Corona, de vie à trépas/Par MIDJOU

 

Mon image

 Le 20 Avril 2020-Mohammed Midjou

 Nos vives condoléances à tous ceux emportés par cette pandémie du siècle

Commentaires (4)

Bradai
  • 1. Bradai | 28/04/2020
La contamination est fulgurante à chaque apres midi à l’annonce des statistiques officiels
Une population en outre qui retient son souffle, pour elle le chiffre est relevé parfois à la baisse ,parfois à la hausse, à l’annonce de ces statistique Est ce peine perdue à l’espoir de voir une évolution nulle de l’infection .Est ce un répit trompeur.
.Mais c’est dans cette tendance haussière ,que l’épidémie évolue . le confinement partiel instauré depuis au moins cinq semaines de 19H à 7H pour certains Wilaya et de 17h à 7H pour d’autres n’est pas respecté dans sa totalité. La faute est bien à quelqu’un ,et c’est bien à une population insouciante qu’inconsciente qu’elle revient en premier lieu.
Et si on pointe du doigt cette population. C’est au non-respect des mesures de confinement qui y est certainement pour quelque chose, Alors il est judicieux de faire appel à la responsabilité et au sens civique de tous pour réussir le confinement.
Elle vague jusqu’à s’offrir en ce moment crucial de la zalabia au détriment de la santé de toute autre vie humaine qui l’entoure et cela est une triste réalité qu’on voit à nos yeux actuellement..
Alors mon cher Amar ,laisse moi te dire que la pierre qu’on doit mettre l’une sur l’autre pour élever cette forteresse de protection risque bien de tomber par la faute d’une gourmandise de ZALABIA . Peut etre que c’est tout bonnement à notre ignorance que c’est le remède qu’ un monde un peu partout cherche pour se guérir du mal et que notre population par ce désir de manger de la ZALABIA l’ a miraculeusement trouvé par son gout.succulent.
Et si c’est bien là cher ami le remède recherché que détiennent en mains ces fabricants de semoule et de sucre sur un feu nourri c’est qu’il va pour les uns à un désir gourmand que pour les autres pour une poignée d’argent ,alors que partout ailleurs tant de savants et chercheurs en santé le cherchent en vain.
Une gourmandise ni plus ni moins qu’on voit pardessus le marché un peu partout dans le pays et qu’on se la dispute devant des étals gonflés sans le moindre souci à la santé et au bien être de chacun..
Nous sommes bien loin à mieux penser et ça c’est mon point de vue qui frappe l’esprit.
Bouaich Amar
  • 2. Bouaich Amar | 27/04/2020
Excellente poésie engagée Med Midjou.

La reprise de plusieurs activités commerciales doit nous interpeler et on ne doit pas rester de (pierre de) marbre. Il n’est pas inintéressant de rappeler l’histoire de la pandémie de grippe espagnole, responsable de 25 à 50 millions de morts à la fin de la Première Guerre mondiale : La première vague de grippe espagnole, ayant lieu au printemps 1918 fut assez peu virulente. Mais la seconde, à l'automne suivant, à la suite d'une probable mutation, s'avéra bien plus agressive.
La prophylaxie du COVID-19 adopté par nos éminents Professeurs, constitue la pierre angulaire du système de protection mis en place et a montré jusqu’à présent son efficacité. Mais il ne faut pas crier victoire avant d’être certain que la maladie ne soit éradiquée ou que soit trouvé son traitement clinique : Ce jour là sera marqué d’une pierre blanche. En effet en cas de précipitation et une levée anticipée des mesures de confinement, ce sera la pierre d’achoppement qui fera détruire ce qu’on a construit pierre par pierre. Il ne nous restera qu’à poser une pierre à la mémoire des victimes de cette pandémie et jeter la pierre à celui qui aura pris cette mauvaise décision. J’espère avoir apporté ma pierre à ce mur de pierre contre le COVID-19.
AZIZ OUDJIDA
  • 3. AZIZ OUDJIDA | 26/04/2020
Remarquable et poignant écrit Mohamed, une réalité que out le monde vit au quotidien ou dirais-je subi par tous les humains dans ce bas monde. En tout cas, a Londres comme partout ailleurs, le confinement et le décompte macabre sont toujours la pour nous rappeler a l'évidence. Prenez bien soin de vous et de vos familles et que ce Ramadhan Moubarek nous ramène un peu de répit Inchallah.
Chantal
Merci Med Midjou pour ce merveilleux partage ! Vous avez su "mettre en mots" avec le talent que l'on vous connaît, cette période difficile et douloureuse que traverse le monde !

Bonne fin de journée à toutes et à tous !

Ajouter un commentaire