Facebook the green dressing 3 Images 4

Récital Lyrique à l’Opéra d’Alger le 16 Janvier

_____________________________________

La soprano algérienne Fairouz Oudjida  se produira  le mardi 16 janvier à l’Opéra d’Alger en un récital unique où elle revisitera les classiques de la musique occidentale et berbéro-arabe.

Soprano 2632662

Vivant au Canada depuis 2010, la Soprano Fairouz Oudjida s’est produite il y a un peu plus d’une année au Palais de la culture d’Alger dans le cadre des Journées scientifiques et culturelles de la diaspora algérienne du Canada.  Mais « c’est l’opéra d’Alger qui convient à une Soprano comme elle », souligne sa productrice Sara Nacer de SN Production.  Depuis cette date, le focus a été mis sur l’institution culturelle inaugurée en octobre 2016 et baptisée du nom de l’ancien président du Conseil  constitutionnel Boualem Bessaïh - un don de la Chine à l’Algérie d’une valeur de 36 millions de dollars américains.

Elle a été invitée par le Wali d’Alger qui l’a découverte lors de sa visite en juin dernier à Montréal. « Quand le wali d’Alger était à Montréal [12e Congrès mondial Metropolis, NDLR], on avait discuté des possibilités d’échange et de coopération entre la wilaya et la diaspora.  Il y avait un côté artistique. Nous lui avons parlé d’une artiste dont le rêve est de se produire à l’Opéra d’Alger. Il a été tout de suite favorable », rappelle Abdelghani Cheriaf, le Consul d’Algérie à Montréal.

La Soprano qui a passé toute son enfance à Hassi Messaoud dans le sud algérien où travaillait son père, a préparé un programme qui ravira les oreilles les plus exigeantes.

Elle va revenir sur l’ensemble de sa carrière en commençant par son répertoire classique (l’école italienne, russe…).  « C’est en artiste universelle qu’elle se produira à Alger », explique sa productrice.

D’ailleurs le récital devrait démarrer très fort avec un air de l’opéra Tosca que peu de Sopranos sont capables d’y toucher. 

La deuxième partie du récital ira puiser dans le patrimoine arabe et berbère.  Des choix conscients puisque la soprano revendique toutes ces cultures.  Beaucoup se rappellent sa reprise magistrale de la chanson Ssendu  de Idir qui vient de se produire à Alger dans un concert mémorable après 39 ans d’absence.  Elle partage avec lui « un amour incroyable du pays », souligne son entourage.

Fairouz Oudjida reprendra aussi une partie de son récital Fairouz chante Fairouz donné à Montréal en octobre dernier dans le cadre du Festival du monde arabe. Elle y a rendu un hommage à la diva libanaise.

Elle sera accompagnée du pianiste canadien Dominic Boulianne.  Lauréat du  Prix du Conservatoire de musique de Montréal, il a l’habitude d’accompagner les stars québécoises du chant lyrique comme Nathalie Choquette et Marie-Josée Lord. Il a travaillé aussi avec le Maestro Kent Nagano à l’Orchestre symphonique de Montréal.
Fairouz Oudjida a fait ses preuves avant son arrivée au Canada. Elle a été la soliste de l’Orchestre symphonique national (Algérie) pendant plusieurs années. Elle a parfait sa culture musicale à Milan (Italie), entre autres. Elle obtient le prix du Président de la République pour les jeunes talents.
En 2015, c’est la fondation Club Avenir, un organisme qui promeut l’excellence dans la diaspora algérienne du Canada, qui lui décerner un prix d’excellence.
Mais la meilleure reconnaissance, dit-on, vient des pairs. Et c’est en ces mots fort élogieux que la décrit Martin Dubé, chef de chant à la Julliard School of Music de New York et à l’Opéra de Philadelphie : « La soprano Fairouz Oudjida a une voix riche, ronde et pleine. Elle a un charme, une grâce et un timbre des plus chauds nous rappelant les grandes chanteuses italiennes. Émotions et plaisirs seront au rendez-vous dès les premières notes de Fairouz. ».

Par Aziz OUDJIDA

Commentaires (19)

