Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

Lettre à Monsieur le Premier Ministre

 C’est à votre inépuisable bonté que j’ose recourir pour attirer votre attention sur la gravite du phénomène de la corruption qui gangrène notre société algérienne et chaque acte de corruption fragilise nos institutions publiques. La corruption c’est :
une maison qui a l’apparence d’une maison mais dont les murs sont creux et le bois pourri.

  • C’est un arbre qui a l’apparence d’un arbre mais qui est en plastique quand on s’appuie dessus il tombe et nous avec.
  • C’est un visage qui porte un masque quand le masque tombe on découvre un autre masque ainsi à l’infini.
  • C’est une main tendue quand on la prend elle tombe en morceaux mais on fait semblant qu’elle est toujours là.
  • C’est un ventre plein à craquer par des vers et des rats qui rongent l’âme.
  • C’est un vol fait sous la bannière de " ni vu ni connu ni pris".
  • C’est une agression en plein jour de la justice et du droit.
  • C’est un poignard plante dans le dos de l’état de droit.
  • C’est la victoire du mensonge qui danse sur le rythme de la vérité violée.
  • C’est une atteinte caractérisée du contrat social qu’on déchire en petits morceaux.
  • C’est un rire gras et nauséabond qui satisfait le corrupteur et humilie le corrompu (ou l’inverse).
  • C’est un fléau qui gangrène la société au point de réaliser assez vite sa régression et sa misère matérielle et morale.
  • C’est une drogue qui rend caduques les lois et le droit.
  • C’est une attaque armée contre la justice et l’éthique.
  • C’est une honte qui ravage le visage abime l’âme et finit par tout pourrir.
  • C’est une lâcheté absolue qui fait de l’homme un animal méprisable.
  • C’est un viol commis en plein jour sur les valeurs qui font que  nous sommes des hommes et pas des brutes.

 Le corrupteur et le corrompu sont des salauds capables de prostituer leur mère pour quelques dinars et vendre leur âme au diable quand ils ont encore une âme et quand le diable daigne l’acheter. Veuillez croire monsieur le premier ministre à l’expression de mon profond respect en espérant l’abolition de la corruption et de l’abus de pouvoir dans notre pays.

Par LIBERTE

Commentaires (1)

Une Milianaise
  • 1. Une Milianaise | 23/03/2015
Bonsoir Monsieur,

La corruption dans le monde,et particulièrement dans notre pays est à un point de non retour,et croire qu'un jour on mettrait un trait dessus n'est que chimère.
Toutefois vous avez fait le tour de la question avec brio,et on ne peut qu’être d'accord avec vous.
Cordialement.

Ajouter un commentaire