La Basse Casbah/ Février 2014

Une sortie très sympa, un moment convivial entre amies sous un beau soleil, nous avons arpenté les rues de La Casbah (Zoudj Ayoune) avec notre appareil. C'était très agréable de se retrouver entre amies et de discuter du bon vieux temps.

La Basse Casbah

Appelée la basse Casbah en raison de sa position géographique. Entre la haute ville appelée DJBEL et le bas appelé L'AOUTTA, y a environ 125 mètres. La basse Casbah est située près du Port (El-Marsa).

En plus des commerces, les plus belles demeures des Pachas et Deys se trouvaient dans son périmètre telles que Dar Mustapha PACHA, Dar Hassan PACHA, Dar Aziza BEY, Dar DJenina, sans oublier les plus belles mosquées telles que La grande mosquée, (Djamâa El-Kebir), la plus ancienne, La nouvelle mosquée (Djamâa Djeddid), la mosquée BETCHINE, construite en 1622, par Ali BITCHINE, un Italien renégat, de son vrai nom PICCININO,et la mosquée Ketchaoua.

La Basse CasbahLa rue de Bab el-oued

La Basse CasbahMosquée Ali BETCHINE

La Basse CasbahLa rue de Bab el-oued

La Basse Casbah La rue de la Casbah, devenue une décharge

La Basse CasbahDébut de la rue de la Casbah

La Basse Casbah La rue de la Casbah

La Basse CasbahLa  rue de la Casbah

La Basse CasbahLa Mosquée Ali BITCHINE

La Basse CasbahÀ droite y avait la boutique du cordonnier 3ami Osmane

La Basse CasbahÀ gauche, l'impasse Bruce/La maison de mon enfance avant 1963/ Démolie fin des années 70.

La Basse CasbahLa rue Bruce

La Basse CasbahLa rue Bruce/ Portail gris, École maternelle

La Basse CasbahLa rue Bruce/ à droite dispensaire

La Basse CasbahAncienne Dar El-Kadi

La Basse CasbahLa Basse CasbahUn peu plus bas, à droite, la boutique de chouitina (marchand de charbon).

La Basse CasbahLa rue Bruce

La Basse CasbahHammam Sidna

La Basse CasbahLa Basse CasbahSocggémah/ Souk el-djemaâ. À gauche l'école, un peu plus haut, Dar Khédaoudj-El-Âmia.

La Basse CasbahLa rue Bruce

La Basse CasbahHammam Sidna

La Basse CasbahLa Basse CasbahL'école Socggémah/Souk el djemaâ, j'ai fait le CP1 et CP2.

La Basse CasbahSocggémah /Souk-El-Djemâa

La Basse CasbahLa Basse CasbahHammam M'Zabi

La Basse CasbahMon neveu en T-shirt gris

La Basse Casbah

La Basse CasbahSocggémah /Souk-El-Djemâa

La Basse CasbahLa Basse CasbahDar Khalti Baya (Allah yarhamha)

La Basse CasbahMon neveu en T-shirt gris

La Basse Casbah

La Basse CasbahVue sur l'école de filles Charlemagne

La Basse CasbahLa Basse CasbahDéscente vers Zoudj Ayoune

La Basse CasbahCoucou Mohamed

La Basse Casbah

La Basse CasbahLa Basse Casbah

La Basse CasbahLa Basse Casbah

La Basse CasbahLa Basse Casbah

 

La Basse Casbah

La Basse CasbahLa Basse CasbahLa Basse CasbahLa Basse CasbahLa Basse CasbahLa Basse Casbah

La Basse CasbahLa Basse CasbahLa Basse CasbahLa Basse CasbahLa Basse CasbahLa Basse Casbah

La Basse CasbahLa Basse CasbahLa Basse CasbahLa Basse CasbahLa Basse CasbahLa Basse Casbah

La Basse CasbahLa Basse CasbahLa Basse CasbahLa Basse CasbahLa Basse CasbahLa Basse Casbah

Commentaires

  • noria
    chers tous, Salem
    @ AÏda, pareil j'ai perdu vos coordonnées.
    Me contacter à cette adresse noria16@algermiliana.com pour échange de N° de téléphone.

