Le Couscous de Med BRADAI

2012 09 15 12 57 3

Le plat de couscous traditionnel offert à tous les amis(ies) du site

Ce jour-là,
mon ami Benameur s'en est bien régalé de ce plat de couscous tout seul. Croyant que cela dure encore 07 jours de suite s’est présente à midi très tôt encore au   deuxième jour. Devant la porte il m'a trouvé, le voyant venir  je lui ai dit écoute mon cher Djelloul continue ton droit chemin et fais comme si je ne t'ai pas vu  ce plat d'hier ne se fait qu'une fois l'an dans des circonstances bien précises .De la zehda dont tu en veux encore il n'en reste d'elle  que le plat en bois (appelé :Sahfa ou Djefna) que j'ai lavé et conservé dans son endroit pour une autre fois.

Commentaires (27)

Chantal

Merci GM ! Tu m'as bien fait rire et tu es ADORABLE !

Rien ne peut me faire plus plaisir qu'un couscous ! De plus, je vais te faire une confidence ... je préfère sans les raisins secs ! Alors, tu vois, pas besoin de t'inquiéter !

Boussa Kbira GM !

G.M et Fiston
  • 2. G.M et Fiston | 16/02/2017

Le plat de couscous traditionnel offert par G.M à Chantal
Chose promise, chose due Chantal.
Après ce malentendu tant regrettable dû à ce Face book trop exigeant , et un retard dû aussi à un nouveau mode de roulement et préparation de couscous G.M te l'envoie non pas par cette voie comme l'a exigé ce contrôle de police de ce face book d'outre -mer où pour lui et ses services de contrôle seul un couscous d'une taille de 4Mo et roulé au format JPG - PNG- GIF- ou TFF peut passer entre ses filets de frontières mais cette fois par Alger. Miliana par son mode rapide d’accès et qui accepte sans condition toutes les formats d'envoi et sans taxe de T.V. A .Ce qui a laissé à G.M un libre champ à faire ce que tu as tant désiré et demander à t’envoyer au plus vite toute grande écuelle « DJAFNA » pour toi seule. Pour le raisin sec elle s’en excuse que tu n’en trouves pas , et elle te dit que vraiment cette fois ci tu n’as eu cette chance dans sa « Gasaa » son importation vient d’etre interdite on dit maintenant que c’est mauvais pour les pauvres de manger ce qui devrait être mangé par les riches. Mais chez toi tu peux en acheter, il suffit d’éparpiller les grains de raisin tout autour et tu auras toute une merveille devant toi que G.M t’en a préparée et envoyer en te disant Bon Appétit et à un autre couscous plus nettement fin.
Tu n’as pas à te faire trop de souci tout est gratis même l’écrit ,d’ailleurs ,pour t’informer c’est Alger- Miliana qui nous a promis que cette taxe TVA (transport par Voie Aérienne) dorénavant n'a ni à être exigée par ses services ni à être payée par ses locataires du coin de notre blog à une seule condition qu’à toute envoi elle doit y gouter avant de le servir pour en être sûr que tout qui passe est bien de la bonne qualité pour ses locataires.

ferhaoui
  • 3. ferhaoui | 17/05/2013

bonsoir orchidée , je reconnais helas je ne peux pas vous etre utile ...et puis a part quelques recettes des oeufs aux plats et frites....croyez -moi ce n'est pas un refus déguisé que je vous envoie. certainement mon ami djabellaoui peut vous aidez c'est un livre ouvert dans la gastronomie j'ai passé 3 jours avec lui que du bonheur el osban c'est son dada!...moi plutot merg...z.

