S 5Retour dans mes Souvenirs

                               De Bab-El-Oued @ Miliana

Dream lover

 

Ces mots en musique sont dédiés à tous les internes qui ont fait le lycée Mustapha Ferroukhi de Miliana. J’ai cité quelqu'un que tous les internes aimaient. Une pensée a lui à chaque fois que nous nous disions en nous-même "en ce temps-là, je suis arrivé tout jeune et c'est Charly qui m'a appris comment tenir une fourchette".

Et si un jour, le simple rêve en revenait réalité
Et nous laisserait voir notre lycée, juste le temps d’une virée
Où chaque Pion, comme tout prof, avait son nom magic
Merveilleux par politesse à notre jargon scolaire
Par ce rêve, on se rappellera qu’à chaque salle, à chaque recoin
Nous avons laissé un souvenir comme témoin
On reverra et on se souviendra de toute notre épopée d’internat
Qu’on se dira que c’était bien le majestueux lycée Mustapha FERROUKHI


Et si un jour notre rêve en revenait réalité
Et nous laisserait voir nos dortoirs, juste le temps d’une virée
On se rappellera ainsi qu’une allée au beau milieu de nos lits
n’était ni charme ni magie
Mais cela nous rappellera chaque fois ce temps au pied du lit
De cette discipline pratiquée par tout pion
Pas en bonnet d’âne mais une consigne que parfois est châtiment
Et que tout interne comme nous l’applique avec dédain

Pour notre démarche, tout Pion nous claquait des mains
Entendre la première partie de son single
c’est dire l’extinction qu’on doit dormir et rêver de nouveau
et entendre le matin l’autre partie de son single
C’est nous dire de nous lever et nous mettre debout


Et si un jour, le simple rêve en revenait réalité
Et nous laisserait voir nos escaliers, juste le temps d’une virée
Et l’on pourrait voir comment monter à nos trois dortoirs
Se rappeler que déscendre au matin, c’est remonter le soir
c’est dans des peines, sans allégeance
Pour ne pas dire avec obligeance
Au tout long de leurs escaliers
Et que même au palier
Nos pas chantaient le silence


Et si un jour notre rêve en revenait réalité
Et nous laisserait voir ce réfectoire, juste le temps d’une virée
Rejoindre notre chaise en silence et se mettre à table comme les sept nains
Où un chef de table fera pour chaque portion un jeu du hasard de sa main
Là soupe ; dira t il... se sert en louche et à gogo
A tout ventre encore creux, on demandera à Charly juste un rabiot
On se lèvera au claquement des mains pour dire qu’on va jouer


Et si un jour notre’ rêve en revenait réalité
Voir notre cour entourée de ses quatre murs, juste le temps d’une virée
Revoir juste après la bouffe de midi l’ébouriffante partie de ballon
Où maitres et élèves se donnaient une réplique à fond

Et si un jour, le simple rêve en revenait réalité
Et nous laisserait voir notre lycée, juste le temps d’une virée

Et si un jour notre rêve en revenait réalité.

 

Par Med Bradai

Commentaires (1)

Miliani2Keur
  • 1. Miliani2Keur | 05/02/2016
Right and Nice style

Saha Khouya mohamed pour le style que tu developpe

la chanson est en plus trés bonne...

Ajouter un commentaire