Facebook the green dressing 3 Images 4

  Retour dans mes Souvenirs

De Bab-El-Oued @ Miliana

LE BA BA DU BAC

LE BA BA DU BAC

Mon aîné et référence en pédagogie, Mr Ahmed Tessa en l’occurrence, a écrit un article très éloquent sur le Bac de ces dernières années.(Liberté,Dimanche 9 Mars 2014)
Il a ouvert plusieurs pistes de débat sur les tenants et aboutissants de l'examen du Bac.

Quant à moi, je voudrais m'engager sur certaines de ces pistes.

Si on revient à la valeur du Bac en tant que Visa pour l'Université, on déduit que pour prétendre à une place en Fac, un lycéen est supposé posséder un savoir, un savoir- faire et un savoir- être.

UN SAVOIR
Ce sont toutes les connaissances accumulées tout au long du cursus scolaire, dans toutes les matières et disciplines y compris de la culture générale.
Ce savoir se construit  à long terme et, pour peu que l'élève soit encouragé à l'acquérir  d'une manière active  et motivante, ce savoir peut devenir ce que l'on appelle" la connaissance".

UN SAVOIR FAIRE
Comme son nom l'indique, le savoir- faire se traduit par toutes les aptitudes que l'élève est supposé avoir développées une année après l'autre.Cela commence par l'écriture, la lecture, le calcul, le dessin etc...au primaire, pour arriver à l'autonomie, l'observation, l'analyse, la déduction et la synthèse en fin de secondaire.
Il va sans dire que tout ceci suit un lent processus, en même temps progressif , flexible et accumulatif.
Il va sans dire aussi que ces aptitudes sont les pré requis pour n'importe quelles études, universitaires ou autres.

UN SAVOIR ÊTRE
Ce que j'appelle savoir - être c'est comment un élève se comporte par rapport au savoir que l'école est sensée lui prodiguer (ou mieux encore l'aider à acquérir). En fait, cela présuppose des règles déontologiques qui régissent tous les processus d'apprentissage.

Entr'autres règles:

Que l'on apprend pour notre bien.
Que l'on apprend aussi par ses erreurs.
Qu'il n'y a pas de honte à dire "Je ne sais pas.".
Qu'il n'y a surtout pas de honte à chercher à savoir.
Qu'il ne faut jamais rester dans le doute.
Qu'il faut toujours aller à l'information.
Que le mot Études rime avec Efforts.
Que Réussite rime avec Rigueur.
Qu'il faut assumer ce que l'on sait/fait ou ne sait/fait pas, sans subterfuges ni détours. Ce que l'on appelle "l'honnêteté intellectuelle".

Ce n'est pas un tableau exhaustif des compétences intellectuelles et morales dont chaque futur bachelier se doit de faire preuve, mais juste un aperçu auquel il faudrait ajouter le SAVOIR VIVRE.

J'ai l'impression que je suis en train de décrire un système scolaire irréel car à bien y réfléchir, on ne peut pas ne pas se poser les question suivantes:

Notre École est -elle propice à ce genre d'apprentissages?
Fournit-elle ce genre d'étudiants à l'Université?

Questions ouvertes.....

Par Safia BELHOCINE

Ajouter un commentaire