CHENGABKHALED
  • 4. CHENGABKHALED | 17/05/2013

YA SI AZIZ,JE VOUS AI RECONNU MÊME DERRIERE LE PSEUDO TENIET.LES STYLES D'ECRITURE COMME LE VOTRE NE TROMPENT PAS CAR ILS NE CHANGENT PAS D'UN COMMENTAIRE A L'AUTRE EN FONCTION DES EMPRUNTS DE TEXTES.....POUR REVENIR AU COUSCOUS,JE DOIS AVOUER QUE J'ENVIE VOTRE CHANCE.LE TROUVER A DES ENDROITS AUSSI LOINTAINS ET EXOTIQUES RELEVE DU MIRACLE POUR TOUT EXPATRIÉ-E DE CHEZ NOUS.A MOINS QUE VOUS N'AYEZ PAS MIS LA BARRE GUSTATIVE ASSEZ HAUTE.VOUS SAVEZ COMME MOI QUE L'INDUSTRIE DU PRÊT A "AVALER" S'EST APPROPRIÉE TOUTES LES CUISINES PLANETAIRE POUR EN FAIRE DES PLATS LYOPHILISÉS ET C'EST AINSI QU'ON TROUVE NOTRE PLAT NATIONAL DANS DES SUPERETTES AU FIN FOND DE L'AUSTRALIE,DE L'INDONESIE DE CHINE OU DU JAPON.IL EST SOUVENT INSCRIT DESSUS EN ANGLAIS QU'IL SUFFIT DE LE FAIRE FRIRE DANS UNE POELE OU DE LE BOUILLIR.C'EST DIRE.LE TOUT AGREMENTÉ D' UNE SAUCE CONTENUE DANS UN SACHET DANS LE MÊME EMBALLAGE.UNE HERESIE ET UN SCANDALE POUR KHALTI ÂLDJIA.MAIS BON ON VA DIRE QUE LE COUSCOUS PEUT EXISTER DANS N'IMPORTE QUELLES CONTRÉES DU MONDE OU IL Y A DE LA SEMOULE.MAIS POUR CELA IL LUI FAUT LE SAVOIR FAIRE ET LES DOIGTS DE FÉE DES ARTISTES EN LA MATIERE.LES FAMEUSES KOUL ASSB3E BSSAN3A.BONNE CONTINUATION D'APPETIT.

aziz
  • 5. aziz | 17/05/2013

Je ne sais pas ce qui s'est passé mais j'étais aziz, je suis devenu teniet ! la magie de l'informatique ! Si Khaled, le couscous est entrain de gagner du terrain même chez les anglo-saxons. J'ai habité plus de 3 années à Anchorage, en Alaska, et j'ai trouvé mon coucous. Je suis parti à Hawai, au milieu du Pacifique et voila que je retrouve encore une fois mon couscous, juste à coté de Pearl Harbour !!!
Maintenant je me tourne vers si Mohamed Bradai. Ah ya Si Mohamed, les chantiers de forages, j'en ai fait et beaucoup moi même, mais pas en Algérie, mais essentiellement en offshore, principalement dans le Golf Du Mexique, mais la je n'ai pas trouvé mon couscous. Bon appétit quand même, à toutes et à tous.

Orchidée
  • 6. Orchidée | 17/05/2013

Bonjour,

Je croyais terminé les recettes!je connais le plat et j'en ai mangé à maintes
reprises,mais quand je la prépare(sans moules)à la maison c' tout autre chose!
Si je ne réussis jamais el matlou et el makrout,el osbane(un met que j'apprécie)
me réussit bien,alors si vous pouvez me donner la recette oranaise juste pour comparer je vous en serai reconnaissante.
Je sais qu'il n'égalera jamais le plat national mais il a ses adeptes,la paella le dépassera et de loin.
Avis aux amateurs!

ferhaoui
  • 7. ferhaoui | 17/05/2013

bonjour orchidée, après eclats de couscous de cette semaine je reviens avec un deuxième plat légendaire chez nous oranais :la paella !oui! la paella à oran elle seule une histoire d'amour et de partage est bien plus qu'une recette traditionnelle amenée d'espagne,mais une fete à elle toute seule et il n'y pas de sortie en groupe sans la traditionnelle paella. la composition de ce plat confectionné par les hommes varie en fonction des circonstance .a la simplicité des préparations quotidiennes réalisées en bord de mer lors des sorties en foret, les pecheurs oranais continuent à préparer cette recette et plus particulièrement lors des sorties de longue durée dans les hautes mers! gouter-le ma chère orchidée et dites moi votre verdict! oranais must be very proud of that work paella !!! thank you !

