ALGER - MILIANATwitter apFb ap

Apt youtube

Retour dans mes Souvenirs

Oriental Feeling

_____________________________________

Bonjour amis, amis du site. Je tenais à vous dire mon plaisir de lire vos cris du cœur, vos élan de joie, ou sentiment de tristesse, d’indignation, de colère, de bien-être aussi, ou d’écouter les musiques proposées avec spontanéité ou encore d’admirer à nouveau le trait fin, minutieux, juste de vos créations originales, c’est toujours un plaisir Benyoucef, et j’aurais beaucoup aimé que l’histoire de Si Amar se prolonge encore longtemps.

Quelques noms me viennent et si j’en oublie veuillez m’en excuser. Je citerai tout d’abord Noria notre hôtesse qui, sans elle, rien de tout cela ne serait possible, M. Benabdellah, l’ami et grand frère Ferhaoui, Miliani2Keur, M. Midjou, A. Arbouche, A. Bouaïch, A. Belfedhal, Chantal… . Merci à vous tous ainsi qu’à ceux absents, mais présents, j’en suis certaine, et que je salue. Et bien que je ne fasse pas de commentaires, croyez-bien que j’ai grand plaisir à vos diverses et attendues expressions.

Merci à toi Noria, merci à vous.

 

Rima commence sa carrière à 8 ans, et devient deux ans plus tard membre important de la Beirut Oriental Troup for Arabic Music. Soliste à 11 ans, elle se lance dans un répertoire réputé être le plus difficile de la musique vocale arabe. Plus tard, et diplômée de l’Université américaine de Beyrouth (une pensée solidaire pour le Liban qui n’en finit pas de s’enfoncer dans une crise multiforme sans précédent), et du Conservatoire national supérieur de musique, elle enseignera le chant plusieurs années durant.

En qualité d’invitée exceptionnelle des Massachusetts, elle enseigne le chant classique et le chant arabe à l’Université de Mount Holyoke dans le cadre de l’Arabic Retreat. Elle se spécialise aussi dans les répertoires arabes vocaux traditionnels de Sayyed Darwish et Wadieh El Safi,et se produit dans tout le Moyen Orient, en Europe et aux Etats-Unis... Elle collabore avec divers musiciens de renom Irakiens, Hollandais, Américains, Libanais à l’instar de Ziad Rahbani fils de Feïrouz entre autres. D’un enregistrement à l’autre, elle propose tout à la fois de nouvelles compositions et d’anciennes chansons, des mouwachahates ou encore des chansons de films autrefois interprétés par Sabah dont on se rappelle avec nostalgie le Allo Beyrout mine fadhlek….

Dans les morceaux que j'ai choisis de vous faire écouter et qui m'inspirent calme, paix et sérénité, et on en a grandement besoin dans ce monde bouleversé, on retrouve sensibilité, sobriété, simplicité, grâce, douceur et émotion, des ingrédients précieux qui se fondent en une belle alchimie agréable à écouter, à regarder...

 

Prenez soin de vous et bonne écoute

_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=

Ya Leïla
Rima Khcheich et Imane Homsy



Mine Bayn
Rima Khcheich et son orchestre

 

 

Par Meskellil

Commentaires (4)

Meskellil
  • 1. Meskellil | 22/07/2020
Bonsoir à tous,

Je ne pensais pas faire de commentaires ou de manière très exceptionnelle, mais je ne peux rester indifférente à des émotions, expressions d’élans du cœur dans lesquelles chacun, chacune a sa tonalité propre, personnelle, sincère aussi, ça me touche beaucoup et je vous en remercie.

Kéryma, j’ai cité quelques contributeurs des dernières semaines seulement, il y en a d’autres bien sûr qu’on n’oublie pas, d’authentiques magiciens des formes et des couleurs mais pas seulement, du verbe poétique aussi ou de prose et tu en fais partie, de la musique, ou de toute autre expression créative qui sollicite l’imagination, l’imaginaire. Epanouissement et longue vie à ton meskellil qui embaumera, je te le souhaite, agréablement tes soirées d’été aux sons des grillons sous un ciel constellé d’étoiles.