    Bonne soirée à tous les amis (ies) du site.
  • Aida
    • 2. Aida Le 13/11/2020
    Salut nouria au fait nous avons perdue ma mère et moi ton numéro de tel
    Nous t'avons déjà appelé de Blida.
    Ma maman est née à
    Au o2 rue khireddine a zoudj ayoun et a étudié à l'école maternelle de la rue Bruce

    Gros bisou à toi
  • khaled
    • 3. khaled Le 24/10/2018
    Des photos qui me font rappeler mon enfance, Ça ma fait un très grand plaisir de revoir a travers les photos Houmti ou je suis né .
    Merci beaucoup.
  • djamila djimi
    • 4. djamila djimi Le 11/03/2017
    Bonjour. J'ai lu sur ce site que l'un des abonnés connaissait la famille Sahi, Cartarouge et Ahcène, qui habitaient ZOUDJ AYOUNE, c'était les doyens des pêcheurs algérois, sa mère est née en 1938,à la rue Lankdor, Basse Casbah, je voudrais qu'il me fasse signe car ce Sahi est mon arrière-grand-père.
  • ferhaoui
    • 5. ferhaoui Le 23/02/2014
    bonjour tout le monde,c'est toujours avec le même plaisir j'arpente la casbah et ses ruelles qui a vu naitre et nourrir autant d'histoires immortelles.eh bien, mes amis: meskellil, kéryma, mourad, chantal,djad benabdellah noria, aziz suivez-moi tous ensemble ce que j'ai choisi pour vous: vrais ou faux, contestés ou non, contes et légendes propres à la capitale sont nés, pour la majorité d'entre eux dans les entrailles de la casbah et y sont toujours entretenus au gout du jour par ses habitants grâce à une transmission orale toujours de rigueur. dar khdaoudj el aamia (l'aveugle),fatma le maakra(la parfumée),la fontaine aux poules, le vieux naïf etc..autant de légendes et contes,et de peintures aux appellations poétiques et aux évocations nostalgique qui peuplent la vieille cité et meublent à ce jour des discussions des casbadjis.suivez moi:la légende de fatma le maakra dont la version la plus proche des faits serait celle qui raconte deux sœurs, l'une pieuse et pratiquante et l'autre qui était moins, et qui avaient habité dans l'un des quartier de la casbah. selon la légende,la moins pieuse des sœurs aurait offert le déjeuner à une étrangère de passage, ce qu'aurait refusé de faire l'autre. à quelques heures de cet acte généreux, la bienfaitrice fut retrouvée dans sa chambre inanimée, lavée et parfumée alors qu'elle était censée être seule:elle venait de rejoindre son créateur visiblement sous les signes d'une bénédiction divine,avait-on alors déduit. en tout cas les casbadjis aiment agrémenter leurs propos d évocation à la sagesse et aux vertus humaines, usant ainsi de cet héritage pour donner davantage d'épaisseur, de poésie et de profondeur parfois mystique à leurs histoires. l'ami ferhaoui, oran.
  • Meskellil
    • 6. Meskellil Le 23/02/2014
    Vraiment Kéryma et M. Mohamed, ça me fait très plaisir que vous partagiez les mêmes sentiments que ceux que j'ai ressentis lors de ma visite au cœur de la Casbah. Je tenais à partager ce document et l'enthousiasme qu'il a suscité avec vous toutes et tous.
  • Benabdellah Mohammed
    ESSALEM à toutes et à tous.@Meskellil merci infiniment pour ce voyage à travers l'age et l'histoire à la mythique Casbah qui restera à jamais témoin pour les générations futures(pour peu que l'on s'intéresse à elle en procédant à sa restauration)d'une forteresse digne,fière qui recelle beaucoup de secrets jalouseument gardés. Merci encore une fois.Bonne journée.
  • Meskellil
    • 8. Meskellil Le 23/02/2014
    Bonjour Noria,
    Bonjour à toutes et tous,
    Et tout le mérite te revient Noria!!! Allusion à la citation du jour
    «Je suis reconnaissant envers ceux qui m’ont répondu «Non»; Grâce à eux, je l’ai fait moi-même»...* Albert Einstein*.
    Merci de ton écoute et de ta réactivité (allusion aux dates). Excellente journée à toi et à tous les amies(is) du site
  • kéryma
    • 9. kéryma Le 22/02/2014
    Bonsoir Meskellil & Noria,