Bradai
  • 8. Bradai | 17/05/2013

O oui mon cher Mourad ,on pouvait oublier le Mardi jour de rotation mais pas le vendredi jour de couscous.
La plus dure et pénible epreuve pour nous etait celle du mois de ramadhan ,où tout le monde est déboussolé mais en ce mois sacré Dieu a bien fait les choses qui nous entourent . On se referait à la lune pour decompter nos jours.

ZOUAOUI  mourad
  • 9. ZOUAOUI mourad | 17/05/2013

MON CHER MOHA/BRADAI
SI J AI BIEN COMPRIS VOTRE DERNIER COM.LE TAAM(COUSCOUS) JOUAIT LE MEME ROLE
QUE LA BOUSSOLE CHEZ LE MARIN,LE MILITAIRE OU L INGENIEUR G.C .....
ETANT DONNE QUE LE NOMBRE DE TAAM POUR VOUS LES SUDISTES ETAIT UNE REFERENCE POUR CONNAITRE LE NOMBRE DE SEMAINES ECOULEES ......
QUELLES DURES EPREUVES VOUS AVIEZ ENDUREES AU SAHARA !!

CHENGABKHALED
  • 10. CHENGABKHALED | 16/05/2013

OUI YA SI TENIET.BIEN AVANT LA MONDIALISATION IL AVAIT COMMENCÉ A GAGNER DU TERRAIN ET GARNIR LES TABLES FRANCAISES JUSQU'A SE HISSER A LA DEUXIEME PLACE DES PLATS NATIONAUX APRES LA CHOUCROUTE GRACE DÉJA AU DYNAMISME DE NOS AMI-E-S PIEDS NOIRS DANS UN PREMIER TEMPS ET A L'EMIGRATION ALGERIENNE PAR LA SUITE AVANT QUE LES TUNISIENS ET LES MAROCAINS NE SE METTENT DANS LE COMMERCE DE LA RESTAURATION LONGTEMPS RESERVÉ AUX SEULS ALGERIENS (SOUS SA FORME DE LICENCE 4) PAR LES ACCORDS D'EVIAN.VINT PAR LA SUITE SON EXTENSION A D'AUTRES PAYS EUROPÉENS OU IL DEMEURE PAS TRES CONNU DANS LES PAYS ANGLO SAXONS.CE QUI EST A DEPLORER PAR CONTRE C'EST QUE CA SOIT LA SEULE CONTRIBUTION QUE L'ON AIT FAITE AU RESTE DE L'HUMANITÉ DEPUIS DES SIECLES.