ferhaoui
  • 1. ferhaoui | 21/01/2018
bonjour ou que vous soyez,ma très chère amie p'tite soeur meskellil en effet malgré tout je suis souriant et je vais bien, dieu merci, et je veux remercier toutes celles et ceux qui m'ont envoyé des messages me souhaitant une bonne récupération j'en ai recu de partout aussi sur ma page "fb" croyez-moi cela ne peut-etre qu'une bonne chose d'etre entourer dans des moments difficiles d'amies et amis proches et lointains... merci! l'ami, ferhaoui oran.
Meskellil
  • 2. Meskellil | 20/01/2018
Cher Professeur, ami et grand frère Ferhaoui, ça me fait très plaisir de vous "voir"! Je sais votre peine immense, c'est après la perte d'un être cher qu'il faut réapprendre à vivre l'absence. Des moments qui sont difficiles et que seul le temps apaisera.
Je vous envoie cher ami et grand frère mes pensées les plus chaleureuses.
ferhaoui
  • 3. ferhaoui | 20/01/2018
bonjour tout le monde ou que vous soyez. ah, mon cher ami torki, c'est vrai c'est une expression sous forme de citations qui au fil des ans sont devenues célèbres et puis il y en avait une autre " ah, que le monde serait triste sans les artistes " que tous les élèves connaissaient.. croyez- moi en lisant votre commentaire je suis très souriant voire les relire après presque une quarantaine d'années c'est toute une histoire.... bien mieux encore, c'est ressuciter le jadis de miliana " la fleur fleur" l'ami, ferhaoui oran
Torki
  • 4. Torki | 18/01/2018
Bonsoir tout le monde
Bonsoir cheikh FERHAOUI ,
Suite à la perte de votre frère bien aimé,je vous présente toutes mes condoléances,en priant ALLAH pour vous donner du courage afin de surmonter cette difficile épreuve.Aussi,je profite de l'occasion pour vous dire ya cheikhna qu'en fouillant dans le passé datant de plus de 40 anneès, je me suis souvenu de ta très belle citation originale et qui avait beaucoup de succès à l'époque à savoir :
ALGER LA BLANCHE
ORAN LA BELLE
MILIANA LA FLEUR
Une citation qui est restée gravée dans ma mémoire,ainsi que les cours de dessin qui étaient pour moi des moments de détente et de loisirs, car il y avait de la joie et de la bonne humeur .Merci monsieur FERHAOUI (rabi yahafdhek).
Quant' à notre jeune chanteuse Fairouz, je lui souhaite d'autres succès et un avenir prometteur.Sur ce, Mesdames, Messieurs je vous quitte pour le moment , et je vous dit merci et à bientot.
DTouat
  • 5. DTouat | 18/01/2018
bjr Chiekh Ferhaoui,
je viens juste d'apprendre la perte de votre chèr frere. recevez mes sincères condoléances et qu'ALLAH le tout puissant l’accueille dans son vaste paradis.
Benabdellah Mohammed
  • 6. Benabdellah Mohammed (site web) | 18/01/2018
Mes condoléances les plus attristées à mon prof , Mr Ferhaoui suite au décès de son frère ainé .Qu 'Allah vous arme de patience et qu'il l'accepte dans son vaste Paradis .Ina lilah oua ina ileihi radjioun.
ferhaoui
  • 7. ferhaoui | 17/01/2018
bonjour ou bonsoir tout le monde. amies et amis merci infiniment ...j'embrasse tout ceux qui m'ont soutenu bien mieux encore, j'apprécie votre geste! oran l'ami, ferhaoui.
keryma
  • 8. keryma | 16/01/2018
Très cher l'ami Ferhaoui,

Reçevez mes très sincères condoléances, qu'Allah l'accueille dans son vaste paradis et vous donne à vous sa famille le courage pour surmonter cette cruelle perte. Allah yerhmou we wessa3 alih. Nous sommes tous désignés à prendre ce chemin: du nom retour. Allah yewiffina mouemin.

Votre amie Kéryma
Meskellil
  • 9. Meskellil | 16/01/2018
Bonsoir Aziz,

Alors si vous y êtes, et aussi fébrile et enthousiaste, je pense que vous êtes "outillé" pour filmer le récital de Fairouz, et donc vous voyez ce que je veux dire... Très bonne soirée et en effet, ça fait très plaisir de voir des artistes Algériennes et Algériens sur scène pour le meilleur, beaucoup de fierté oui!
Meskellil
  • 10. Meskellil | 16/01/2018
Cher ami et grand frère Ferhaoui bonjour, la joie de vous revoir n'enlève rien à la tristesse que je ressens vous sachant en grande peine suite à la perte de votre frère bien aimé. Oui, nous ne sommes que de passage dans cette vie. Je vous assure cher ami et grand frère Ferhaoui de ma profonde sympathie et de mes non moins profonds estime et soutien dans ces difficiles moments. Allah yerham votre frère we ybedel m’habtou besber. Inna lillah wa inna ilayhi raji3oune.
Chantal
Bonsoir l'ami Ferhaoui,

Recevez mes condoléances les plus sincères pour le décès de votre frère que vous aimiez tant. Aussi immense que soit notre chagrin, ceux que l'on aime ne disparaissent jamais tout à fait et ce, tant que nous pensons à eux. Leur lumière continue de briller quelque part … ailleurs …

Avec toute mon amitié.
Amar Ayadi
  • 12. Amar Ayadi | 16/01/2018
Bonsoir mon ami Ferhaoui,

Mes sincères condoléances à toi ainsi qu'à toute la famille..
Allah Yerhmou !
Amar Ayadi
  • 13. Amar Ayadi | 16/01/2018
Bonsoir Aziz

Bien le bonjour à ton frère Hamdane que je n'ai plu revu depuis les années 60.

