S 5Retour dans mes Souvenirs

                               De Bab-El-Oued @ Miliana

Etre promeneur-oisif dans un conte de grand-mère

______________________________________

Par son fort appoint laissé dans un de ses commentaires Je crois que mon ami Djillali Deghrar m’en a donné cette occasion pour dire pourquoi je me suis trop attaché à raconter des contes de G.M au point de ne plus m’en séparer.
Là-dessus, je peux dire pour m’expliquer qu’être assujetti à la tendresse est l’intransigeance logique et morale à ceux que nous aimons. Il m’arrive des fois dans ma solitude d’être un promeneur oisif que je pense souvent à G. M et sa merveilleuse vie de tendresse qu’elle a menée.

D 3De cette douce tendresse aussi que m’a laissée G.M qu’elle m’a inculquée j’essaie de voir et comprendre les choses passées et à venir dans leurs réalités car L’existence d’un bout à l’autre n’est que le continuel d’un temps qui s’en va. On le voit aveuglement partir, emportant avec lui nos âges ; ces âges cumulés de nos printemps qui le suivent vers cette fin pour nous, dans son long parcours sinueux. Ainsi on ressent, qu’au cours de tout chemin de parcours consenti avec lui et sans réflexion aucune, de tout ce que l’on éprouve d’être un promeneur-oisif à cette destinée du devenir de la vie. Et tant que tanguent nos instants qui restent encore à vivre dans le parcours et à suivre ce phénomène du temps où qu’il nous mène et où qu’on doit le suivre baignera en nous l’oisiveté de son étreinte. Et c’est dans ce bain de tourmente qu’on se voit être absorbé dans des rêves qui aux délires d’une imagination illusoire iront à des souvenirs enfouis qui dorment en mémoires dans nos têtes. Malgré ce qu’on dit de cette douce oisiveté, qu’elle est l’ennemi de l’âme, elle ne fait qu’éprouver à faire ressentir en nous tout un flot de souvenirs. Des souvenirs proches ou lointains que la mémoire au moment de notre demande nous les restitue tantôt bons tantôt mauvais.
Dans mes souvenirs, le temps des années 50 est pour moi comme le calmant qu’on achète de chez tout pharmacien à un mal incurable. Chaque fois que dans un endroit quelconque je me sens être promeneur oisif ces souvenirs lointains me reviennent en mémoire et me donnent le temps d’évoquer mon temps dans un village avec G.M, que cela m’emmène à jouir de leurs circonstances heureuses ou malheureuses que je dois encore conserver…si bien que je les vois et je m’en contente d’eux comme une histoire de ma vie à quoi on ne peut se soustraire.
Mais en somme, ces souvenirs que j’évoque ne sont qu’une tranche d’époque que le temps a marqué leurs histoires événementielles dans mes années tendres. Parfois il m’arrive sans cesse à vanter ici et là ce temps passé, par des jeux enfantins sempiternels chaque fois que me ronge cette nostalgie d’enfance de penser que G.M est là partout avec moi à me conseiller ou à m’écouter dire des bêtises de la vie.
Et me souvenir de ces année-là, c’est penser que tout çà fut pour moi bien une histoire d’enfance pour ne pas que l’atrophie sentimentale ne m’en laisse la tête entièrement libre et Elle n’en sera qu’une ’histoire de souvenirs entre toute autre pour moi, que je tiens à raconter malgré quelques oublis.
Et comme pour toute histoire qui se narre d’un lointain passé, je devais aussi pour les relater dire comme à tous les contes de légende qu’on raconte, qu’il était une fois au lieu de dire il y a bien longtemps…Ce n’est bien sûr, que pour redire qu’elle en était bien du temps passé …et bien de G.M… De ces histoires de G.M, j’ai dû épointer pas mal de crayons pour elles, elles sont comme toute histoire qui se raconte avec d’un début comme tout commencement, mais comme juste un peu prolixe si ce n’est des fois superflues, que j’ai dû alors parfois les mener à bonne fin avant terme.

Par Med Bradai

Commentaires (5)

G.M et Fiston
  • 1. G.M et Fiston | 12/08/2017
Dis moi GM avec toute cette austerité qui pese enormement et de jour en jour sur notre budget penses tu que cette année'on va acheter notre kebche de l'Aid avec sa belle et grosse tete de bouzelouf comme tous les ans
Helas mon fiston ,cette année avec le peu de ces 2,5 %qui ont recompensés nos peines je ne peux te promettre un kebche avec sa tete de bouzelouf
mais GM fait quelque chose , essaie de voir dans ton "aboun" peut etre qu'il y a un petit tresor caché ,il y a Karyma qui appelle de loin qu'elle a trop faim et qu'elle est bien decidée cette fois ci à venir meme au pied du zaccar faire valoir ses dents sur un bouzelouf bien cuit de tes mains
J'ai entendu son appel de loin fiston et pour ça j'ai tout prevu pour elle
Alors GM on peut dire qu'elle va etre tres contente si on va lui dire que ce n'est pas au pied du Zaccar qu'on ira savourer notre mechoui de bouzelouf mais bien sur son sommet pour que tout le monde puisse voire la fumée monter et sentir l'odeur descendre jusqu'à eux que tu as bien tenue parole meme si tu as creusé à fond le fond de ton sac
Une parole est une parole et on doit toujours la tenir mon fiston

G.M qui vous aime tous meme si elle ne vous a pas invité à gouter de son bouzelouf
Kéryma
  • 2. Kéryma | 11/08/2017
A ce grand fiston de sa GM et au Miliani2notrecoeur,