Bradai
  • 11. Bradai | 16/05/2013

Histoire de couscous.
Comme tous les jours d’un vendredi, le couscous traditionnel figurait au menu de notre cuistot au chantier.Et pour nous sudistes(appellation faite aux gens du nord travaillant à la sonatrach au sud du pays)on comptait les 06 semaines de notre séjour par le nombre de couscous .Si quelqu’un dépasse sa cinquième semaine il te dira qu’il est à son sixième (Taam) couscous.
Et vu l’éloignement du chantier et les difficultés des pistes parfois inconnues par le chauffeur ,arriva ce qui devait arriver un jour ou l’autre, ,le frigo ‘(camion qui approvisionne les chantiers) eut un retard à sa livraison habituelle.
En commun accord le chef de chantier l’intendant décidèrent de combler le vide du menu d’un jour par le plat de couscous.
Ce jour fut un lundi.
En ce temps là des années 70 , on vivait vraiment l’aventure du Grand Sud .il n’ y avait ni television ni aucun moyen de communication seule la radio du chantier outil de travail pouvait nous permettre ce qui se passe au dessus de nos têtes. Pour Les journaux qui nous arrivent d’alger,tout dépendra du véhicule s’il descend dans la semaine en mission.Parfois il nous arrive de compter les jours à l’envers si ce n’est ce bon plat de couscous qui nous oriente dans le bon chemin de notre calcul mental.
Et ce jour de lundi, le cuisinier nous prépara le plus délicieux couscous qu’il n’a jamais fait auparavant pour qu’on soit pas mecontent .Bien barbus ,les gourmets sont les premiers à s’installer ,sur le couvert il y avait le couteau la fourchette et la cuillère. Chose bizarre en ce jour de lundi pour eux. Une cuillère en plus chose inhabituelle en ce jour devant eux..
Et voilà après l’hors d’œuvre, le couscous qui arrive. Il se trouve que pas mal parmi eux qui ont perdu la notion du temps ont bien cru que c’est un vendredi. A une table,il y avait quelqu’un qui entamait sa cinquième semaine (35jours) c'est-à-dire qu’il allait à son 5eme couscous .Sans se douter qu’on va se jouer de lui un bon bout de moment. , IL dit à son entourage mais quel jour sommes nous ? De ses paroles il est pris Le piège par les plus malins. On lui répond, aujourd hui c’est vendredi c’est jour de couscous . Il crut à leur dire et se frotta les mains et cru que c’est la pente maintenant. Quand on arrive au dernier couscous on dit qu’on descend la pente qu’il ne reste que trois jours samedi dimanche lundi et voilà le mardi où on prend le vol du retour.
Pour être plus sur , il se dirigea vers le plus sérieux du chantier. Le groupe de malins suivait derrière. Notre déboussolé questionna le sérieux bonhomme. Quel jour sommes nous.
Un clin d’œil passé et le jeu fut vite compris. Notre sérieux n’était autre que le chef de chantier .IL lui répond sans mentir. Aujourd hui au repas qu’est ce que tu as mangé. L’autre de lui répondre du couscous comme tous les vendredi. Alors tu vois bien que tu ne t’es pas trompé et que tu as mangé vraiment du couscous. Et pour notre déboussolé du temps crut comprendre que tout jour d'un couscous est un jour de vendredi.
Et se frotta encore les mains croyant que le chef de chantier n’a pas menti à sa question qu’un couscous se fait toujours un vendredi.il se dirigea tout droit à sa chambre faire les premières préparatoires à son sac de voyage.

teniet
  • 12. teniet | 16/05/2013

Y'a. Si Khaled, ça s'appele la mondialisation du coucouss

Bradai
  • 13. Bradai | 16/05/2013

Pour tout plat d'un couscous bien préparé il n’y a pas mieux de le faire que par une grand- mère comme vous le savez tous.
Et si jamais une autre idée en tête verra son jour et tombera aux mains meme de bon cuistots de cordon bleu d’un jour nous pourrons dire que le coche si bien tenant en haute mer va bien être malmené dans son intérieur avant d’arriver à bon port. Et tout dépendra du passager s’il peut supporter le mal de mer ou doit se tenir au bastingage.
Mais si on veut éviter ce pire disons chaque soir une prière peut être que notre vœu exprimé soit exaucé …
« Puissent nos grand -mères sauver notre bon plat de couscous du désastre qui le guette et du chaos vers lequel il court par l’idée qu’il sera bien mieux fait de quelqu'un autre qu’une grand- mère. »

ferhaoui
  • 14. ferhaoui | 16/05/2013

bonjour à tous les amateurs couscous, couscous, couscous! un minimum de fair -play s..v..p..!.! ch' tah ch' tah ya loulou ! et le couscous oranais ! le couscous à oran est à lui seul une véritable fete. la famille oranaise a l'habitude de manger du couscous chaque vendredi. le couscous est terme un qui a un double sens. en effet ,il désigne aussi le plat national de certains pays d'afrique du nord .ce plat est composé de semoule cuite à la vapeur sert d'accompagnement à un bouillon contenant divers légumes le secret couscous ouarani réside dans des épices et surtout de la viande ,essentiellement d'agneau.généralement décoré de pois chiche, de hallouette el loubia en forme de pépites pour le plaisir des yeux et aspergé de bouillon appelé el-roi ceci dépend de votre gout! il existe d'autres variété selon les régions et les familles .( les plats de couscous sont un peu mieux garnis des jours de fete.

zoulikha
  • 15. zoulikha | 16/05/2013

Pour Mirou oui ce couscous je l'ai mangé a Adrar et lorsque j'ai demandé pourquoi il est gros ils m'ont donné cette explication

