Facebook the green dressing 3 Images 4

Karima Nayt l'artiste aux multiples talents

__________________________

Quand Karima Nayt, artiste algérienne aux multiples talents, entre en scène, c’est la promesse d’une expérience musicale unique ! Karima remplit l’espace de sa présence et exerce une sorte de fascination sur le public qui se retrouve tout simplement envoûté par sa voix belle, puissante, riche et modulée qui lui permet de s’adapter à divers répertoires et genres musicaux y compris l’opéra, par son langage corporel maîtrisé qui interprète de son côté chacune des modulations de sa voix, des variations musicales qui l’accompagnent formant un tout qui n’est que grâce, sensualité et harmonie, par ses textes aussi qu’elle écrit elle-même et qui traduisent sa profonde sensibilité. Karima est portée par l'amour de la vie, l'amour de l'art, l'amour de l'autre.

Spontanée et naturelle, Karima accueille avec une grande ouverture les diverses influences musicales, avec lesquels elle fusionne superbement et sans le moindre accroc. Qu'elle verse dans le classique oriental, le hawzi algérien, le fado portugais, les musiques ouest africaines, la chanson populaire française, ou le tango subtile, ce n’est que plaisir et émotion. Karima danse l’abstrait, le contemporain et l’art engagé et en arabe dialectal, en arabe classique, en français, en anglais ou encore en wolof chante l’amour, la quête spirituelle, la jeunesse marginalisée, les harragas, les injustices du monde, et tout ce qui mine le monde arabe. La manière dont Karima se présente est belle, originale, et ne fait que mettre joliment en relief sa créativité, sa plasticité, sa personnalité rebelle et combien attachante.

Je vous propose de découvrir ou redécouvrir deux pièces musicales parmi beaucoup d’autres toutes aussi belles les unes que les autres s: un premier morceau «El Djezaïr» dans lequel Karima célèbre l’Algérie où elle s’est produite en octobre 2017 à l’Opéra d’Alger, son histoire et patrimoine séculaires, ses héros et héroïnes, son peuple et leurs luttes et combats pour une Algérie libre et indépendante; un deuxième morceau intitulé «Salam» où l’on voit Karima interpréter brillamment et en véritable tragédienne l'histoire d’un fils dont la mère lui est apparue en rêve, et qu’il essaie désespérément de saisir en vain. Magnifique ! Bonne écoute.

El Djezaïr



Salam

Par Meskellil

Commentaires (1)

Miliani2Keur
  • 1. Miliani2Keur | 31/08/2018
Une puissance insoupçonnée et une telle presence!
Une diva de la scene nouvelle Algerienne ...
Merci Mesk' pour le rappel

Ajouter un commentaire