Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

La torture en Algérie coloniale

----------------------------------------------------------------

Comme tout Algérien ayant vécu l'époque coloniale, je n'ai pas oublié la TORTURE pratiquée en ALGÉRIE sur des Algériens et des Algériennes par des policiers et des militaires français. Il faut dire même, que ses techniques furent enseignées et institutionnalisées dans des lieux de détention spécialisés. Elle est même devenue  la méthode courante de recherche du renseignement. Inévitablement, cela mena à la barbarie. Ce dossier douloureux et tragique avec sa part de vérité, aujourd’hui après 53 ans, tout citoyen, tout homme libre. Dés lors se pose une question cruciale:

  • Pourquoi ce long silence politique ?
  • Pourquoi la censure et l'autocensure des médias sur ce que tous savaient ?
  • Pourquoi plus de cinq (05) décennies de mutisme pour ces hommes ?

L'armée française en Algérie et certains corps de police ont perpétré des crimes de guerre là où ils étaient censés rétablir l'ordre, c'est un fait indiscutable. Et si des hommes ordinaires ont commis des forfaits, souvent à contrecœur, c'est sous la pression consciente d’intérêts politiques et économiques incarnés dans des personnalités profitant d'une totale impunité ...
La République Française si elle a retrouvé sa cohérence et s'est dégagée des ténèbres du colonialisme, doit aux premiers un STATUT DE VICTIMES DE GUERRE, ceci afin de les faire bénéficier des possibilités psychothérapiques depuis longtemps revendiquées en faveur des torturés ou témoins affectés d'une névrose traumatique. En ce qui concerne les seconds, par contre, la justice se doit de leur demander des comptes. Papon à titre d'exemple, fut des leurs, à Constantine puis à Paris et l'on   comprendrait mal qu'il soit (bien qu il soit mort) le seul sanctionné.
En outre, des condamnations exemplaires ouvriront symboliquement la voie au droit à se libérer des traces psychiques traumatiques pour ceux et celles éprouvées par la guerre d’Algérie avec 53 ans de retard mais quand même.... Si la France a donné pendant des siècles l'exemple de la patrie des droits de l'homme avec l'image de la Révolution de 1789 qui était un symbole très fort.. Aujourd’hui comment la France peut être crédible à travers le monde ?
Il est démontré maintenant que l'armée française a exporté ses techniques de lutte contre les guerres subversives acquises pendant la guerre du Vietnam et ensuite  surtout de l’Algérie vers les États-Unis et en Amérique latine. Pendant plus de 20 ans les AUSSARESSES, TRINQUIER, SERVANT y ont joué les INSTRUCTEURS et ce en plein accord avec les gouvernements Français .
En ma qualité de descendant de martyr de notre glorieuse RÉVOLUTION de NOVEMBRE 54, j attends avec quelque impatience que le gouvernement actuel, le premier ministre, le chef de l’État prennent officiellement position pour condamner cette pratique de la torture dont la France s'est rendue honteusement coupable durant cette période. Pour un pays qui se targue d’être celui des droits de ' homme, il n'est pas possible de se montrer en donneur de leçons tant que l'on couvre, de fait cette horrible période et qu'il n y aura pas eu condamnation officielle de tels agissements.
Je souhaite très ardemment que les Algériens qui ont souffert très profondément dans leurs chairs se retrouvent avec les Français qui ont également beaucoup souffert psychologiquement, souvent aussi dans leurs chairs pour mener ensemble ce même combat de condamnation de la torture, de tous ces crimes contre l'humanité commis au nom de la raison d’État, au nom de la France.

Par LIBERTE

Commentaires (5)

Meskellil
  • 1. Meskellil | 16/02/2015
A la relecture de mon commentaire, il ne me parait pas très clair. Donc, je recommence: il s'agit d'un article sur la colonisation telle qu'enseignée en France. Le contenu de l'article dans sa totalité est édifiant! Dans le commentaire j'en ai donné le début (1er paragraphe) et la fin (2ème paragraphe) avec le lien pour lire tout l'article. J'espère que je suis plus claire, sinon ya pu ka ouvrir le lien! loool!! Bonne lecture!
Algerie
  • 2. Algerie | 16/02/2015
Ceux qui ont vécu ce temps se rappellent encore

ALGERIE - Les Auschwitz de la France en Algerie
http://youtu.be/RGLrdjkcLdM
kéryma
  • 3. kéryma | 16/02/2015
Les harkis étaient des spécialistes de la torture pendant la guerre d'Algérie et on m'a dit qu'ils avaient de très "bonnes idées"! De torture bien entendu! Et tous vous diront qu'ils étaient contraints et forcés!
Meskellil
  • 4. Meskellil | 16/02/2015
Cher ami Mourad bonjour,

Bonjour à tous,

La guerre des mémoires continue… ! La route est encore longue et ardue…

Introduction suivie de conclusion d’un article de Maurice T. Maschino du Monde Diplomatique dont voici le lien pour ceux intéressés:

http://www.monde-diplomatique.fr/2001/02/MASCHINO/1903

La colonisation telle qu’on l’enseigne

L’histoire expurgée de la guerre d’Algérie

Il aura fallu près de quarante ans pour que s’engage enfin en France le débat sur la torture durant la guerre d’Algérie (1954-1962), pour que l’on accepte d’écouter les voix meurtries des victimes. Avec bien des embarras et malgré les réticences, voire les entraves des autorités officielles, tant il est difficile de revenir sur cette « guerre sans nom », enfouie au plus profond des mémoires. Tant il est difficile aussi de lever le voile qui s’est abattu sur l’histoire coloniale et ses innombrables crimes, cette histoire que les manuels scolaires présentent toujours comme « une belle aventure intellectuelle » dont le bilan serait « globalement positif ».
(………..)
Des programmes allégés (au mieux !), des maîtres encore moins bien formés, des élèves encore plus ignorants et, dans le second cycle, moins capables d’assimiler des connaissances encore plus condensées et souvent biaisées : c’est toute la mémoire d’une jeunesse qu’en fidèles héritiers de Guy Mollet les faussaires en place manipulent. « La décolonisation, la guerre d’Algérie, c’est un peu comme une étoile qui s’éloigne, conclut un enseignant, ce n’est déjà plus qu’un point dans le ciel. » Un point, si toutes choses demeurent égales, que demain on ne verra plus.

Bonne journée
Chantal
Bonsoir Mourad,

Je suis parfaitement de ton avis !

Je pense que le silence est pire que tout et qu'il faut continuer à dénoncer la barbarie même avec plusieurs décennies de retard.

Par ailleurs, sans cultiver la haine et le ressentiment qui nous détruisent nous-mêmes, il ne faut jamais oublier ce que des hommes - appelés « être humains » - ont pu faire à leurs semblables fussent-ils d'une nationalité et/ou d'une religion différentes.

Bonne soirée.

Ajouter un commentaire