CHENGABKHALED
  • 16. CHENGABKHALED | 16/05/2013

ALLEZ PUISQU'ON PEDALE DANS LA SEMOULE,JE RAMENE MON PETIT GRAIN.MOI JE PENSE QU'IL Y A AUTANT DE VARIÉTÉS DE COUSCOUS QUE DE MAMANS.......ET LE MEILLEUR C'EST CELUI QUE FAIT SA PROPRE MAMAN.LA COMPOSITION DE CE MET AUQUEL JE PREFERE LA RECHTA VARIAIT A SES ORIGINES EN FONCTION DES LEGUMES DE SAISON,DES REGIONS ET BIEN ENTENDU DU CONTENU DE LA BOURSE DE CHACUN.DE NOS JOURS ET GRACE A LA MOBILITÉ,ON PEUT TRES BIEN MANGER UN COUSCOUS ALGEROIS A TAM OU A BECHAR ET L'INVERSE.SANS PARLER DES RESTAURANTS EN EUROPE QUI LE PROPOSENT SOUS SES DIFFERENTES VERSIONS.

mirou
  • 17. mirou | 16/05/2013

n'est ce pas pour les chiens.......?????!!!!!!!!

AYADI Amar
  • 18. AYADI Amar | 16/05/2013

Bonjour la famille

Ouah khouya kada, on a oublié un autre coucous
Kada, coucous kanigou

Amicalement

Amar Ayadi

mirou
  • 19. mirou | 16/05/2013

bonjour! je viens de lire le message de zoulikha et comme je suis mariée a un sudiste (laghouat) depuis plus de 40 ans et j'ai habité aussi ouargla je n'ai jamais mangé le couscous dont elle parle;celui que j'ai mangé et que je mange encore est accompagné de sauce rouge(ras el hanout,legumes...)les grains sont tres fins;selon la saison il est accompagné de terfes(truffes) de petit lait et de lait caillé!dans certaines evenements ils servent une seffa (mesfouf dans le nord)accompagnee de miel et de beurre de brebis(tres cher)!peut etre que zoulikha parle d'une region du grand sud que je ne connais pas tres bien!lorsque j'ai visité tamanraset le guide nous a convié un autre plat qui a été preparé devant nous avec de la galette cuite (enfouie) dans le sable puis emietté et arrosé d'une sauce;l'algerie est un pays qui a une cuisine tres riche tres variée et tres fine aussi!

zoulikha
  • 20. zoulikha | 16/05/2013

Bonjour vous avez parlé de tous les couscous de différente region mais vous avez oublié celui du sud ,tan que la famille est riche tan que le grain est gros ,dans certaine famille on a l'impression de manger el MHAMSSA (pas bercoukesse) a Blida el halhal si je ne me goure pas il s'appelle el Hammama bonne journée AMICALEMENT

fazin
  • 21. fazin | 16/05/2013

Bonjour tout le monde ,
je tiens à remercier Mr Djeblaoui pour nous avoir rappeles du couscous au gland ,typique des alentours de la region de Ain Defla , et à la lavande .Quant au boulboul il est encore prepare à Medea et concocte avec du thym (èza3ter) ? C'est un vrai delice ,tres bon pour la sante .Il faut retenir que le couscous avec son accompagnement (sauce et legumes )est un plat complet .Bon appetit alors .

Orchidée
  • 22. Orchidée | 16/05/2013

Bonjour,

Merci Mr Djeballaoui pour ces informations complémentaires,j'ai dégusté un couscous à la lavande et de Miliana SVP vendredi passé,j'en conviens c' un régal.
j'ai déjà gouté celui au gland pas mal non plus.Il me reste elboulboul à gouter et
j'aurai fait le tour .Mais demain inchALLAH C' un couscoussi à la Bradai.

