ALGER - MILIANATwitter apFb ap

Apt youtube

Retour dans mes Souvenirs

Inoubliables Souvenirs d’un FORUM

__________________________________________


D’un forum, « Amitiés sans frontières » .il ne m’en reste que le code que je conserve et que je l’utilise des fois. Le forum est inactif mais dès fois il me vient de le visiter, il rappelle ce qu’il y a de plus d’une amitié des membres que j’ai eu à connaitre et que je m’en souviens encore.

J’ai connu le forum non pas à ces débuts mais juste à cette année 2010, celle qui me f rappelle la découverte du site Bab el Oued - Miliana. Propulsé dans un passé, captivé par un sentiment, et c’est ce qui évoqua toute une nostalgique d’envoutement de souvenirs liés aux lieux de cette ville’. Mon passage au forum était juste après quelques commentaires postés au Site « Retour dans mes souvenirs »que voilà dans mon E-mail je reçois l’agréable surprise d’une invitation de la Web Master. La Webmaster Noria m’invite à son mémorable forum du Bab el Oued – Miliana « Amitiés sans frontières ». Peu nombreux ses membres tout au début à ce forum « Amitiés Sans Frontières ».

Se comptant au bout des doigts ses membres habituels se rencontraient là en vue d’échanger leurs idées sur plusieurs sujets divers. A tout membre et sur tout sujet le forum impose des règles de bonne conduite et le respect d’où des modérateurs sont chargés de la régularité des propos qui sont émis. De ces membres il y avait Khaled Chengab,-Alfred,- Lamie - Farah - François91 - Yan Auer – Djamila – Pierre - Charles Mazella, Seg - Mimi - Ferhat - Samia – Ferhat- Maya- Hadjer - Sekini Mohamed de Ksar el Bokhari ; quelqu’un de Mosta ville ou Oran dont je ne m’en souviens pas du nom exact sans oublier le regretté Ahmed Mahroug Rabi Erhmou. Midjou aussi que j’ai connu à travers le Site mais n’a pas été membre à ma connaissance dans ce forum Viendront par la suite d’autres noms nouveaux compléter la liste des membres.

Le Site resta actif et de Bab El Oued il prend celui de Alger-Miliana, le forum « Amitiés Sans Frontières » fut quand à lui juste quelques temps après les retrouvailles de 2012 fermé et inactif, remplacé par celui qui actif.

Sans titre pngh

Par Med Bradai

Commentaires (4)

Chantal
Bonjour Med,

Quelle chance a été la mienne ! Oui, je pense à Korri et son sourire empreint de sagesse et de gentillesse qui était, à l'époque où je l'ai connu en Algérie, pendant la guerre, un rayon de soleil pour la petite fille "mutique" que j'étais !

Sans le dévouement extraordinaire de Med Midjou, je n'aurais jamais retrouvé Korri cinquante et un ans après mon départ d'Algérie en 1962 ! Cette "belle" rencontre qui nous avait permis de nous retrouver à la "Pointe des blagueurs" et que Med Midjou avait organisée à la perfection, dans les moindres détails … je m'en souviens comme si c'était hier ! Lorsque j'ai appris il y a quelques mois la disparition de Korri, j'ai été très triste et je me suis dit quelle chance j'ai eue de le retrouver avant sa disparition. Quant à Med Landjerit, quel bonheur d'avoir été accueillie par lui avec tous les honneurs au sein de mon ancien lycée ! Il y a tant d'Algériennes et d'Algériens qui ont participé à ma "renaissance" et qui m'ont vraiment comblée que je ne pourrais pas toutes et tous les citer mais vous êtes dans mon cœur à jamais !

Merci à vous !

