S 5Retour dans mes Souvenirs

                               De Bab-El-Oued @ Miliana

IL ETAIT UNE FOIS...II

Par miracle, des petits anges qui adoraient le jardin où ils vivaient, se mirent à planter, planter, planter, dans l'espoir de soulager le logis* malade.

Ils savaient qu'il faudrait bien du temps, mais ils étaient confiants.
Ils savaient aussi qu'il fallait faire disparaitre les fleurs multicolores artificielles qui enlaidissaient chaque recoin du logis et qui s'accrochaient même aux branches d'Or Vert.

Au fil du temps, de plus en plus de petits lutins s'ajoutaient aux premiers.

Il y en avait même qui s'étaient mis à explorer un lieu insoupçonné!
Quand ils y plongèrent, ils croisèrent mille et un objets qui n'avaient aucunement le droit d'y être.
Il fallait tous les déloger pour permettre aux vrais habitants de s'y épanouir.

Pour cela, on fit appel à des lutins encore plus déterminés que jamais.
Ils avaient pour nom "Les Eboueurs de la Mer".
Ils furent relayés par ceux qui voulaient faire de tous les ports et toutes les étendues d'eau artificielles des"Ports Bleus".
Tous savaient qu'il fallait être persévérant, courageux et même téméraire pour mener à bien cette noble tâche.

Du Jardin des Anges s'élevait un hymne à la verdure,
Du fond des mers, un chant de sirènes amoureuses de la nature.

Attirés par ces airs envoutants, d'autres lutins venaient aggrandir les groupes.


Et c'est ainsi que, bercé par ces musiques merveilleuses, le logis magique se mit à remuer doucement et à secouer la poussière qui l'empêchait de respirer...

Il remarqua les lutins qui soignaient et restauraient sa moquette , d'autres qui apprenaient l'amour de tous les "Ors" de la terre.

On s'était mis à respecter Or Bleu; Or Vert n'était plus seul; le blanc éternel reprit de son éclat et la couleur océan se filtra peu à peu.
Le gaz carbonique et l'oxygène signèrent un pacte d'équité, ce qui aida l'étoile flamboyante à atténuer ses Ultra-Violets.

 

Tous ces lutins, réussiront-ils à redonner vie à notre logis?
Réussirons-nous à redonner l'espoir et la vie?
Je crois que "OUI", pour peu que nous soyions unis.

Par Safia BELHOCINE

Ajouter un commentaire