Facebook the green dressing 3 Images 4

Bahloul et la porte !

Aïcha, la maman de Bahloul, est invitée à un mariage. Les temps n'étant pas très sûrs, elle hésite à laisser la maison toute seule, de peur de recevoir la visite de voleurs pendant qu'elle fait la bamboula, d'autant qu'elle a déjà acheté le mouton de l'Aïd. Voyant sa maman inquiète, Bahloul tente de rassurer sa maman en l'encourageant à se rendre à la fête. Mais avant de partir, elle multiplie les avertissements à son fils, connu pour son esprit étourdi.
“Wlidi lâaziz, pendant mon absence, fais très attention à la porte. Ne la quitte surtout pas des yeux!!”
“Sois tranquille, Mâ ! La porte sera bien gardée. Va, amuse-toi bien et n'oublie pas ma part de gâteau.”
Adossé pendant plus d'une heure à la porte de la maison, Bahloul commence à trouver le temps long. C'est alors que Jeha vient à passer par là.
“Tiens, tiens ! Tu n'es pas à la fête ?”
“Tu parles… je meurs d'envie d'y aller, mais j'ai promis à ma mère de garder la porte !”
“Qu'est-ce que tu peux être bête ! Tu n'as qu'à l'emporter avec toi, la porte”, lui suggère Jeha, pour plaisanter.
Le visage de Bahloul s'illumine subitement. “Comment n'y ai-je pas pensé ?” marmonne-t-il.
Et, en deux temps, trois mouvements, le voilà qui démonte la porte, la charge sur son dos et se dirige à la fête comme un halluciné.
“Ma mère sera très fière de moi ! Je n'ai pas quitté la porte une seconde” se réjouit-il en son for intérieur, convaincu d'avoir eu une idée de génie!!

Ah sacré Bahloul!
Je ne me souviens plus du livre de lecture que j'avais en classe de CE1 ou CE2, je pense que cette histoire y était, il me semble qu'il avait pour titre "le monde merveilleux".

Amitiés ,

Par Keryma

Commentaires (1)

djilali deghrar
  • 1. djilali deghrar | 12/03/2018
Bonsoir Kéryma,

Ah les histoires de Djeha n'en finissent jamais, notre terroir en est plein .Bravo pour cette histoire d'antant.

Djilali

Ajouter un commentaire