesse et de responsabilité. Que cette page soit le symbole de grande accolade et de grande marque pour l’élan le plus spectaculaire dans le livre d’or Alger Miliana. Merci pour ce coup d’envoi et à nos amies et amis de notre merveilleux site de répondre présent sans tarder, mais au fait qui n’aime pas les fleurs ? En retour a la chanson que vous venez de partager avec nous j’ai le plaisir de vous mettre au diapason de ces deux citations qui honorent la beauté des fleurs à savoir que : la ou les fleurs s’installent, l’espoir renait. La belle parole c’est une fleur, la bienfaisance c’est son nectar.