A plus et surtout bonne soirée.
noria
Cher ami Ferhaoui, reçois mes plus sincères condoléances ainsi qu'à la famille du défunt. Qu'Allah l'accueille en son vaste paradis et vous arme de courage et de patience pour surmonter cette dure épreuve.

Inna lillah oua ina illeyhi rajioune.
Aziz
  • 15. Aziz | 16/01/2018
Mon Cher Ferhaoui,
Recois mes tres sinceres condoleances suite au deces de ton cher frere aine. Puisse Dieu lui reserver une place de choix dans son paradis et qu'il repose en paix. Adham Allah ou Adjarakoum,ou Allah yarhamou.

Aziz Oudjida
Aziz
  • 16. Aziz | 16/01/2018
Merci beaucoup a vous, Meskellil et Keryma,

Merci pour ces bonnes paroles, cela me va droit au coeur et je suis nerveux et impatient comme un jeune lyceen d'aller la voir, se produire ce soir, au theatre nationale d'Alger. Fairouz est ma niece, la fille de mon frere Hamdane et c'est aussi comme ma fille. Oui elle a enormement travaille pour en arriver la et elle a beaucoup de merite, du courage et du cran, tout cela enrobe de gentillesse et d'aimabilte. Elle a debute sa carriere a Alger, puis Milan et enfin Montreal. Elle est la fierete de notre famille et une digne representante des Algeriennes, puisqu'elle chante aussi bien les grands classiques, que le berbero-arabe de notre pays. Je souhaite vivement que toutes les jeunes Algeriennes puissent s'exprimer et briller dans tous les domaines de l'art, de la culture et des sciences.
Je suis venu specialement de Londres a Alger pour la voir, et je serai aux premiers rangs ce soir, toujours nerveux, pour l'applaudir et lui dire a haute voix combien on l'aime.
Merci chaleureusement encore pour vos aimables commentaires,

Aziz Oudjida
ferhaoui
  • 17. ferhaoui | 16/01/2018
bonjour, bonjour tout le monde ou que vous soyez.une fin d'année 2017 avec de la joie mais aussi avec une tristesse dure , très dure à d'écrire il s'agit du dc de mon frère alité , luttant contre une mort certaine...le coeur n'y est plus il est parti dans son sommeil profond pour un monde meilleur...il etait beau o combien généreux il se contentait sur son lit d'un sourire pour tout dire en bon philosophe. " outre les hautes qualités que tout un chacun lui reconnait dans le monde de la magistrature( le palais de jvstice d'oran) qu'il a occupé juste au lendemain de notre indépendance...et oui quand l'heure sonne personne ne peut la fuir car il y a un début et une fin que dieu a crée... voilà déjà quelques jours et la peine est dure à gérer mais helas on y peut rien tu reposeras pas loin à coté de notre chère maman, papa tes frères...repose en paix, grand frère!
keryma
  • 18. keryma | 16/01/2018
Bonjour Aziz,

Je trouve ta princesse merveilleuse! Et c'est vrai et tout comme elle le dit si bien Meskellil, on détecte la fierté du papa qui émane de ton écrit, Rabbi yahfedh'a inchAllah, hélas, c'est dommage que je ne puisse l'écouter de vive voix.
Je lui souhaite tout le succès et une très longue carrière artistique, bravo aussi à vous deux , ses parents!

Kéryma,
Meskellil
  • 19. Meskellil | 16/01/2018
Bonjour Aziz
Bonjour à tous,

On sent la fierté tout au long de la lecture du parcours artistique de Fairouz. Et qui ne serait pas fier de cette réussite, je vous le demande ? En ce qui me concerne, je partage complètement votre enthousiasme et votre fierté ! Le parcours présenté est fluide, agréable à lire et riche des diverses expériences artistiques de Fairouz. Je me souviens que vous nous en aviez parlé il y a deux, trois ans de cela. Un parcours exemplaire qui parait fluide, mais en réalité ce sont des sommes et des sommes de travail assidu, de rigueur, de persévérance, de courage, et de foi dans la capacité de Fairouz à y arriver, de même qu’elle a dû très certainement gérer des découragements multiples durant toute cette carrière, ce n'est pas simple de s'imposer en tant qu'artiste reconnue, et ceci est d’autant plus précieux qu’elle est arrivée à cette reconnaissance aussi bien par ses pairs que par le public… Alors, je ne peux que dire mille bravos Fairouz!

Merci beaucoup Aziz de nous partager la consécration de Fairouz. Peut-être aurons-nous le plaisir d’écouter un extrait de ce récital qui a lieu aujourd’hui ? J’aurais beaucoup aimé y être, mais qu’à cela ne tienne, je me réjouis de cette très belle réussite. Merci encore Aziz et bon récital si vous y êtes et aussi bon vent toujours propice à notre soprano Fairouz !

Ajouter un commentaire