La. Nature. Humaine.

 

 

Essai N' 1 : La. Nature. Humaine.


Comme le dit si bien un proverbe kabyle,
Le nerf qui va au cœur transité par le ventre.
Le cœur livre l'amour quand est versée la bile,
Et coupe l'affection des que plus rien n'y entre.

Dans un village montagnard
Vivait un homme respecte.
Il était peinard,ce vieillard,
Et servait de la charité.

Son fils qui travaille en Savoie,
Chaque fin de mois lui envoie
Plus que ne l'exige sa vie.
Sa situation donne envie.

Qui ne lui témoignait amour?
Qui ne lui disait pas bonjour?
Il y avait même concurrence
A lui faire la révérence,
A le servir,a l'approcher,
A porter son couffin au retour du marcher.

A l'image de son époux,
Sa vieille avait le cœur bien doux.
Elle était bonne,religieuse,
Compréhensive et généreuse.

La maison de ces vieux ne désemplissait pas,
Tant les femmes du voisinage
Aimaient a aider au ménage
Avant et après les repas.

Suite a un accident d'usine,
Le fils mourut.Ce fut la ruine.
Plus de mandat,plus de colis,
Plus de quoi transformer les méchants en polis.

A peine un mois passe,la Société changea.
Les gens ne cherchaient plus comme avant a le voir.
Certains,pour l'éviter,ont changé de trottoir.
Un jour,il est tombe,personne ne bougea.

Sa pauvre vieille aussi,ne reçoit plus personne.
Toute sa relation a cesse d'être bonne.

Ne vous étonnez pas de la nature humaine.
Elle est,s'il y a raison,douce,sensible,saine.
Mais quand la raison part,l'amour qu'il y a en elle,
Comme un vautour presse,décollé et bat de l'aile.

~~~~~~~~

 

AladinZin

Commentaires (4)

Vincent Chantal
  • 1. Vincent Chantal | 08/03/2016

Bonjour AladinZin,

C'est vrai, des gens tels que vous les décrivez, ils existent ! Je persiste cependant à penser qu'il existe aussi des gens "bien". Je vous accorde qu'ils sont loin d'être aussi nombreux que ceux qui nous entourent lorsque nous avons un statut social enviable et des revenus confortables ! Qui d'entre nous n'a pas traversé certaines épreuves de la vie sans s'apercevoir que certains s'éloignaient ... et ce, pour de multiples raisons ... Mais Sénèque n'enseignait-il pas - il y a 20 siècles - que de tout revers un homme épris de sagesse pouvait tirer bénéfice ! Je pense qu'il existe des gens "bien" et d'autres qui sont "nocifs" voire destructeurs. Ceux-là, il faut savoir s'en éloigner sans pour autant cultiver la haine et le ressentiment qui nous empêchent, nous-mêmes, "d'avancer" sur le chemin de la vie.

Ceci dit, votre poème est très joli. Mais, d'une manière générale, les artistes, poètes, peintres et autres dessinateurs sont tous d'une grande sensibilité et c'est justement ce qui est, en partie, à l'origine de la beauté de leurs œuvres.

AladinZin
  • 2. AladinZin | 08/03/2016

Ce poème m'a été inspiré de la vie réelle .
Nul n'y échappe : depuis Les Présidents des plus Grandes Puissances Mondiales jusqu'aux Maires des bourgades les plus petites et les plus isolées .
Des qu'il est mis fin a leurs fonctions , et quelle qu'en soit la raison , la Société changé immédiatement son comportement envers eux . Le Général Charle de Gaulle ,les Présidents de L'Amerique , de la Russie , Mme TATCHER , Les Chanceliers Allemands , les Super Managers des Banques et des Grandes Sociétés Multinationales , ...etc...tous retombent dans l'oubli presque total , quand ils ne sont pas rattrapés judiciairement pour quelqu'acte ou décision mal appréciée ou sciamment déterrée pour uniquement ternir la bonne image du concerne .

ferhaoui
  • 3. ferhaoui | 16/12/2015

bonsoir je rejoins l'ami, rachid oui,! c'est un poème magnifiquement bien tissé a ce sujet j'ai toujours cette réflexion dans ma tete de je ne sais de qui "" nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir ensemble comme des idiots" fin de ref. bonsoir à demain! oran l'ami, ferhaoui.

Rachid
  • 4. Rachid | 16/12/2015

Cher AladinZin, c'est avec une grande émotion que j'ai lu votre poème en prose sur l'énigmatique nature humaine. Mais gardons l'espoir qu'un jour les hommes accepteront à être tous des frères.

Ajouter un commentaire