Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

Dick Annegarn / Coutances

Mais Qu'es-ce que je suis venu faire ici entre deux vacances..."

Par Miliani2Keur

Commentaires (5)

L'oubliée (26/06/2014 )
  • 1. L'oubliée (26/06/2014 ) | 13/07/2014
Bonsoir Mr Miliani
Vouloir réaliser son rêve demande de la volonté,de l'intuition,de l'imagination,pour le transformer en théorie et de l'énergie pour le concrétiser.
Pensez-vous qu'un être humain usé par la maladie puisse se maintenir,ou réaliser quoi que soit,j'en doute.
Avec mes amitiés.
Miliani2Keur (25/06/2014)
  • 2. Miliani2Keur (25/06/2014) | 13/07/2014
la mélancolie : Nostalgie du futur,
"drame" du sacrifice, inévitable,
seule condition qui vaille,
ramener la raison a sa stricte nécessité
ce qui nous maintient en vie ce n'est pas une santé, un paquet de monnaie, c'est un souvenir de gosse de 5 ans...
meskellil merci pour l'effort de discernément
Meskellil (25/06/2014  )
  • 3. Meskellil (25/06/2014 ) | 13/07/2014
« Qu'est-ce à dire sinon que l'être doit échapper à sa condition de dévoilé (…) c'est-à-dire sa propre raison pour que son être (invention personnelle, apparence individuelle, essence, image mentale, conscience affective, etc.) soit le fondement de la connaissance qu'on en prend. » Sartre
Et la raison s’efface pour laisser place au rêve, à la créativité, à l’expression d’une vision personnelle du monde, affranchie de ses multiples déterminismes, de ses entraves. Ce n’est plus le savoir qui prime, mais l’être. Les contresens contenus dans les images, le texte convergent vers un seul et unique sens : libérer son imaginaire, rompre avec le sens rassurant, consensuel, confortable, que nous donnons au monde, pour aller vers cet autre espace, celui de l’imaginaire, de la déconstruction, de l’invention, de la création personnelle.
Surréaliste, dépouillé à dessein de tout superflu (présentation, images, texte). Beau, esthétique, déconcertant par cette absence, ce vide…ça frôle le malaise. C’est court, rapide, ciblé. C’est un désaveu de la conscience de soi réfléchie inhibitrice de notre créativité, de notre envol, l’ensemble dégageant une certaine mélancolie, une forme de désolation.
Merci Miliani2Keur pour ce retour en soi, à soi, réflexif.
Miliani2Keur (25/06/2014)
  • 4. Miliani2Keur (25/06/2014) | 13/07/2014
cette communion nous nourris Chantal
Chantal (24/06/2014)
  • 5. Chantal (24/06/2014) | 13/07/2014
Bravo Miliani2Keur pour ton talent et ton imagination … car il faut pour cela être un artiste dans l’âme ! Si nous pouvons devenir « savant » en apprenant, nul ne peut devenir « artiste » s’il n’a pas de talent. Cet art nécessite aussi beaucoup de travail ! Chapeau bas l'artiste !

Ajouter un commentaire