Deux « Ferroukééens » ; pour encenser Ferroukhi !!!/Par Ahmed ARBOUCHE

C’est la seule rescapée de la famille du diplomate Mustapha Ferroukhi , victime d’une explosion à bord de l’avion qui le menait en Chine où il fut nommé comme ambassadeur du FLN.

Zoulikha FERROUKHIElle ne doit la vie qu’à son grand-père qui voulant la garder avec lui , lui évita ainsi de prendre le funeste avion.

Allah yarham le chahid et sa famille et longue vie à sa fille ZOULIKHA qui est la mascotte du lycée qui porte le nom de son illustre père.

Je remercie – tout d’abord – Tahar, ce grand costaud et figure emblématique du Lycée Mustapha Ferroukhi qui vient attirer mon attention sur tout l’intérêt que suscite cette publication pour me conduire à en faire autant !

L’angle de vue duquel nous analysons certaines choses de la vie va – quelque peu – nous positionner dans deux optiques différentes mais une chose est certaine ; elles confluent dans le même vecteur.

Il me semple qu’il soit très plausible de dire ,que derrière les faits, il y a la volonté de Dieu qui prime et, dans les impénétrables desseins de la Providence apparait Sœur Zoulikha, la miraculée qui a échappé au sort fatal et tragique duquel on ne s’en sort presque jamais indemne.

Au-delà de l’histoire de la famille du chahid et de l’épouvantable tragédie ( Allah yarham-houm°), Zoulikha est certainement le levain épargné pour permettre de pérenniser le noble gène dont le futur a grand besoin pour faire valoir son aloi.

Zoulikha vient labelliser la progéniture de demain pour obstruer la prolifération de l’ivraie, comme celle dont jouit l’autre camp et l les autres cons ( les harkis) ; pour ne citer que la sordide et indésirable petite fille du Bachaga Benghana, en l’occurrence Ferriel Benghana qui venait « plastronner » son grand-père ,dans son ouvrage intitulé « le dernier des zibans » ; très réputé pour avoir été le bourreau des Algériens et coupeur d’oreilles…. Pour tromper qui ?

Zoulikha n’a nullement besoin de présenter Mustapha perroukhi et, jouissant de la noblesse et la hauteur du monument , elle se situe au diamétralement opposé de celle qui, voulant grignoter quelque brin d’honneur, au profit d’un révisionnisme de mauvais aloi. Longue vie à toi Sœur Zoulikha !!! …Ô !!! Combien nous saisissons la noblesse et le haut rang que tu occupes et, toute la fierté dont tu jouis !!!

 

Ajouter un commentaire