Algermiliana banniere animee 2

Teniet El Haad et Londres

  • LOUIS PHILIPPE ET NAPOLÉON III, LEUR EXIL

    ________________________________

    LOUIS PHILIPPE,ROI DE FRANCE, 1830-1848.

    Louis-Philippe, roi des Français, gouvernât la France d’Aout 1830 à Février 1848, succédant au roi Charles X. C’est sous ce dernier que l’invasion de l’Algérie a été entamée par ledébarquementde l'armée française d'AfriqueàSidi-Ferruch,le14juin1830commandée par legénéral de Bourmont.Mais Le 24 février 1848, c’estl’insurrection populaire dans Paris. La France connait sa troisième révolution depuis 1789 et le peuple manifeste contre son «Roi-Citoyen ». Jusqu’alors, Louis-Philippe pensait y échapper mais cette fois-ci, il craint le pire. Le roi des Français se résigne et rédige son acte d’abdication à la hâte, pensant encore sauver la monarchie et sa dynastie, en désignant son petit-fils comme héritier. Pourtant, en fin de journée, Alphonse de Lamartine, président du Conseil de Saône-et-Loire et membre du nouveau gouvernement provisoire proclame la Seconde République. Une semaine plus tard, le roi déchu Louis-Philippe embarque pour l’Angleterre incognito.Louis Phillipe abdiqua en 1848 et déménagea en Angleterre où il fut reçuet hébergé parla reine Victoria. Il vécut avec sa famille à Claremont, Esher, Sud-Ouest de Londres. Deux années après avoir quitté la France, il meurt à Claremont le 26 août 1850. Il sera enterré pour la première fois à lachapelle St. Charles Borromeo à Weybridge, Surrey, à côté de Londres.En 1876, ses restes et ceux de sa femme sont emmenés en France et enterrés à la Chapelle royale de Dreux, la nécropole de la famille d'Orléansen 1816.

     

    NAPOLÉON III, PREMIER PRÉSIDENT DE FRANCE: 1848-1852 et EMPEREUR DES FRANÇAIS: 1852-1870.

    Napoléon III fut le premier président de la France (en tant queLouis-Napoléon Bonaparte) de 1848 à 1852 et empereur des Français de 1852 à 1870. Neveu de Napoléon Ier, il fût le dernier monarque à régner sur la France. Élu pour la première fois à la présidence de la Seconde République en 1848, il prend le pouvoir par la force en 1851, alors qu'il ne peut être réélu constitutionnellement;il se proclama plus tard empereur des Français. Il fonde le Second Empire, régnant jusqu'à la défaite de l'armée française et sa capture par la Prusse et ses alliés à la bataille de Sedan en 1870.Napoléon III est rapidement détrôné et la IIIe République est proclamée à Paris. Il partit en exil en Angleterre, reçuet hébergé lui aussi parla reine Victoria. Trois annéesaprès avoir quitté la France, il mourut en 1873à Chislehurst, Hampshire, dans le sud de l’Angleterre.

    Dans un article récent d’un journal britannique, Le Daily Télégraphe, réputé de droite, et en titre on peut lire: « Il serait fou (barmy) de rendre les restes de Napoléon III en France -il est mieux en Grande-Bretagne ».les Français ont toujours voulu que la dépouille de l'empereur Napoléon III soit restituée à Paris. Exilé en Angleterre, après la désastreuse défaite de Sedan en 1870, dans laquelle la France perd au profit de la Prusse, l’Alsace et la Lorraine, il va résider dans le Hampshire, à Chislehurst en 1971, au nord de Southampton. Il décède de maladie en 1873. Initialement enterré dans l'église catholique de Chislehurst, ses cendres furent transférées au mausolée impérial de l’abbaye Saint-Michel, une abbaye bénédictine de Farnborough, Hampshire, Angleterre.Dans une crypte de l’église de cette abbaye et à ce jour, reposent dans trois sarcophages, l’empereur Napoléon III, sur la droite, son fils,le Prince Napoléon Eugène Bonaparte, ou Prince Imperial, sur la gauche, et au centreet surélevé, celui de l’Impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III.

    Lire la suite