Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

Le cancer du col de l'utérus

Abdallah ayouni mu00e9decin possu00e9dant le certificat du2019u00e9tudes spu00e9cialisu00e9 en u00e9pidu00e9miologie et en hygiu00e8ne hospitaliu00e8re

 Dr Abdallah Ayouni, médecin ayant obtenu le certificat d’études spécialisé en épidémiologie et en hygiène hospitalière au niveau de la polyclinique à la sortie ouest d’Ain Defla  ESPS (établissement de santé de proximité de santé de Djelida) au journal le Chélif :

Sans titre 15

Le Dr Abdallah Ayouni,qui travaille au niveau de la polyclinique à la sortie ouest d’Ain Defla. ESPS  avait bien voulu répondre à certaines de nos questions en rapport avec le cancer du col de l’utérus :

Qu’est-ce que le cancer du col de l'utérus?

Le cancer du col de l’utérus est une tumeur maligne qui prend naissance dans les cellules du col de l’utérus. Le mot « maligne » signifie que la tumeur peut se propager (métastases) à d’autres parties du corps. Le col de l’utérus fait partie de l’appareil reproducteur féminin. Le cancer du col utérin est un cancer qui se développe à partir de l'épithélium du col de l’utérus. Le cancer du col de l'utérus est la deuxième forme la plus fréquente de cancer chez les femmes à l’échelle mondiale après le cancer du sein. Ce cancer est directement en rapport avec l'activité sexuelle. Il est la partie étroite et inférieure de l’utérus (aussi appelé matrice). Il s’agit du passage reliant l’utérus au vagin. Les cellules du col de l’utérus subissent parfois des changements qui rendent leur mode de croissance ou leur comportement anormal. Ces changements peuvent entraîner la formation de tumeurs bénignes, comme des polypes ou des fibromes, qui ne sont pas cancéreuses.

Il est aussi appelé Néo du col utérin, c’est un cancer redoutable qui touche un organe féminin et qui possède un impact sur la fécondité et la fertilité de la femme .Pour tous ces retentissements sur le physique de la maladie et la vie du couple, l’impact sur l’espérance de l’intéressée et cela dépend des stades, cela peut aller jusqu’à 6 mois. Même sous traitement palliatifs (chirurgie radio thérapie et chimiothérapie).Néanmoins, l’espoir repose sur la prévention qui est fondée sur ce qu’on appelle la pratique des frottis cervicaux vaginales. D’où l’intérêt d’une éventuelle éducation basée sur l’IEC (information-éducation et communication) Car, cela permet de faire un diagnostic précoce qui va assurer un pronostic très bon tout évitant le traitement palliatif et permettre à la femme de mener une vie normale voire dans certaines situations d’assurer des grossesses.

A noter également que dans la majorité des cas, il s’agit d’un adéno-carcénum connu comme ces cancers redoutables et métastatique ‘prolifération à distance).En conclusion, la pratique des frottis (prélèvement des cellules au niveau du col) acte facile, anodin et inodore.

Assurée dans toutes les structures de santé  et spécialement par les sages-femmes d’où l’obligation pour chaque femme au de-là de 35 ans, de prévenir cette pathologie par ce frottis. Il est à noter aussi que le coût exorbitant de la prise en charge d’un cas  de cancer du col .Le service publique de santé prend en charge systématiquement et gratuitement les prélèvements de frottis   

Symptômes

Saignement, infections, pertes vaginales, douleurs pelviennes... Ces symptômes ne sont pas spécifiques au cancer de col de l'utérus et peuvent être observés lors de maladies plus bénignes, comme notamment une infection vaginale.  La persistance d'un ou plusieurs de ces symptômes nécessite un avis médical et un examen gynécologique. Consulter son médecin reste la meilleure attitude lors de l'apparition de ces symptômes. 

Facteur de risque

Les facteurs de risques sont notamment les premiers rapports sexuels précoces, les partenaires multiples, une infection du ou des partenaires par le HPV ou autres infection sexuellement transmissibles et le tabac. Le cancer du col de l'utérus s'observe généralement chez les femmes âgées entre 45 et 60 ans, mais il peut aussi être détecté chez des femmes plus jeunes ou parfois plus âgées.  La contamination s'effectue essentiellement lors de rapports sexuels non protégés. Le virus se transmet alors par simple contact avec la peau et les muqueuses et atteint environ 80% des personnes qui ont des relations sexuelles. 

Dépistage du cancer du col de l’utérus

Le cancer du col de l’utérus provoque plusieurs décès par an. Pourtant, il est possible grâce au dépistage, de détecter des lésions précancéreuses et cancéreuses du col et ainsi de prévenir l’apparition d’un cancer ou de le soigner. Le dépistage, recommandé pour les femmes âgées de 35 à 65 ans, est majoritairement individuel et repose sur l’initiative du gynécologue, du médecin traitant ou d’une sagefemme.

Statistique

Les statistiques de l’exercice 2013/2014 sont de 08 cas déclarés selon le docteur Amine Chaouchi, du service d’épidémiologie de l’hôpital HamouMakour d’Ain Defla.et se répartissent selon la tranche d’âge allant de 50 ans jusqu’à la tranche des 80 ans. La tranche d’âge la plus touchée se trouve entre 45 à 80 ans. 

Message à transmettre…

Le Dr Abdallah Ayouni, en tant que médecin de prévention, il recommande à toutes les femmes de se rapprocher des sages-femmes  de la santé publique notamment pour bénéficier du frottis  qui est la seule garantie  pour prévenir le cancer du col. Le retentissement d’un cas social aurait des conséquences néfastes pour la vie familiale et sociale.

Par DEGHRAR Djillali

Commentaires (4)

Bradai
  • 1. Bradai | 04/05/2015

L'ASSOCIATION EL-Fedjr "Aide aux personnes atteintes du cancer"

adresse:27,Rue Mohamed Fellah
Kouba-ALGER.

Mr Djamel GUEDDOUM ancien éleve au Lycée Mustapha Ferroukhi de Miliana en est le President du Bureau National de cette Association..

le lien: : w.w.w;elfedjr-cancer.dz vous permet d'entrer en contact avec l'association via un formulaire à remplir .

ferhaoui
  • 2. ferhaoui | 31/01/2015

bonjour tout le monde merci djillali pour le choix de ces sujets entre autres le cancer du col d -l'uterus chez la femme très actualité (sé)...grand merci à notre ami le docteur abdellah, toujours présent pour donner de son temps! au reste, il est vrai que tout le monde est concerné !! ne dit -on pas qu'un homme ou femme avert... en vaut deux!! merci beaucoup doct.... l'ami ferhaoui, oran.

Nadjiba
  • 3. Nadjiba | 31/01/2015

Merci cher Djillali,

Ces sujets sont toujours les bienvenus .
Merci au Dr AAyouni,
il sera désormais notre médecin de famille!!

Cordialement .

kéryma
  • 4. kéryma | 31/01/2015

Merci Docteur et à toi cher Djillali d'aborder ces sujets, si importants pour nous les femmes et nos filles également!
D'un autre côté les maris et les pères en sont épargnés mais ils sont aussi concernés!
Ce rapport est très clair, merci encore une fois!
Kéryma,

Ajouter un commentaire