ALGER - MILIANATwitter apFb ap

Apt youtube

Retour dans mes Souvenirs

Ô GENS confinés …

______________________________

Ô GENS confinés …
Ô Gens confinés Nous sommes avec vous là où VOUS, partout vous êtes
Ô Gens confinés on vous le dit Nous sommes bien comme VOUS
ET à ce fléau appelé coronavirus
Que DIEU nous accorde sa Miséricorde
Ô DIEU tout puissant protège nous de TOUT MAL
De CE CORONAVIRUS

Doit-on dire calamité ou grand malheur collectif
Ô Gens confinées on voit maintenant que SUR TERRE ’on se ressemble
Blanc , Noir Rouge OU Jaune
Tous Contraints à vivre Aujourd’hui pour aujourd’hui
Pour demain On vous dit rentrez et restez chez vous
Ô Toi qui te balade, aujourd’hui évite TON ami comme tout voisin
Ô toi qui sort,n’oublie point tes sabaiyettes (GANTS) en plus de ta muselière
Si On te dit rentre pour ton bien ,rentre et reste chez toi
ET si On te Redit si tu ressors tu es « un insensé « accepte çà c’est bien ta faute de l’entendre
Si tu sors Il n’y a ni café ni restaurant
Si tu veux un Café –presse dehors , il n’y a ni garçon ni patron pour te servir
Il n’y a ni chaise pour s’assoir, ni verre ni cuillère ni même un papier serviette on ne sert plus
Il n’y a ni marché ni super marché
Tu ne trouveras ni boutique ouverte ni cybercafé pour jouer
Tu ne trouveras ni bus ni taxi
Si tu vas à Prier en corporation, le Mesdjid est bien fermé
Si tu vas pour prier ta Djoumouaa

On dit que C’est dans NOS maisons qu’On prie et chez soi c’est toléré
El Imam a dit sa fetwa ,elle est bien claire pour les gens censés comprendre
C’est Elmou Adhane par voix haute qui le dit
ET pour ça à son heure indiquée à sa Télé chacun peut l’entendre
Après 19 heures et avant 7 heures on ferme tout et on dort
si comme tout imprudent tu l’étais dans ce temps Cherche donc un endroit pour te réfugier la nuit ,
, et si tu as tout acheté au matin Après 7 heures ton pain , ton lait et savon pour te laver
De sitôt Rentre chez toi regarder tout autour comme avant C’est plus permit
C’est décidé pour un bien collectif et pour le bien de tes bambins tu dois y penser .
Il y a partout où l’on va cinq gestes à respecter
Comme les cinq doigts de la main qu’on peut compter
Les mains qu’il faut laver et le visage à ne pas toucher,le coude à plier pour tousser ET prendre une distance ce n’est ni discrimination ni ségregation raciale,

et enfin à ce cinquième « GARDER LA MAISON « c’est comme on le disait dans un langage courant qu’on a oublié
Ô Gens confinés Nous sommes avec vous là où vous, partout vous êtes
Ô Gens confinés on vous le dit Nous sommes bien comme vous
Que DIEU LE CLÉMENT LE miséricordieux NOUS PROTÈGE

 

Paroles inspirés sur un air d’une chanson BEDOUI flute et galal

Par Med Bradai

Commentaires (2)

BENABDELLAH Mohammed
  • 1. BENABDELLAH Mohammed (site web) | 18/04/2020
Essalem toutes et à tous.Je voudrais, par ce billet, rendre un grand hommage à ces chevaliers, en blouse blanche, qui sont au front car il faut avouer que nous sommes en guerre contre le covid -19.Beaucoup de sacrifices sont consentis pour notre sécurité (éloignement de la cellule familiale,stress,fatigue et surtout le risque d'etre contaminé....)Certains et pas des moindres ont succombé, trahis par l'attaque surprise du coronavirus c'était leur destin hélas.Qu'Allah les accepte dans son vaste Paradis.Quant à ceux qui se trouvent au front je les assure de tout mon soutien et je prie Allah qu'il les préserve pour leur famille.Venons leur en aide en restant confinés.Plus on est disciplinés,plus il y a moins de malades et plus on leur permet de souffler et de rentrer sains et saufs vers leur famille.Prompt rétablissement aux malades
et qu'Allah accepte ceux décédés dans son vaste Paradis et qu'il nous préserve de ce mal inchaaAllah.
Bradai
  • 2. Bradai | 15/04/2020
Tres attiré par la flute et les chants bedoui depuis ma jeunesse et parfois pour m'enfuir à ce temps je passe un temps fou à entendre les anciens chouikhs et voilà je tombe cette fois sur et air de chanson bedoui où les paroles parlent de confinement. A qui veut entendre la chanson est de Cheikh Med el Baidhi corona. youtube Cheikh el Baidhi corona.
Elle fut dédiée aux premiers jours du confinement aux gens de Blida. Ils étaient les premiers touchés.

Ajouter un commentaire