Bonsoir mes amis et à tout ceux qui sont toujours fidèles à ce site, qui, ma foi dort un peu, se repose, est-il en vacances? Ah GM et son bouzellouf, il me tarde de le goûter je dirai même plus le manger!!! GM je te ferai les courses, je laverai la bête mais c'est toi qui le cuisine ce bouzellouf, puis nous irons au pied du Zacca le savourer! Ah GM et moi, et dire qu'elle était prête à nager jusqu'à moi, si ce n'est pas de l'amour ça, alors c'est quoi??
Miliani as-tu un programme pour cet rentrée?
Avec toute mon amitié inchangée
Miliani2Keur
  • 3. Miliani2Keur | 04/08/2017
Bonsoir Mohamed, Keryma, BenabdAllah les amis .. a la chaleur de votre attention et le feu doux de nos souvenirs !
Dans notre sortie de paradis en paradis (lot d'Adam) nos souvenirs restent notre ultime nouriture contre la banalite de ces heures decadentes...
Mohamed tes articles etant divisibles par cinq (environ...) le noyau qu'il soit du a GM ou a Deering Chan-Chan nous ravi completement puis ya que toi qui fais semblant d'ignorer que GM ou Mima ou Mani (Keryma merci d'etre tellement la et de...cultiver ta distance -malgre toi je sais) c'est aussi la notre ... mon the frais viens avec une belle pointe d'amertume, dans cette vaste esplanade publique, un charmant vieux enrobe dans l'eternel gilet de chasseur barde de poches se delecte d'une glace toute simple, instant vole, ses bras maintenant laches contre les accoudoirs, son regard se perds au sol... Qu'egrenne t'il ... des jeunes deambulent en maillot de corps ... Je me retourne... L'eternel petit mausole (une kouba-coupole, quatre pointes et des murs noyes de chaux) a - grace a la nostalgie, au fetichisme, a la superstition,bravé les decades, la modernité et l'aluminium bon marché. .. Un éclairage modeste et quatre magnifiques platanes rendent en grace ce betonnage en roche simili du sol (le vieux est toujours la, il ne consomme plus rien)... l'air frais apaise cette atmosphere, encline a la nonchalance, a la sympathie... mon thé finis, je penserais a demander une sucrerie bourrée de ble ogm, d'aspartame et de colorant infect ... cette celebration éphémère le mérite bien (et c'est aussi cela la magie d'Algermiliana.com, délier les évocations. ..) ... je reste perplexe a la mauvaise conscience devant les Rhoyingas lapidés en masse, aux eaux pollués sciemment de Gaza, aux forêts Algeriennes brûlées, aux déchiquetés d'Irak et a ... nos chats, devenus sales, ventrus, délaissée toute leur superbe et quasi-vivant dans les poubelles, je me console de ce vers de chansonette melo: "vole cet instant a la vie toi dont la larme ne séche" aussi melo que cette pochette de disque lithographiée en aplats criards et de cette Seloua aux meches vernissées, laqués et de ces titres en arabe ecrit a la main, précipités, gauches... le scratch du disque est a mon oreille ...
Je me retracte pour la saloperie de friandise ... Quelque tables se vident ... un parfum de gomona tres fort traine, d'un de ces jeunes ... Maintenant quasi maitres des lieux ... la batterie de mon telephone et la magie évaporée me rapellent a la responsabilité !
A vous tous Algermilianais2monKeur et gloire a... GM
bradai
  • 4. bradai | 31/07/2017
Un trés grand Salem pour toi Karyma,
je crois d'aprés les lunettes de soleil que tu as délaissées pour tes lunettes de vue et à te mettre dare-dare au devant de ton petit joujou de parloir à distance prouvent pour moi que les belles vacances au clair de la luna et à l 'ombre d' un figuier pour KARYMA sont bien fins alors que ce mois d'Aout qui vient adoucir les budgets pour apaiser les douleurs des ménages ne pointera son nez que demain et c'est en te voyant faire ainsi faire G.M en a fait de meme en pliant bagage et parasol à l'instant meme pour y retourner chez nous.Tu sais ce qu'elle m'a dit en pensant à toi que c'est bien grace à Karyma que la vie petit à petit lui ai revienu De vos debuts de rencontre ,elle m'en parle toujours, mais tout ce qu'elle regrette c'est qu'elle n'a jamais pu te rencontrer afin de t'inviter une fois prendre chez elle ce plat succulent d'un "bouselouf" promis .G.M est comme ça "une chose promise est une chose due" elle n'attend que l'occasion d'une prochaine visite pour t'offrir à ta grande surprise cette merveille de sa cuisine traditionnelle.

Avec tous les amitiés de G.M
Kéryma Kaouah
  • 5. Kéryma Kaouah | 30/07/2017
Bonjour à tout le monde,

Cher ami Mohamed, pourquoi se justifier enfin j'en ai l'impression, j'ai l'impression que tu es au point de t'excuser de demander pardon de parler de GM qui est un peu la nôtre à tous puisqu'elle est entrée dans les annales de "retour dans mes souvenirs" ! Je me souviens même que je ne suis pas étrangère au déclenchement de l'arrivée de GM dans notre site préféré! Me trompe-je?
Je te signale que je suis tellement persuadée que cette grand-mère t'a appris beaucoup de choses et puis moi aussi j'ai eu une djedda adorable et tellement intelligente! Merci! Merci de nous révéler à chaque fois et à chaque occasion ta belle vie avec cette personne qui a marqué ton enfance une très belle enfance je dirai même

Avec mon amitié
Kéryma

Ajouter un commentaire