S 5Retour dans mes Souvenirs

                               De Bab-El-Oued @ Miliana

Mon voyage au château d' Amboise (France)

Dsc03869

Je vous emmène  vers un  lieu historique bien loin de notre manufacture, qui a connu lui aussi le passage de notre héros national l’Émir Abdelkader. Il s'agit d'un des célèbres châteaux de la Loire (France), le château d'Amboise, lieu de détention de l’Émir Abdelkader avec sa suite, où il avait été interné de 1848 à 1852.

      Après  le fort Lamalgue et la prison de Pau,le 08 novembre 1848,l'Emir Abdelkader est arrivé au château d'Amboise avec sa famille, ses califes et ses domestiques. Il y est assigné en résidence durant quatre ans. L’Émir est ensuite libéré par l'empereur Napoléon III le 16 octobre1852 pour aller s'établir à Damas.

     Située en région Centre Val de Loire, dans la commune d’Amboise, la forteresse médiévale d’Amboise cède la place à une résidence royale sous les règnes des Rois Charles VIII et François 1er (fin XVème-début XVIème siècle). Nombre de lettrés et d’artistes européens séjournent à la Cour d'Amboise à l’invitation des souverains, à l’exemple de Léonard de Vinci qui repose dans la chapelle du château.
Pénétrons progressivement dans le château...
    ’Le château d'Amboise; est visité chaque jour par des  milliers de personnes, venues nombreux admirer les riches collections qu'abrite cet établissement culturel. Les visiteurs doivent emprunter une allée, baptisée «Allée d'Abdelkader."

     En parcourant plusieurs grandes salles d'exposition du château, j’ai eu le plaisir de prendre ces quelques photos des riches collections du patrimoine du moyen âge que je voudrais bien les partager avec vous en raison de leur valeur muséographique.
Suivons le guide...

       Au premier étage du château, dans une grande salle richement meublé, le guide nous a expliqué que cet espace servait d’appartement à l’Émir Abdelkader et sa famille pour y séjourner (1848-1852). J'ai remarqué qu'à part le portrait de l’Émir posé sur un chevalet, il n y avait aucun autre objet ou effet vestimentaire de lui.
       Je vous raconte cette anecdote. En écoutant les explications du guide, j’étais un peu déçu par certaines informations "trompeuses" apportées au sujet de la personnalité de l’Émir. A cet effet, j’ai réagi en disant au guide:":Sachez madame que l’Émir n'était pas seulement un guerrier, mais aussi un humaniste. Avant de quitter Amboise, il avait fait don de toutes ses économies aux pauvres et a offert un lustre en cristal à l'église de la ville"
Toute la foule de visiteurs était stupéfaite

     En sortant des salles d'exposition, le château, du haut de ses tours et terrasses, surplombe la Loire dans toute son étendue.
Une vue imprenable
Descendons maintenant dans les jardins verdoyants et suivons le guide...

      En  dehors du château, le guide nous montre une chapelle dite chapelle Saint Hubert au style gothique flamboyant. Elle abrite en son intérieur la tombe du célébré génie universel Léonard de Vinci mort en 1519.
Allons voir le jardin d’orient....

      Un peu plis loin de la chapelle, un magnifique coin, rayonnant les jardins du château, a retenu mon attention, dont voici l’historique:
   « Un an après son départ, une borne surmontée d'un croissant est élevée dans le parc du château en guise de cénotaphe pour les 25 membres de la suite de l'émir morts à Amboise. C'est à cet endroit qu'est créé le jardin d'Orient en 2005, un aménagement paysager imaginé par Rachid Koraïchi à la mémoire de ces personnes mortes en exil. Conçu à l'endroit des sépultures musulmanes, il est composé de 25 stèles, taillées dans des pierres extraites près d'Alep (Syrie), et gravées d'hymnes à la paix et à la tolérance extraits du Coran. Les végétaux complétant ce lieu de méditation ont été choisis pour faire référence aux influences culturelles méditerranéennes et souligner la constance des valeurs universelles de tolérance prônées par Abd-el-Kader. Ce lieu n'est donc pas seulement un cimetière mais aussi un monument en l'honneur de l'émir, qui n'est pas seulement le symbole de la résistance algérienne contre l'occupation française mais également celui de la tolérance religieuse dans le monde. »

       Ainsi s’achève ce voyage au château royal d'Amboise, ce haut lieu de mémoire qui nous fait rappeler le chemin de l’exil de l’Émir Abdelkader.

A ce titre, je remercie infiniment madame Selhami Nadira, présidente de l'association «Les toiles du Maghreb»qui m'a donné l'heureuse opportunité de visiter ce célèbre monument historique du moyen âge.

Benyoucef ABBAS-KEBIR

Commentaires (5)

benyoucef
  • 1. benyoucef | 09/03/2015
Bonjour tout le monde
Merci pour tous vos commentaires bien reçus qui m'ont fait un grand plaisir
Quant au compte rendu sur la detention de l'Emir et ses compagnons au chateau d'Amboise ,demandé par notre ami LIBERTE,je tiens à vous vous informer que je vais publier sur le site un article consacré à la captivité de l'Emir Abdelkader au chateau d'Amboise car ce sujet merite tout un article.
Amicalement
ferhaoui
  • 2. ferhaoui | 07/03/2015
bonjour tout le monde , voyage version l'artiste, et l-archéologue que demander de plus.. cet artiste: benyoucef au grand coeur nous fait voyager et nous envoute par ses carnet de voyages et ses textes souvent très ludiques et pédagogiques.. merci pour ce retour sur les traces de l 'émir abdelkader, est celui du grand peintre de la renaissance italienne leonardo davinchi ('vinci) l'ami ferhaoui ,oran.
Chantal
Bonsoir Benyoucef,

Merci de nous avoir commenté ta visite dans cet illustre château d'Amboise. Je savoure toujours autant tes connaissances historiques. Cela me rappelle mon séjour en Algérie en mai 2013 au cours duquel tu m'avais fait visiter, en compagnie de Zoulikha, le célèbre Musée de Miliana. C'était un régal de t'entendre nous relater l'histoire et, notamment, celle de l'Emir Abdelkader ! Par ailleurs, tu as toujours réponse à tout ! Tu es intarissable ! Un vrai bonheur pour les visiteurs ! Surtout, ne change rien !!!
LIBERTE
  • 4. LIBERTE | 07/03/2015
Bonjour Mr: Benyoucef,
Il faut profiter au maximum de cet échange interculturel tout en représentant dignement et honorablement notre pays. Il est utile et important de veiller lors de votre séjour à créer du lien social et de la solidarité afin de mieux-vivre ensemble.
J’espère que vous allez nous faire un bref compte-rendu lors de votre retour, sur la détention de l'Émir et de ses compagnons ( je suis très intéressé par le déroulement de ces évènements ) avant leur libération par Napoléon Bonaparte en 1852 .
salutations amicales et merci .
Meskellil
  • 5. Meskellil | 07/03/2015
Bonjour M. Benyoucef,

Belle initiative que celle de nous faire partager votre visite du château d'Amboise, et de l'enrichir d'informations, de commentaires et d'anecdotes divers. Cela rend cette partie de l'Histoire de l'Emir plus réelle, plus concrète. Le sentiment que ce personnage quitte son statut d'icône abstraite pour nous devenir plus proches. Merci de nous avoir invités à partager votre découverte, votre regard, votre expérience.

Ajouter un commentaire