Djabellaoui boualem
  • 23. Djabellaoui boualem (site web) | 16/05/2013

Salam alaikoum,constatant que le couscous,notre plat typiquement Maghrébin s'est imposé en tant que star gastronomique du site,j'ajoute qu'il connait une variété de préparation ,en préséntant des différences culinaires significatives selon le terroir des régions algériennes,ainsi,nous aurons plusieurs denominations de couscous allant du Tlemcénien à l'Oranais,au Kabyle,Constantinois et Algérois ,pour les plus étoilés dans notre cuisine.Cependant,le plat ne connait pas de limite pour ses recettes,on pourrait ajouter celui préparé aux glands, spécifique à nos contrées forestiéres accompagné de babeurre"Leben" ou lait caillé"Raieb". Un vrai régal.Oh! J'allais l'oublier,celui-ci, le couscous à la lavande sauvage "Hal-hal" une plante aromatique qui pousse sur les flancs du Zaccar,dont la tradition milianaise en a fait un délice pour les gourmets,quand il est bien imbibé d'huile d'olive et généreusement parsemé de sucre. Et,pour les anciens qui peuvent se rappeler de cette saveur authentiquement milianaise,qu'on surnomme le "Belboul" méconnue du jeune public,celle-ci est préparée avec du pain rassis,qu'on receuille pour éviter la gabegie,on le pile et dont,la préparation s'apparente avec celle du couscous,pour les memes étapes dans sa confection.Et en utilisant les memes ustensiles.Seulement la particularité réside dans son bouillon fait de lait,qu'on fait revenir avec des courgettes et de la viande boucanée(viande bovine séchée) ou "kedid".Voilà un autre délice qui a disparu de l'assiette milianaise.Pour conclure sur la majesté des plats maghrébins,sans le réeciter,je dirais de lui,qu'il reste 1 plat abondant de générosité,tellement,il s'accomode avec toutes les sauces pour s'inviter à toutes les tables riches ou pauvres,il nous incite par son gout à des reveries paradisiaques.

fazin
  • 24. fazin | 15/05/2013

Bonsoir tout le monde ,
Mr Ferhaoui ,votre idee est bonne,meme tres ; mais j'ai peur que vous ne fassiez des jaloux .Je ne dis pas que Mr Daoudi ne merite pas pareille cadeau ,mais il y en a aussi d'autres tels que Mrs Zouaoui et Aziz qui ont exprime le souhait de se regaler d'un pareil avec nous .

ferhaoui
  • 25. ferhaoui | 15/05/2013

bonjour les amis mon grand bradai, remali,fazin, daoudi,zouaoui,et notre orchidée,!suite a tous vos commentaires! me voilà donc ,depuis deux ou trois jours livré à une passion forte .croyez moi j'ai pour habitude de voir des plats de couscous et a l'occasion d'en goutter ...ya bradai mais se que j'ai en face de moi dans le petit écran cette gass-aa c'est plus qu'une oeuvre d'art c'est le plaisir des yeux et du coeur c'est la beauté qui donnait le prix de la valeur et de l'adresse. je dis l'amour; car vous etes un amoureux des mots et certainement de la bonne cuisine de nos grand mères quant à moi je vais immortalis!!!!sur toile a jamais djefna en tableau et l'offrir à notre ami abdelkader daoudi pour sa gentillesse ( à oran on dit el gass aa un plat généreux dans sa forme initiale généralement de bois noble ce qui donne au couscous de la beauté et de l'esthetique.)

Orchidée
  • 26. Orchidée | 15/05/2013

Bonjour,

On ne peut pas voir s'il y a des raisins secs mais les oeufs durs et
les morceaux de viandes(j'ai bien dit et autres)crèvent l'écran,Zerda wa aaliha
elklem,je comprends aisément ceux qui en redemandent.

Bradai
  • 27. Bradai | 15/05/2013

Mon cher ami REMMALI à ce jeu qui me semble bien heureux pour mes beaux yeux mais helas bien penibles pour mes pauvres poches aussi radins que mon porte feuille je ferai un voeu peut etre que d'ici là ma bonté pour vous en sera exaucée par un bienfaiteur et qu'une Djefna de couscous bien garnie me sera offerte du ciel pour satisfaire autant d'amis(ies) qui auront le plaisir de gouter un couscous gratis.

Ajouter un commentaire