Belle journée !
Bradai
  • 2. Bradai | 17/05/2020
Je me souviens bien de ta premiere rencontre. On s'est vu pour cette premiere fois à la cour du lycée de filles, tu avais un joli pull noir autour du cou. Et c'est là qu' au lieu de me diriger vers toi pour te saluer et te dire mon premier bonjour en premier lieu que je me suis dirigé vers Hadjar tout en lui disant et repeter est ce bien vous Chantal ,et toi juste pres de moi tu as crié : Chantal c'est moi ! c''est moi Chantal . Et c'est là que j'ai vu ton beau visage tout rayonnant de joie . On a bien rigolé ce moment là. Et pour te dire je l'ai bien fait avec intention .
Ce jour là, j'avais à m'occuper aussi de Chriss ,de Mme Bonnet sa mére , de sa soeur et de sa petite fille qui sont venus specialement pour les retrouvailles .Il fallait pour moi leur assurer le retour à Blida , que j'avais un décés à Elkhmis c'etait le pere de ma belle fille ,et à l'hopital de Miliana l'imminent accouchement d'une autre belle fille que voilà Noria d'Alger m'appelle pour me dire que Chantal est à Miliana et qu'il faut lui chercher et trouver une connaissance à elle. Quelqu'un qu'elle veut voir et qu'etant toute petite elle connaissait . Je me suis dit quel chemin prendre en premier. Du moment que la personne en question je ne la connais pas je vais donc contacter une connaissance à moi .Le premier à qui penser c'etait Djeblaoui .'il peut bien connaitre ce monsieur et il etait juste là pres de moi dans ces moments .Et puis hop,il etait introuvable. Disparu comme fumée.J'ai pensé à Midjou ,mais je n'avais pas son n° il me fallait trouver Med Landjerit il pourra facilement trouver Midjou .Mais Landjerit lui aussi etait introuvable l. Il ne me restait qu'une seule personne à contacter.Une personne sur qui j'etais sur de lui . Il n'etait autre que ce cher Remali .Je devais lui expliquer tout afin qu'il voit avec Med Landjerit . Ce bon et genereux Remmali au premier mot me dit je m'en occupe ;'il connaissait cette personne au nom de Kori .
La 2eme chose à faire J'ai embarqué avec Bouzar Bouzar Chriss et sa petite famille en direction de Blida lequel il est à remercier infiniment pour son geste. Pour le decés je n'ai pu assister il etait bien .IL me restait l'accouchement . J'ai bien couru ce jour là. Mais à l'hopital on me dit qu' il faut encore patienter un peu .
Du moment qu'il fallait attendre j'ai pris le chemin d'un café plus proche .Et c'est là où j'ai voulu prendre un café et me reposer un petit peu ,devant moi autour d'une table à ce café de la place ALI la Pointe j'ai trouvé ,Chantal entourée de MIdjou et compagnie .Une Chantal qui sourait à pleines dents heureuse d'avoir trouvé et revu celui qui lui a sauvé la vie un jour.
Chantal
Effectivement, je me souviens moi aussi Med, de mon arrivée sur ce site en 2012. Quelle chance immense j'ai eue de vous rencontrer toutes et tous même si cela était encore, à cette époque-là, virtuel ! Mais ces échanges ont été pour moi le début d'une véritable "renaissance" ! Grâce à toutes mes amies Milianaises et tous mes amis Milianais, cinquante ans après, j'ai pu faire un retour sur mon passé et les huit années de guerre vécues à Miliana. Certes, il y a eu des moments de grandes émotions mais également de grandes joies ! Mon retour à Miliana le 1er mai 2013 pour des retrouvailles au lycée Mohamed Abdou a été sublime, notamment, grâce à Zoulikha Fodil qui m'avait accueillie chez elle pendant tout mon séjour alors que j'étais pour elle une parfaite inconnue et qui m'avait emmenée dans tous ces lieux de mon enfance, chers à mon cœur, avec tant de gentillesse et d'empathie. Des moments sublimes et inoubliables ! Et tout ça, grâce à toi Noria ! Sans la découverte de ce site, je n'aurais pas vécu toutes ces merveilles !

Mon retour à Miliana a été pour moi l'une des plus belles histoires de ma vie. Et, ainsi que le dit Yasmina Khadra : "Celui qui passe à côté de la plus belle histoire de sa vie n'aura que l'âge de ses regrets et tous les soupirs du monde ne sauraient bercer son âme".

Eh ! Bien ! Noria, grâce à toi, j'ai eu la chance de ne pas passer "à côté" de cette belle histoire de ma vie à laquelle tant d'amies et d'amis ont participé pour mon plus grand bonheur.

Bonne fin de journée à toutes et à tous !
François91
  • 4. François91 | 16/05/2020
Bonjour à toutes et à tous, Bonjour Noria

Quelle bonne surprise, ce petit salut amical...Combien il me fait plaisir...

Que devenez vous ? Et que devient notre belle Algérie ?

Pour ma part, je vais très bien. De temps en temps, une odeur de beignet ou de calentica, me fait tourner mon regard vers cette mer qui me sépare de tant de choses.

Mais j'ai le souvenir de moments partagés avec vous dont quelques uns ont maintenant disparu, mais qui me sont si précieux. Comme votre amitié fidèle.

Sachez que vous êtes dans mon cœur, cet endroit où trouvent leur place, tous ceux, qui ayant croisé ma route, ont laissé leur nom, de façon indélébile, dans mon livre d'or.

Je vous envoie toute mon amitié.

François

Ajouter un commentaire