Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

Le tabagisme et ses dangers

Abdallah ayouni mu00e9decin possu00e9dant le certificat du2019u00e9tudes spu00e9cialisu00e9 en u00e9pidu00e9miologie et en hygiu00e8ne hospitaliu00e8re 
Dr Abdallah Ayouni, médecin possédant le certificat d’études spécialisé en épidémiologie et en hygiène hospitalière se confie à nos lecteurs :

Sans titre 19

Proposer une cigarette a longtemps été un geste social de convivialité, un moyen d'entrer en contact ; il est devenu incongru voire déplacé depuis que la santé est valorisée et que l'acceptabilité sociale du tabac s'est dégradée.

Introduction

Le tabagisme a été longtemps considéré comme une accoutumance en tabac mais au fil des années et suite à des études très approfondies, le tabagisme est aujourd’hui observé comme une toxicomanie au tabac qui comme tout le monde le sait est une plante dont les feuilles sont utilisées pour fabriquer du tabac.

Le tabagisme, c’est quoi au juste ?

Le tabagisme se définit par la prise du tabac ; le terme «tabagisme » est aussi utilisé pour désigner le comportement des personnes dépendantes au tabac. On distingue le tabagisme actif (la personne qui fume). Du  tabagisme passif (inhalation de la fumée par d’autres fumeurs).Le tabac est issu donc des feuilles de tabac, est consommé sous d’autres formes et peut être fumé, sucé, prisé ou chiqué. Le tabagisme représente la première cause de maladies chroniques dans le monde, avec notamment les maladies cardio-vasculaires ou les cancers.

Tabagisme : risques et enjeux sanitaires
Le tabac est la deuxième cause de mortalité dans le monde et est responsable de la mort d’un adulte sur 10. Lutter contre le tabagisme est donc une priorité de santé publique mondiale. En occident, l’interdiction de fumer dans les lieux à usage collectif a été renforcée en 2006 en guise de protection des fumeurs comme les non-fumeurs : entreprises, administrations, cafés, hôtels, restaurants, discothèques et autres lieux de convivialité sont désormais « non-fumeurs ». D’après l’OMS, il est encore permis de fumer dans les hôpitaux et dans les écoles de 40 % des pays dans le monde.

Tabagisme : mécanismes
Le tabac est une plante qui, après séchage, est transformée de manière industrielle pour obtenir cigarettes et tabac à rouler. Les cigarettes contiennent des goudrons, arômes et autres nombreux additifs ; la nicotine contenue est quant à elle une substance psychoactive, qui agit sur le système nerveux central et crée la dépendance au tabac.
Les nombreux agents toxiques voire cancérigènes ont des effets sur la santé : augmentation de la pression artérielle, limitation de l’apport d’oxygène au cerveau et aux muscles, effets nocifs sur la grossesse, formation de caillots dans les veines et les artères, durcissement des artères provoquant accidents cardiaques et cérébraux, atteinte respiratoire (bronchite chronique) et risque de cancers.  Dans le vieux continent,  l'image sociale s'est fortement dégradée dans les pays nordiques (le fumeur est vu comme un individu incapable de maitriser ses pulsions) alors qu'elle est restée plus positive dans les pays latins.

Ce que les gens ignorent…

Mais ce que les gens ignorent, c’est la composante chimique qui dépasse 5000 produits toxiques. Le principal produit est nocif  qui est la nicotine et les dérivées  de pétrole d’où la genèse  de tous les dangers sanitaires  à la consommation du tabac sans destruction des méthodes utilisées (tabac à fumer, à chiquer, à snifer etc…). Ajouter à cela  que des études épidémiologiques à travers le monde entier ont conclu que le tabagisme  est considéré récemment comme un fléau social mondial. Et, cela sous toutes ses formes, que chacun d’entres nous doit obligatoirement connaitre pour prévenir les risques encourus. A savoir que le tabagisme actif défini comme la consommation du tabac d’une manière régulière au de la de six mois et pouvant s’étaler sur plus de 30 ans.

Comment se manifeste le tabagisme ?
Bien que chacun puisse réagir différemment, les fumeurs savent bien que le tabac provoque chez eux des effets positifs transitoires (une augmentation de la vigilance, de la réflexion…). La nicotine, qui crée la dépendance, calme l’anxiété et joue un rôle de coupe-faim. Néanmoins, derrière ces pseudo-effets positifs du tabagisme, de nombreux risques et effets secondaires existent.

