3 35

Musique les tendres années "BEATLES"

______________________________________

Midi, et nous sommes ce jour du 30 Janvier 1969…le BIG Ben, cette grande cloche de 13,5t de la tour d’horloge de la ville de Londres a fait retentir ses douze coups de la mi-journée. Il faudrait retenir que comme partout au monde en ville, à midi c’est ce moment propice aux heures de pointe de la journée où les rues grouillent de gens et où la circulation s’intensifie de piétons comme de véhicules.
A cette heure, parallèlement qu’à toute la ville, le quartier de l’immeuble Apple Records la société d’éditions des BEATLES toute sa périphérie tout autour et ses rues sont aussi grouillantes de piétons et de véhicules.
L’heure qui vient après les douze heures, verra tout un monde auparavant enfoui depuis un matin sortir et quitter un lieu de travail pour une pause déjeuner.

C’est justement ce moment de la journée où Les gens à la sortie de leur travail seront dans cette rue Savile Row de l’immeuble Apple Records, enfin libres de leurs mouvements et tous pressés pour aller au plus vite prendre place dans un restaurant proche ou à défaut rentrer chez soi manger.
C’est à cette heure de la mi-journée plus précisément que ce moment de la pause de travail fut bien choisi pour un événement inédit...
C’était une idée qui avait bien germé parmi le groupe des Beatles pour que leur imagination en fut hantée à sa réalisation et qu’à toute question posée à cette énigmatique des BEATLES à jouer et à donner une dernière apparition publique sur le toit d’un immeuble pour le concert d’un show de 42 minutes restera sans solution de réponse.
Et, c’est par ce temps très froid londonien et un vent glacial qui soufflèrent ce jour-là, que L’atmosphère qui y régnait tout autour, devant et au-dessus de l’immeuble Apple Records la société d’éditions des BEATLES en étaient toute autre que les jours habituels en cette date du 30 d'un mois de Janvier 1969.
Comme, Il faisait très froid, avec ce vent glacial qui soufflait sur le toit de l’immeuble que pour se protéger, John Lennon emprunta le manteau de fourrure de Yoko Ono et Ringo Starr l’imperméable rouge de sa femme Maureen Starkey.
C’était à cette date de l'année 69 choisie dans un mois de janvier que par un temps londonien avec son froid et un vent glacial qui soufflait que les BEATLES seront perchés sur le toit d’un ’immeuble, à jouer pour presque personne, hormis le ciel gris au-dessus d’eux qui les écoutait. C’était agréable dira Paul Mc Cartney.
En bas de l’immeuble, les gens sont là pantois, figés sur place, à entendre des sons sonores d’une musique d’où ils ne savent l’origine du lieu d’où peut-elle provenir. Des gens aussi qui suspendus à leurs fenêtres .qui attachés aux balcons que d'autres plus audacieux que curieux essayeront d'atteindre les toits d’habitations avoisinantes voir ce que réellement représente la scène qui se passe au ciel.
Des badauds s’arrêtent et se forment tout le long de cette rue Savile Row de l’immeuble ahuris à regarder ce qu’il y a ce jour-là de plus d’étrange et de nouveau non pas à voir mais à entendre des ondes sonores d’une musique rythmée qui ne s’arrêtent pas pour autant à les enthousiasmer.
Le quartier fut embouteillé et complètement bloqué. La police Londonienne qui fut appelée par un coup de téléphone en fut par ce temps bien agitée et préoccupée par la suite à rétablir l’ordre à ce qu’eut été une circulation quotidienne qui a pris par la suite instantanément toute une autre tournure et forme de rassemblement de gens curieux dans cet endroit en ce temps de la journée.
Pour dégager la voie les forces de l’ordre mettront fin au concert, en allant frapper à la porte de la maison d’éditions d’ Apple Records pour dire leur mot en toute simplicité aux troubleurs, la ville vous remercie mais vous devez arrêter de jouer là- haut, vous nous bloquez la circulation en bas.