Mohamed Benabdellah merci pour le cri du cœur fort, sincère, impliqué, concerné comme toujours dans lequel transparaissent, en dépit de l’indignation, bonté, générosité et bienveillance. Vous nous rappelez très justement combien nos sorts sont très étroitement liés, que ce sont nos interactions avec les uns et les autres qui nous construisent, nous définissent, façonnent nos vies, nous humanisent aussi, ou nous déshumanisent. Ces interactions sont je le pense, caractérisées par la manière dont on s’en saisit, et sont modelées en fonction de ce que nous en faisons: moteur positif et dynamique vers un mieux être individuel et collectif, ou frein vers un déclin voire une mort au sens propre du terme comme au sens figuré, et cette période très instable, inédite, anxiogène de Covid-19 que nous vivons tous, lève le voile sur le meilleur comme sur le pire dont peut être capable un être humain, de belles choses accomplies par la grâce, oserai-je dire, de ce covid, mais aussi des choses laides et indignes, et ce côté-ci de la rive n’en est pas exempt, loin s’en faut. Vous nous interpelez aussi et à juste titre sur l’extrême importance de la responsabilité individuelle envers le collectif au même titre que celle du collectif envers l’individu. J’évoquerai Françoise Dolto à ce propos qui nous dit que " Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide, et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences." Le poète Nazim Hikmet ne dit pas moins et en teneur dans sa belle métaphore : vivre libre comme un arbre et fraternellement comme une forêt. Et en effet, je crois que notre survie à tous est subordonnée à la responsabilité de chacun, et au respect de tous pour tous. Puissions-nous nous approprier votre propos, sans omettre d’apprendre de la Nature qui en a tellement à nous enseigner.

L’ami et grand frère Ferhaoui, ça me fait toujours grand plaisir de vous voir exprimer avec beaucoup de spontanéité, de simplicité et de sincérité vos ressentis, sentiments et émotions, une amitié fraternelle au long cours que les absences ou silences n’entament pas. Merci à vous.

Prenez soin de vous!
ferhaoui
  • 2. ferhaoui | 20/07/2020
bonjour tout le mondes ou que vous soyez. c"est avec un grand plaisir de vous voir de nouveau faire surface sur le site, ah, quel bonheur p"tite soeur meskellil de vous lire voire vos commentaires tellement magnétiques comme toujours au reste, s'il y a une que cette pandémie nous à enseigné , c'st que nous sommes interconecté et que nous sommes tous ensemble dans le meme navire dans une mer assez agitée d"ailleurs contre un seul ennemie le terrible covid 19 pourtant combien tout petit ( comme disent les spécialistes "l' infiniment petit' . bon espérons que demain inchaallah sera meilleur! portez_ vous bien le grand frère ferhaoui....
Benabdellah Mohammed
  • 3. Benabdellah Mohammed (site web) | 20/07/2020
ESSALEM à toutes et à tous.Ces moments de confinement devraient nous inciter à etre plus présents sur le site .C'est vrai que la disparition de personnes dues au covid-19 ou leur atteinte par cette maladie attirent notre attention et on le déplore mais il faut vivre sa vie en appliquant les gestes barrières pour minimiser l'impact de cette maladie.On ne saurait jamais etre prudents.Le virus tend à muter et est devenu beaucoup plus virulent et il" voyage" meme dans l'air.Il a été retrouvé ,parait-il, dans les eaux usées.Le confinement doit etre respecté à la règle,chose pas toujours évidente.La bavette conçue pour etre personnelle s'est vue
pretée d'un individu à un autre afin de pouvoir faire des achats ou autres.Ces comportements condamnables ,à juste titre venant de personnes inconscientes et irresponsables mettent la santé d' autres gens autrement plus impliquées et plus conscientes en danger.
Je n'omets pas encore une fois de rendre un grand hommage à ces soldats en blouse blanche qui au prix de leur vie se dévouent à leur o combien noble tache!On doit les aider en respectant et en appliquant les strictes gestes barrières.Ce n'est qu'à ce moment là qu'on pourra venir à bout de ce virus ou tout ou moins atténuer sa virulence.Une note optimiste enfin ,le vaccin anti covid-19 devrait etre disponible dès Septembre inchAllah.D'ici là restons confinés!Bonne journée à tout le monde.
Kéryma
  • 4. Kéryma | 20/07/2020
Coucou Mesk!

Comment vas-tu? Tu ne m'as pas citée mais je ne m'en inquiète pas, même pas fâchée, walou, rien.. Je suis sûre que tu as pensé à moi et tu m'as comptée parmi les absents ce qui est vrai d'ailleurs...Absente, je l'ai bel et bien été!
Sinon, bon choix de musique, elle m'accompagne dans mon commentaire celui-ci, j'espère que tu nous as concocté un beau texte comme tu sais le faire ma chère Meskellil, et aussi tiens-toi bien, j'ai planté un meskellil et je crois que ça a pris et je suis aux anges,

Je te bousse bien fort, distanciation de quelques kilomètres entre nous bien respectée .. quand même hhhhh, prends bien soin de toi et de tes proches, j'ai choppé la bête, et c'est loin derrière moi, non sans quelques séquelles mais hamdoullAh, mon heure n'était pas arrivée!!! :)

Amitiés à tout le monde,
Kéryma,

Ajouter un commentaire