Effets cardio-vasculaires et respiratoires.                                                                                                           
Le tabac augmente la pression artérielle, accélère le rythme cardiaque, limite la résistance à l’exercice physique, diminue la capacité respiratoire pouvant aller jusqu’au stade de l’insuffisance respiratoire. Certaines de ses substances accélèrent la formation de caillots dans le sang. À terme, les artères se durcissent avec leur lot de maladies cardio-vasculaires (infarctus, accidents vasculaires cérébraux) et des cancers peuvent apparaître.

Effets sur la peau et les autres organes.
Le tabagisme perturbe les sens de l’organisme (goût, odorat) et contribue à une mauvaise haleine. Peau, cheveux et teint sont altérés rapidement ; par ailleurs, le déchaussement des dents est accéléré par le tabagisme. Enfin, le tabac

Peut provoquer des complications gravissimes lors de la grossesse. 
La nicotine est quant à elle responsable de la dépendance au tabac et, en cas de manque, irritabilité et sautes d’humeur surviennent chez le fumeur.

 Avec quoi ne faut-il pas confondre le tabagisme ?
Il ne faut pas confondre le terme « légères » porté sur les paquets de certaines cigarettes avec une atténuation du

Risque :les risques sont les mêmes qu’avec mes autres cigarettes. Par ailleurs, le tabagisme passif par inhalation de fumée est également très dangereux pour la santé, puisque les personnes exposées inhalent 4 000 composés toxiques dont 50 sont cancérigènes. Tabagisme passif ne rime donc pas avec le risque zéro.

 Conséquences

Le tabagisme passif est l’inhalation de la fumée par une personne  en compagnie d’un fumeur est là, Il est à noter que le danger du tabac est plus important chez le non fumeur en compagnie d’un fumeur, d’où la décision  mondiale recommandée par l’OMS d’interdire le tabac dans les lieux publics.

Le tabagisme est un danger pour la femme enceinte ou celle munie d’un fœtus qu’elle porte en soi même, le tabagisme peut être aussi dangereux pour la femme qui allaite. Le tabagisme double de danger chez les enfants en bas âge. Le tabagisme aggrave l’état de santé des personnes âgées et des malades présentant des maladies chroniques (hyper tension, maladies cardiaques vasculaires, asthme, diabète) etc…

En dernier lieu, les effets nocifs du tabac sont innombrables. A titre d’information, le cancer du poumon,, le cancer du larynx, cancer de la langue, cancer des lèvres et encore celui  de la peau. Des attentes  neuro cérébrales les attentes cardio-vasculaires, les attentes hépatiques ainsi que les attentes gastriques rénales. Il est à souligner que le danger  n’est pas rattaché au nombre de cigarettes seulement et à la durée dans le temps mais aussi à la prédisposition de la personne qui consomme le tabac d’où la notion de cas de cancers enregistré  chez les personnes fumant 4 à 5 cigarettes par jour sur une durée  de moins d’une année.  Il est important aussi que le tabagisme est un facteur de risques à la toxicomanie à d’autres dangers à la nicotine telles que la Marijuana, Cocaïne etc.. Qui obligent l’intéressé à pénétrer dans un tunnel  avec une issue vers le suicide où la décompensation mentale (maladies mentales et les différents types de dépressions mentales). A partir de là, émergent la nécessité et l’obligation de promouvoir l’information, la communication, l’éducation sanitaire pour la lutte sans merci contre toutes formes de tabagisme et la priorité c’est de cibler la jeunesse (filles et garçons) en incriminant les différents intervenants

Y a-t-il une prévention possible contre le tabagisme ?
La meilleure prévention consiste à ne pas commencer à fumer. Sinon, dès l’arrêt du tabac, les bénéfices se font rapidement ressentir chez l’ex-fumeur : ralentissement du rythme cardiaque, meilleur souffle, diminution de la nicotine et du monoxyde de carbone... Dès la première année de sevrage, le risque de maladies cardio-vasculaires diminue de moitié. Faire le point sur les avantages et les inconvénients de poursuivre ou non son tabagisme peut motiver à arrêter ; relaxation, activités physiques et culturelles sont autant de moyens pour lutter contre le stress de l’arrêt du tabac.

Par DEGHRAR Djillali

Commentaires (15)

kéryma
  • 1. kéryma | 15/02/2015

Orchidée, Il n'est peut-être pas approprié de mélanger le tabac et le chocolat, trop tard c'est fait! Quoi qu'il existe des cigarettes en chocolat!
Tu as raison, enfin cela n'engage que moi, il nous faudrait une rubrique "cadeaux" où l'on pourrait offrir un cadeau virtuel entre nous comme cela en bon(nes)s ami(es) du site.

Mais c'est à la reine des abeilles de décider! Hein, Noria!