Et c’est ce jour du 30 janvier 1969 à midi que l’histoire de la musique rock hyper aux mélodies si rafraichissantes retiendra cette date comme événement dans ses pages mémorables de ces années tendres au célèbre concert des Beatles sur le toit de l’immeuble Apple. Lors de ce concert, les Beatles joueront Get Back entre autres 04 fois.
 

Get Back, Don’t Let Me Down, I’ve Got a Feeling et One After 909 : ce sont les cinq titres qui ont résonnés dans Savile Row à l’heure du déjeuner, au-dessus des gens essayant de comprendre d’où venait la musique.

Par Med Bradai

Commentaires (7)

bradai
  • 1. bradai | 15/02/2017

Dans ces années 70 on se rappelle aussi de ce groupe marocain "JIL JILALA" ils meritent amplemenent le surnom des beatles marocains que leurs fans leur on attribué à juste titre.

djilali degfhrar
  • 2. djilali degfhrar | 15/02/2017

Mohamed

Excuses moi d'avoir répété les commentaires sur les Beatles parce que tout simplement chaqiue fois que'écrivais un commentaire il ne passait et je répétais. Aujourd'hui je les ai trouvés tous -j'étais un peu confus parce que non seulement c'était répétitifs mais aussi parce qu'ils 'ils parlaient presque tous de la même chose.

Djilali et encore merci

djilali deghrar
  • 3. djilali deghrar | 14/02/2017

Cher Mohamed

C'est le retour aux sources ou c'est purement nostalgique.C'est vrai que que durant cette période, les Beatles étaient très populaire d'ailleurs ils sont devenus u ne légende, la légende du rock and roll.

Djilali, Merci de nous avoir rappelé ces bons moments

DJILALI DEGHRAR
  • 4. DJILALI DEGHRAR | 13/02/2017

Ya khouya Mohamed ,

Oui c'est vrai c'était la ,belle époque.Ce groupe de Beatles était fantastique, il a déchainé les foules 'jeunes et vieux) de l'époque.
Mohamed, retour aux sources ou simplement la nostalgie!

Djilali,et à bientôt

djilali deghrar
  • 5. djilali deghrar | 11/02/2017

Ya khouya Mohamed Bradai

Ah la belle époque, cette époque nous rappelle la franchise, l'honnteté et surtout El Nia. Une époque de grands chanteurs et d'acteurs qui ont non seulement apporté la nouveauté mais aussi la créativité.

Cette époque nous rappelle également notre jeunesse. Une jeunesse pleine d'espoir, de confiance en soi, m^me l'éthique était présentée. Il y avait tout et nous étions aussi KANIINE? IL Y AVAIT AUSSI DE LA PAUVRET2EMAIS ELLE N'ETAIT PAS PALPABLE mERCI MOHAMED DE NOUS AVOIR TRANPORTE DURANT LES ANNEES 70

dJILALI ET MERCI ENCORE.

djilali deghrar
  • 6. djilali deghrar | 10/02/2017

Ya si Mohamed,

T sors maintenant des trucs de ta jeunesse, les Beatles étaient des super chanteurs du rock.Ils étaient comme des anges. Ils chantaient un style très captivant sur pat les jeunes filles de l'époque. De nos jours , on n' a pas encore vu des groupes comme les Beatles.Peut ^peu. être chacun défend sa génération.Pour nous les Beatles étaient un groupe plus que fantastique .

Djilali, à bientôt Mohamed

bradai
  • 7. bradai | 08/02/2017

Vraiment dommage que la video montrant les beatles ce jour là sur le toit de l'immeuble soit retirée par son auditeur mais je pense que pas mal de vous l'ont dejà visionné avant son retrait qui date seulement du 31/'01/2017
Voici un autre lien https://youtu.be/NCtzkaL2t_Y pour une autre chanson passée ce jour meme.du 30/01/1969 sur le toit de cet immeuble.

Ajouter un commentaire