ALGER - MILIANATwitter apFb ap

Apt youtube

Retour dans mes Souvenirs

La musique arabo-andalouse

 

Instrument La musique arabo-andalouse est une musique non écrite se transmettant oralement de maître à élève. L'apparition de cette musique est liée à l'installation en Espagne d'une forte personnalité. Abdourrrahman Ibnou Nafaa, surnommé ZIRYAD (Oiseau noir), fuyant la cour de Bagdad et la jalousie de son maître Ishaq Al Mausili, arriva à la cour de Cordoue en 822.

La tradition musicale arabo-andalouse s'y est développée jusqu'à nos jours, particulièrement dans les villes ayant accueilli les réfugiés espagnols.

La tradition arabo-andalouse repose sur une forme stricte : la nouba, chaque nouba se jouait à une heure précise de la journée, il existait 24 noubas (la tradition a perdu la moitié d'entre elles).

Les ensembles arabo-andalous du Maghreb font généralement appel à des ensembles assez importants : autour du OUD, on trouve d'autres cordes pincées (Qanun), des cordes frottées (violon, alto), un NAY (flûte), et des percussions.

Ajouter un commentaire