Kéryma,

Orchidée
  • 2. Orchidée | 15/02/2015

Bonsoir,

Il aurait été plus judicieux d'ouvrir une page spéciale "offrandes",et laisser celle-ci pour les com sur le tabac et ses ravages.

Je remercie le Dr Ayouni et notre reporter national Mr Deghrar pour les thèmes choisis et bien expliqués au lecteurs.
Le prochain (je le souhaite) traiterait les différentes formes de l'autisme plus fréquent chez nous que l'on croit et prendre les malades en charge le plutôt serait salvateur.

Le garçonnet d'une cousine fait d'énormes progrès alors qu'il ne
répondait à aucun stimuli venant de l'extérieur il y a peu.

Heureuse de me retrouver sur la liste des bénéficiaires du chocolat
offert par liberté,merci.
Fraternellement.

kéryma
  • 3. kéryma | 15/02/2015

LIBERTE bonjour,

Je suis en train de savourer ce bon carré de chocolat qui a un goût exceptionnel! Je suis une très grande mangeuse de chocolat au passage.
C'est un cadeau qui me va droit au coeur en tous les cas et aussi quelques parts où les kilos s'entassent (mais ça, c'est une autre histoire!)
Merci LIBERTE, mais moi au retour je t'offre un joli carré de terre où tu cultiveras : gentillesse, bonté, la foi en Allah ainsi que ta bonne relation avec nous tes ami(es) du site de Noria.
Tu sais je pense qu'aucun de nous ne fête vraiment la Saint-Valentin, sur ce site c'est à longueur d'année les échanges de cadeaux dans la pure amitié (ou pas)! Je plaisante!

Amitiés,
Kéryma,

Chantal

Bonsoir Liberté,

Merci pour ce carré de chocolat « virtuel » que j'accepte volontiers car c'est le seul que je puisse consommer ! hihihihihihi !

Meskellil
  • 5. Meskellil | 14/02/2015

Un chocolat noir pur cacao fourré à la crème fraîche! Un vrai délice, une vraie délicatesse! Et venant de Liberté en plus, c'est encore plus savoureux! Merci Liberté pour cette douceur!

LIBERTE
  • 6. LIBERTE | 14/02/2015

MOI sincerement je n ai jamais pris cette fete des amoureux au sérieux et je ne vais
pas "jouer" le RIMBAUD pour vous exprimer mes sentiments à Chantal ,Meskellil, Keryma Noria , Orchidée ,dans un textos murement reflechi mais j aurai aimé vous
offrir un CHOCOLAT à toutes .....pour vos riches contributions sur notre site......

Meskellil
  • 7. Meskellil | 14/02/2015

Bonjour Messaoud,

Doublement touchée par cette charmante attention parce que d'abord j'aime beaucoup les roses blanches et ensuite de savoir qu' un ami délicat a une pensée pour vous. Merci beaucoup, magnifique la rose et agréablement parfumée en plus!

kéryma
  • 8. kéryma | 14/02/2015

Messaoud le bon ami,

Je suis très touchée et figure-toi que la rose blanche, je l'ai bien reçue, mes amies également j'en suis sûre. Quelle charmante attention!
Que pourrais-je t'offrir cher ami, il y a un proverbe qui dit:

"Une femme peut courir des heures chercher un cadeau pour un homme. Cela finit toujours par une cravate."[i][/i]

Mais je t'offre mon amitié euh... bien amicale vraiment du fond de mon coeur, s'il ne me fait pas sa crise !
Et merci encore,
Kéryma, L'Amiye,

Chantal

Quel "gentleman" ce Messaoud ! Merci pour la rose ! Je la prends et je me précipite pour la mettre dans un joli vase. Je suis certaine que mes copines vont en faire autant.

Une bise à tous.

Messaoud, un ami
  • 10. Messaoud, un ami | 14/02/2015

Bonsoir la famille

l'Amiye, mon amie

Tu connais le dicton: " mazalte Al Baraka" et la vie continue.

"Le coeur a ses raisons que la raison ne connait point".

Je suis tout près de toi et à la moindre alerte tu me trouveras à tes côtés.

Avec une rose blanche à l'occasion de la st Val, sans oublier les Chantal,Farida, Fettouma, Louiza,Meskelil, Fazin, Noria, Wafia.

Amicalement

kéryma
  • 11. kéryma | 14/02/2015

Bonjour à toutes & à tous,

Merci Un ami pour comment se dépatouiller seul face à une crise cardiaque. Je voudrais tellement ne pas être seule dans ce moment là précis, mais si cela m'arrive je ne sais si dans ma panique je pourrai penser à le faire, en tous les cas cela me parait sauveur!

