Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

Bonne Fête Mamans!

 

 

8002p gif

A l'instar de tous les évènements tels que les Aïd, le Mouloud ou la rentrée scolaire, une agitation fébrile s'emparait de toute la maisonnée.
Mais pour cette occasion particulière, notre excitation à mes frères et moi se devait d'être discrète sous l'oeil complice de mon père.
C'était à l'approche de la Fête des Mères et cela m'a laissé un goût exquis du bonheur.

L'agitation secrète commençait quelques semaines avant le jour J.
Il s'agissait alors de proposer quoi faire pour la circonstance.

Une année c'était l'achat d'une carte ou sa confection.
Dans ce cas, on s'évertuait à dessiner, peindre et colorier ou mieux encore, à coller sur du beau papier, une fleur séchée dans un livre pour l'occasion.
Une autre année, c'était le tour d'un poème écrit par mon frère et que nous lisions à ma mère avant que mon père ne le lui traduise.
Une fois, c'était une petite chansonnette.
Parfois, il s'agissait de lui confectionner un joli bouquet de roses du jardin ou de fleurs sauvages.
Une autre fois, c'était un petit mouchoir brodé discrètement mais maladroitement par moi .

Le dernier rituel consistait à aller avec mon père en ville pour acheter le fameux cadeau!
Il ne s'agissait aucunement de bijou en or ou quelque chose de faramineux.
Cela pouvait être un coupon de tissu, un beau foulard, des chaussures, un collier, une broche...

Dès que je pus faire des choix, on me confia la mission de prospecter et de faire une sélection de possibilités de cadeau.
Quel sentiment de fierté!
A deux ou trois reprises, le cadeau acheté était bel et bien ce que j'avais sélectionné dans la semaine.

Il me reste aujourd'hui cette impression de bonheur intense que nous partagions tous le jour J venu.

Il me reste aussi un très joli porte-monnaie en tapisserie que je lui avais choisi une fois et de très belles boucles d'oreilles fantaisie que nous lui avions offertes à une autre occasion et que j'arbore toujours avec beaucoup d'émotion.

Il me reste surtout l'image souriante de ma mère lorsque nous nous dirigions vers elle pour l'embrasser et pour lui dire joyeusement "Bonne Fête Maman!".

Par Safia BELHOCINE

Commentaires (3)

Mohamedazizi
  • 1. Mohamedazizi | 01/06/2015
Bonjour à tous, je suis très sensible aux messages d' affection de nos amis qui ont le bonheur de pouvoir le faire , je trouve cependant que les preuves d' amour doivent faire partie du quotidien voire de tous les instants. Prenez soins de vos mamans et que Dieu vous garde.
Safia Belhocine
  • 2. Safia Belhocine | 31/05/2015
Bonsoir à tous et surtout à toutes,
Merci Meskellil pour ton écho.
J'ai eu droit à un petit poème d'une petite fille de huit ans et que je parraine pour sa scolarité.
Elle l'a composé pour sa maman et moi-même. J'y ai apporté deux ou trois rectifications pour le rythme;
Je le dédie à vous toutes ,mamans et à toutes les mamans de l'humanité toute entière surtout celles des pays en guerre.

Maman,
J'ai des mains pour te carresser,
J'ai des bras pour t'enlacer,
J'ai une bouche pour t'embrasser,
J'ai un coeur pour toujours te garder,
J'ai un cerveau pour t'avoir dans mes pensées.

Ecrit par Eliana,le 31 Mai 2015
Meskellil
  • 3. Meskellil | 31/05/2015
Bonjour Safia,

C'est charmant, innocent et bourré d'émotions qui résonnent fortement en moi, et me renvoient à mes propres souvenirs d'enfance, d'adolescence, et aussi d'adulte... On reste toujours l'enfant de sa mère!

Merci Safia de partager ton évocation de tous ces moments de joie et de douceur, toutes ces petites choses que nous mêmes avons faites pour nos mamans, et que nos enfants, à leur tour, ont fait et font toujours pour nous.

Ajouter un commentaire