ALGER - MILIANATwitter apFb ap

Apt youtube

Retour dans mes Souvenirs

El Menfi, le Déporté

______________________________

Pour l'ami Abderrahmane, si cette traduction convient bien que mal à la chanson d'el Menfi


El Menfi le deporté


En écoutant cette chanson ceux qui ont vecu le passé colonial ont les larmes quand ils pensent . Les paroles vont droit au coeur.
goulou lommi matebkeesh : yal menfi = O » ! Déporté. Dites à ma mère de ne point pleurer..
waldek rab
bi mayy khalleesh : yal menfi = O » ! Déporté . Dieu n'abandonnera pas ton fils .

aw ki dakhal fi wast bibaan = O » ! Déporté ! toi qui vas rentrer à travers les six portes ..
wa seb3a fih el gidaan = la septième dans son intérieur , y en a des « gidaan » (Gidaan= ???)
wa galou li kashi dokkhan = On m’a dit si j’en ai du tabac?
wana fi wasthom dahshan = moi ! parmi eux j'étais déconcerté

aw ki dawni le tribunal = Quand on m'a trainé au tribunal
jadarmiya kbaar wisghaar = Gendarmes grands et petits
aa wissensla tewzen qantar = la chaîne en pèse le quintal
darbouni aam wa n'haar = la sentence a été pour moi à 1 an et 1jour

3ala dakhla haffouli raas = Dès mon arrivée ils m’ont rasé la tête
wa aataouni zawra ou bayas = m'ont remis couverture et paillasse
wil grifounia assaas = le prévôt fut pour moi gardien
arift minya tesmaa siyyet = A huit heures , on n’entendra que le silence

aw ya galbi wish daak diif = O ! Cœur pourquoi t’en prends tu au dégoût.
wa souba day man kifkif = La soupe n’en est que toujours la même
wil gamila maamra bil maa = la gamelle remplie d'eau
wal gralou 3ayem fiha = Que des cafards nagent dedans
sobri yemma matebkeesh : yal menfi = O » ! Déporté. ! Mere patiente ne pleure point.
goulou lommi matebkeesh : yal menfi = O » ! Déporté !. Dites à ma mère de ne point pleurer.

waldek rabbi mayy khalleesh : yal menfi = O » ! Déporté !. Dieu ! N’abandonnera pas ton fils.

 

Par Med Bradai

Commentaires (2)

Bradai
  • 1. Bradai | 21/10/2020
le bonjour à tous.
A cette chanson El Menfi
Dites à ma mère à ne pas pleurer.
Dites lui « Ton fils part pour ne plus revenir .
Avec le mot « revenir «dans l’expression « ne plus revenir » s’il est dit et chanté, je crois que C’est ce qui donne encore plus de peine pour cette mère quant à cette condamnation illégale appliquée par un pouvoir colonial en ce temps .
L’auteur a mis son accent aussi pour employer le mot prévôt ce qui s’entend dire qu’une vie en pénitence à ’un Détenu oit appelé prévôt ;il fait office de gardien de prison .
il est choisi parmi les prisonniers les plus anciens pour etre leur chef de chambré et pour être leur surveillant dans leur conduite intérieure .
Dans ces paroles de la chanson J’ai entendu dire « Gadaan » mot que j’ai pas pu bien comprendre son sens au début et ,l’AmiYE que par la meme occasion je salue esperant d'elle qu’elle donnera signe de presence .Elle m’en a bien dit un jour que c’est les hommes les vrais sur terre ,les plus courageux ,les plus competents » et j’en viens de l’apprendre de toi Cher Ami Abderrahmane que le sens de ce mot « Gedran » dans les paroles de cette chanson va aussi dire « les gens plus durs » .Des gens mis à part et à l’ecart des autres detenus où l’on ’entre par une septième porte dans leur cellule.

J’ai entendu dire et chanter aussi par le même chanteur Akli Yahiatene dans cette chanson des paroles qu’il a rajouté à sa chanson El MENFI .C’est lors de son Passage TV dans l'émission AHA LIL (Réalisation : Farid Benmoussa) diffusée le 01/11/2009 sur Canal Algér ie. Menfi (live) http://www.musicaltv.info

Ces autres paroles rajoutés disent
O ! toi qui a terminé ta peine et que pour peu tu es sortant
Méfie toi et prends gardes de la bleuite et de ses filous » intox infiltrés « .
Leur travail n’en est qu’une sale besogne d’infos
S’Ils t’enlèvent et t’emportent c’est avec légèreté et rapidité sans t’en rendre même pas compte

Et quand à Vincennes ils nous ont tous emmené
Et là, Les Arabes , sont à même le sol , sur du ciment ils dormaient .
On a meme pas trouvé de tabac
Ils ont fait de nous ce qu'ils voulaient faire infliger comme atrocités
Belfedhal Abderrahmane
  • 2. Belfedhal Abderrahmane | 20/10/2020
BONSOIR A TOUTES ET A TOUS
BONSOIR MON CHER BRADAI
Chapeau bas pour cette fidèle traduction et je suis convaincu que notre amie CHANTAL va doublement être satisfaite d'abord apprécier le coté mélodique qui se dégage des paroles écrites sur les lieux en Calédonie, ensuite cette tristesse dans la voix du chanteur qui pleure non pas pour sa condition de déporté mais pour sa mère et les autres détenus qu'il a qualifié de gens rudes prives de cigarettes afin d’atténuer la douleur de l’incarcération et enfin cette fidèle traduction qui réhabilite le déporté qui n'a jamais blâmé son cœur rempli de remords pour avoir consomme le kif car dans une vidéo sur le déporté il a été ramené a l'intention des visiteurs une traduction farfelue d'ou la confusion entre KIF KIF qui veut dire la même chose et KIF qui veut dire drogue malheureusement et sans faire attention j'ai ramené cette bévue a nos amies et amis du site car probablement absorbé par la chanson et voila mon cher ami tu me décharge d'un poids certain et ce n'est que justice rendue au chanteur au parolier et a l'éthique de notre site encore une fois merci pour cette fidèle traduction bonne fin de soirée.

Ajouter un commentaire