Le tabagisme!
Merci Djillali et merci Docteur Ayouni d'en parler. Le tabac tue c'est clair il n'y a aucun doute sur cela, je suis contente d'être entourée de personnes qui ne fument pas, c'est si réconfortant et soulageant, je connais par ailleurs des gens qui fument hommes et femmes mais tous vous répondent," oofff je ne fume pas beaucoup", mais vivant dans le déni ne peuvent s'en passer. Et ne veulent surtout pas vous écouter leur disant "arrête ce n'est pas bon pour ta santé!"

Ma voisine est décédée cet été elle était "grosse fumeuse" on m'a dit qu'elle avait énormément souffert, respiration artificielle etc.

Une petite pour la route!

-Mais que vous arrive-t-il cher ami?
-un ouvrier a fait tomber une caisse de cigarettes sur mon pied, et là je peux vous assurer des méfaits du tabac!
Bonne journée,
Kéryma,

Benchaib Larbi
  • 12. Benchaib Larbi | 11/02/2015

mes vifs remerciements à monsieur Djilali Deghrar pour son coin ;
toute ma gratitude au docteur Abdellah Ayouni pour ses explications simples et efficaces sur : " le tabagisme et ses dangers " et un grand merci à " un ami " pour avoir partagé une précieuse information :
COMMENT SURVIVRE A UNE CRISE CARDIAQUE LORSQU'ON EST TOUT SEUL ?
sans oublier évidemment de dire à Noria ya3tik essahha .

Un ami
  • 13. Un ami | 10/02/2015

Yves Quinet

COMMENT SURVIVRE A UNE CRISE CARDIAQUE LORSQU'ON EST TOUT SEUL ?

Disons qu'il est 18:15 et vous rentrez chez vous (seul bien sûr)
... après une journée de travail particulièrement difficile. Vous êtes vraiment fatigué, énervé et frustré. Vous commencez soudainement à ressentir une forte douleur à la poitrine qui s'étend à votre bras et vers votre mâchoire. Vous êtes à peu près à 8 km de l'hôpital le plus proche. Malheureusement vous ne savez pas si vous arriverez à aller jusque là. On vous a formé aux massages cardiaques, mais le formateur ne vous a bien sûr pas montré comment le faire sur soi-même...!!

...ALORS COMMENT SURVIVRE A UNE CRISE CARDIAQUE QUAND ON EST SEUL..

Comme beaucoup de personnes sont seules lorsqu'elles souffrent de crise cardiaque, sans aide, la personne dont le coeur bat de manière anormale et qui commence à s'évanouir, a seulement 10 secondes avant de perdre conscience.
Malgré tout, ces victimes peuvent se secourir elles-même en toussant de manière répétée et très vigoureusement. Une profonde inspiration doit être prise avant chaque toux, et la toux doit être intense et longue, comme si vous faisiez un gros crachat depuis le bas de votre poitrine.

Une inspiration et une toux doivent être alternée toutes les 2 secondes sans arrêt jusqu'à ce que de l'aide arrive, ou jusqu'à ce que l'on sent que le coeur a repris un battement normal. De profondes inspirations apportent l'oxygène aux poumons et les mouvements du toussotement masse le coeur et continue à faire circuler le sang.
Les mouvements de toussotement sur le coeur contribue aussi à ce qu'il reprenne un rythme normal. De cette manière, les victimes de crises cardiaques peuvent arriver à l'hôpital.

Contribuons à partager cette information qui peut sauver la vie de beaucoup de personnes!!

Nadjiba
  • 14. Nadjiba | 10/02/2015

Des maux qui font des ravages ;

et dire que leurs remèdes sont les plus simples,les moins coûteux
et à la portée de tout le monde :

être informé et être volontaire !! Promis les ami(e)s on arrête tou(te)s .
Je vous souhaite une très bonne santé .

Merci à vous Dr Ayouni et ami Djillali .

Invité
  • 15. Invité | 10/02/2015

Bonsoir,

C'est ravageur pour la santé,mais quand on s'engouffre il devient difficile de s'en sortir seul comme tout le monde sait.

Je voudrais exprimer toute ma gratitude envers nos valeureux médecins qui exercent dans le public,les jours de semaine,le weekend, les jours fériés,et la nuit pour nous autres gueux .
Ceux qui suivent leurs études en Algérie mais préfèrent s'envoler pour travailler ailleurs et être payer en "devises" ce qui enrichit rapidement,ne devraient pas trop s’enorgueillir et venir se vanter devant nos braves .
Et si tous ceux qui ont la chance de suivre ces études de médecine partaient sous d'autres cieux qui s'occuperait des algériens restés dans leur Pays ??

Ajouter un commentaire