Facebook the green dressing 3 Images 4

En éclaireurs à Rhoufi le 18/02/2018

___________________________________

Par taha

Commentaires (6)

Ahmed LABDI
  • 1. Ahmed LABDI (site web) | 19/02/2018
je précise bien, pour la soeur Chantal, que le programme n'est pas prévu par moi mais je n'ai fait que de le transmettre. Je ne fais plus partie du bureau puisque je ne suis plus à Miliana. Mais par abnégation et parce que je suis toujours en contact avec monsieur Ferhat, j'ai passé sur le site ce programme qu'il m'a communiqué. Même loin je servirai toujours l'ALMF. les initiaux de de l'ALMF le prouve bien d'ailleurs : Ahmed Labdi aime (M) Ferroukhi. Ahmed tenant le rôle de secrétaire par abnégation.
Chantal
Un grand merci à vous Taha-Hassine Ferhat !

J'aurais tellement voulu participer à la réunion du 7 avril prochain à Batna ! D'autant plus que j'ai vu sur le site (mais faudra pas le répéter … hihihihihihi !) le programme prévu par Ahmed Labdi ! Une fois ce programme lu, on ne peut qu'être bien triste de ne pas pouvoir être présent à cette réunion !

Malheureusement, la région parisienne est bien loin de Batna !

Ce sera pour une prochaine fois ! Inch'Allah !
fatiha
  • 3. fatiha | 19/02/2018
Émerveillée. J’aimerais bien monter ces marches pour me promener dans ce beau tableau splendide, ces murs en pierre nous ramènent à une époque antérieure. Voila un beau bouquet pour anticiper la visite de nos amis ALMF
Meskellil
  • 4. Meskellil | 19/02/2018
Bonjour M. Taha Ferhat,
Bonjour à tous,

On a l’impression d’un déplacement dans le temps, dans un autre millénaire à travers ces vues d’ensemble très belles, majestueuses. Par moments, c’est dans un musée qu’on a l’impression d’évoluer avec ces objets du quotidien qui nous sont si chers ! Les magnifiques tapis aux motifs géométriques berbères tantôt très sobres aux motifs rouges, noirs avec un soupçon de blanc, tantôt aux couleurs vives patiemment tissés de poils de chèvre pour certains, de véritables chefs d’œuvre. On aurait aimé voir des femmes assises derrière leurs métiers à tisser, ou agiter une outre pleine de lait pour faire ce beurre si délicat ou ce fromage blanc si tendre, ou du lben lbina triya comme on dit, on aurait aimé voir ces femmes allant à une fête, parées de leurs somptueux vêtements traditionnels retenus par de belles fibules ou bzima, les grandes boucles d’oreilles en demi-lune finement ciselées et bougeant doucement à chaque mouvement, ces coiffes faites de plusieurs épaisseurs de tissus couvrant fièrement et élégamment la tête, les wcham ou ces mêmes motifs berbères fins ornant le front, le menton, ou les poignets chargés de magnifiques bracelets en argent ajourés ou aux motifs en relief que des manches évasées laissent voir, les colliers de plusieurs rangs, où viennent s’ajouter des amulettes en argent ciselé protégeant du mauvais œil, couvrant presque entièrement le haut de leurs robes souvent superposées, mais laissant voir des chevilles fines, racées embellies de khlakhels, pleins ou délicatement ajourés… J’imagine une de ses femmes debout sur le pas de sa porte, la main ouverte au-dessus des yeux leur aménageant un peu d’ombre, scrutant cette vaste étendue blanchie par le soleil guettant le retour du berger parti au loin faire paître ses brebis, ou des femmes chantant des poésies anciennes que seul l’écho de ces immensités répercute... Un magnifique voyage dans le temps, dans notre patrimoine, dans notre mémoire.

Je crois M. Ferhat que vous avez bu de l’eau de Miliana lors de votre séjour à Miliana. Je ne sais pas si on vous a prévenu, mais on dit que qui boit l’eau de Miliana y revient ! lol ! Merci à vous et aux éclaireurs qui ont superbement illuminé notre chemin dans ces Aurès, cet autre partie de l’Algérie qu’on aimerait visiter !
Taha-Hassine FERHAT
  • 5. Taha-Hassine FERHAT (site web) | 19/02/2018
Soyez la bienvenue à tout moment Chantal! Et pourquoi pas avec nos ami(e)s de Miliana le 7 avril prochain?
Chantal
Waouh ! Je ferais bien un petit séjour dans ce lieu magique !

Merci Taha Ferhat pour le partage.

Bonsoir à tous.

Ajouter un commentaire