    Il est très tard mais je suis quand même allée me promener dans la Casbah! J'ai apprécié chaque rue, chaque maison, dans la nuit je n'ai rien vu de "délabré", peut-être que c'est mieux ainsi, moi qui aime tant rêver! Merci Meskellil! Merci Noria!
    Kéryma,
  • Meskellil
    • 10. Meskellil Le 22/02/2014
    Bonjour Chantal,

    Je suis contente que tu aies apprécié cette visite guidée, mais libre en même temps. D'autres suivront tes pas peut-être...
  • Chantal
    • 11. Chantal Le 22/02/2014
    Merci Meskellil pour le lien que tu nous as indiqué. Je me suis fait un véritable plaisir à regarder et écouter cette vidéo. Il est inutile de décrire ce que j’ai ressenti puisque tu l’as exprimé encore mieux que j'aurais pu le faire moi-même !

    Kéryma … en ce qui me concerne, les galettes chaudes ou froides, je les aime toutes ! Quant au pain, je n’en avais pas parlé mais il était également délicieux !
  • kéryma
    • 12. kéryma Le 22/02/2014
    Chantal, très chère amie,

    Y a-t-il mieux qu'une bonne galette bien chaude avec du beurre frais? Et chez toi en Algérie, il y a mille et une sorte de pains!
    Il faut traduire: El Hamdha, el mtlou3, khobz eddar (el koucha), el madoun ...Et tant d'autres! Je pense que les ami(ies) t'en diront plus je pense à certains....
    Kéryma,
  • Chantal
    • 13. Chantal Le 22/02/2014
    Ce que je ne vous avais pas dit dans mon précédent commentaire Abdelkader … c’est que j’ai « usé et abusé » dans mon enfance de ces délicieuses pâtisseries orientales et que j’ai bien fait d’en profiter ! La preuve, j’ai toujours dans ma mémoire « gustative » et ce, malgré mes 66 ans … le craquant des zlabias inondées de miel ! Par contre, la différence avec autrefois … c’est que depuis plusieurs années je suis intolérante aux sucres « rapides ». En me rendant en Algérie en mai dernier, je me suis « rattrapée » … devinez sur quoi ? Sur les galettes qui sont toutes aussi délicieuses les unes que les autres et qui sont des sucres « lents » que mon organisme tolèrent parfaitement bien. Galettes à chaque petit-déjeuner … galettes à chaque fin de repas … et galettes dans ma valise à mon retour qui m’ont été offertes par les algériennes qui m’ont accueillie chez elles tant ma gourmandise n’est pas passée inaperçue ! Un véritable régal ! Et je compte bien en profiter encore lors de mon prochain voyage en Algérie !
  • Meskellil
    • 14. Meskellil Le 21/02/2014
    Oups!!!!!!!! Avec le lien c'est mieux, désolée!

    "Dans les murs de la Casbah"

    http://casbah.france24.com/webdoc/index_mid.html
  • Meskellil
    • 15. Meskellil Le 21/02/2014
    Pour ceux et celles qui souhaitent pénétrer au cœur de la Casbah, se mêler à ses habitants, la sentir, s'imprégner de son atmosphère, tenter de la comprendre, se promener dans ses ruelles, rencontrer ses habitants, les écouter parler, chanter du chaabi, raconter leur Casbah, son histoire, le lien ci-dessous est pour vous. j'ai été enchantée par cette visite. Je vous souhaite de l'être aussi car c'est un vrai bijou
  • ZOUM
    • 16. ZOUM Le 21/02/2014
    BONSOIR MR/ FERHAOUI
    JE REJOINS TOTALEMENT TON POINT DE VUE CONCERNANT LA
    RESTAURATION DE CES EDIFICES QUI REPRESENTENT NOTRE
    PATRIMOINE CULTUREL ET QUI PEUT AUSSI STIMULER
    L IMAGINATION DE LA CREATION ARTISTIQUE DE JEUNES TALENTS .
    LA SOCIETE CIVILE DEVRA S ENGAGER A DENONCER CE LAISSER-ALLER
    ET AMELIORER L IMAGE DE CETTE MEDINA QUI EST TERNIE ET
    ASSOMBRIE PAR L INDIFFERENCE ET LA NEGLIGENCE DES AUTORITES.....

