algermilianaTwitter apFb ap

Apt youtube

Je crois que je dois vous le dire

___________________________________

Et J'ai vu un jour cet homme des sales besognes s’en aller sans retour.
Vilipendé avec pour bannière sa tristesse comme toute gloire conquise.
Adieu monsieur lui a t on dit, tout est fini tu as semé le vent partout que tu n'as récolté que tempête.
Que de gens ce jour là n’ont eu cette peine d’en verser de larme.
Adieu monsieur dans ton aventure tu n'étais pas fidèle.


On attendait de lui le soleil de nos vingt ans.
Avec ses bannières et sa horde il a semé la grêle au lieu des grains de fleurs.
Chers amis, je crois que sur lui je vous ai tout dit.
Mais je dois aussi vous dire ce jour je voyais aussi.
Un monde, femmes, hommes petits et grands au dehors chanter cette gloire
.


Crier au monde ce jour une nouvelle liberté dans leur terre.
Et j’ai vu l’étoile et son croissant avec leur rouge vif.
Dans un blanc et vert flottés aux mains d’un enfant.
Et j'ai entendu "Kassamen" sortir du lieu profond de son corps.
Je me suis alors souvenu de mes 12 ans et de mes amis de ce temps.


Ce jour aussi , je criais et on criait paix sur notre terre, libres enfin nous le sommes après sept ans.
Pieds nus même sur des épines on courait.
La joie ce jour cachait nos pleurs.
Je crois que je vous ai tout dit mais mon histoire n'est pas finie.

Par Med Bradai

Commentaires (2)

Kéryma
  • 1. Kéryma | 24/04/2019
Il faut tout dire, et le dire sinon comment moi, par exemple le saurais-je??
Amitiés, Mohamed!
Kéryma,
Miliani2Keur
  • 2. Miliani2Keur | 05/04/2019
et Heureux qu'il en reste a dire!

merci mohamed

Ajouter un commentaire