    MOURAD Z
    AMICALEMENT
  • Abdelkader Daoudi
    • 17. Abdelkader Daoudi Le 21/02/2014
    Bonjour Chantal,

    Je vous espère en bonne santé et vous souhaite une bonne soirée.

    Vous n’avez pas à vous faire de soucis au sujet des confiseries locales qui chatouillent le palais. Ce secteur d’activité a vu une nette amélioration sur les plans de la variété et de la qualité car il est resté entre les mains de professionnels privés. J’espère que vous aurez l’occasion de satisfaire votre palais lors de votre prochaine visite au pays.

    Amicalement,

    Abdelkader Daoudi
  • ferhaoui
    • 18. ferhaoui Le 21/02/2014
    bonjour tout le monde,bravo! ma chère noria pour cette suite de photographies de la casbah, qui certainement va stimulé beaucoup d'artistes a l ' immortaliser en oeuvres d'art en peinture...en effet mes amis:mourad,et chantal au- delà de ses lieux historiques et de sa beauté légendaire incontestable,le patrimoine de alger est dans un état alarmant.la restauration s'est faite d'une manière anarchique.et a cette occasion je dénonce cet état de fait.comme chaque année le 23 fevrier ce sont des opérations tape -à- l'oeil.pourtant le secteur de la culture bénéficie,d'une chkara suffisamment conséquente,saviez-vous par exemple que des spécialistes:architectes,historiens artistesplasticiens n'ont pas été invités a part quelques uns les habitu?? on ne peut se poser des questions...l'ami ferhaoui,oran.
  • Chantal
    • 19. Chantal Le 21/02/2014
    Je comprends totalement votre réaction Abdelkader et votre colère d’autant plus que ce n’est pas la première fois que j’ai l’occasion de lire sur ce site les raisons de ces dégradations … Pourtant, à titre personnel, et très égoïstement, à chaque fois que je revois des images de mon pays natal, la grand-mère que je suis re-bascule quelques années en arrière … Il me semble alors sentir fondre subtilement sous le palais les makrouts, zlabias et autres beignets dont je raffolais et que faisait l’algérien de Miliana, pas loin de la rue St. Paul où moi-même j’habitais … Il me revient en mémoire le café maure … juste en face … et ses clients tranquillement installés devant un thé à la menthe. Vous l’aurez compris ma réaction est purement émotionnelle même si cela n’enlève rien à la réalité de votre analyse que je comprends par ailleurs.
  • ZOUM
    • 20. ZOUM Le 21/02/2014
    BONJOUR LA FAMILLE,
    JE TE REMERCIE ,NORIA , POUR CETTE INITIATIVE ......
    CES LIEUX DE LA CASBAH QUE TU NOUS PRESENTE SONT DES JOYAUX
    DE NOTRE RICHE PATRIMOINE ARCHITECTURALE HISTORIQUE ET
    REFLETE LA MEMOIRE,LE COEUR ET L AME DE LA VILLE D ALGER....
    JE SOUHAITERAI VIVEMENT QU A L OCCASION DE LA JOURNEE DE LA
    CASBAH( 23 FEVRIER DE CHAQUE ANNEE) UN PROGRAMME DE
    RESTAURATION DE CES EDIFICES PUISSE ETRE ENTREPRIS PAR NOS
    POUVOIRS PUBLICS EN VUE DE RETROUVER SON ORIGINALITE ET SA
    GRANDEUR D ANTAN ET AINSI PERMETTRE LEUR EXPLOITATION
    DANS UN PROCHE AVENIR , A DES FINS TOURISTIQUES...

    ENCORE UNE FOIS, MERCI NORIA POUR TA LUCIDITE ET TA CLAIRVOYANCE !!!

    MOURAD Z

    AMICALEMENT
  • Abdelkader Daoudi
    • 21. Abdelkader Daoudi Le 21/02/2014
    Bonjour et merci Noria pour le diaporama Zoudj Ayoune (La basse Casbah) / 2014.

    Que c’est triste de voir ce patrimoine historique tomber en ruine bien qu’il soit inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Humanité de l'UNESCO en 1992 et bien que les moyens financiers ne manquent point. Son état actuel est alarmant, frustrant et révoltant. Cette déplorable situation reflète la passivité, la négligence et probablement la corruption des élus et des autorités concernés. Quel gâchis !

    Amicalement,

    Abdelkader Daoudi

Voir plus de commentaires

Ajouter un commentaire