Beihdja Rahal / La joie des âmes...

 

« La joie des âmes dans la splendeur des paradis andalous »

Le cœur, l’âme et l’esprit baignant dans l’univers de la poésie et de la philosophie de la musique arabo-andalouse (les émotions et sensations vécues hier lors d’un concert de musique arabo-andalouse), je vous propose deux morceaux interprétés avec beaucoup de talent, de douceur et de sensibilité par Beihdja Rahel, sublime élévation ! Le premier « Sayidi ef3al ma yassourek » et le second plus connu « Selli houmoumek » si le cœur vous en dit. Bonne écoute.

«Au départ c'était un pur hasard. C'est devenu une passion au fil des années et maintenant je peux parler de devoir. Devoir de transmettre ce que j'ai eu la chance de recevoir de mes maîtres et de mes aînés»

«… Il y a le plaisir d'interpréter la belle musique andalouse, d'être emportée par la grandeur de la poésie, mais aussi l'engagement de transmettre tout cet art aux générations futures et au grand public.»

«Je suis interprète d'un patrimoine ancestral que je défends et qui me passionne et que je continue à transmettre, il n'y a pas de place à la création ou à la composition. C'est un travail prenant et difficile qui me plaît, pourquoi changer ?»

«Si un jour je dis que je suis arrivée, il vaut mieux que j'arrête. Ça veut dire que je n'ai plus rien à prouver, plus rien à donner. Si le plaisir d'apprendre, de découvrir n'existe plus, il vaut mieux se retirer»

* « La joie des âmes dans la splendeur des paradis andalous »*, ouvrage de Beihdja Rahal pour la partie musicale, et de Saâdane Benbabaâli pour la partie littéraire « Nous voulons que le public comprenne et pas seulement qu'il écoute. Après la musique, nous voulons qu'il découvre la poésie chantée, son origine, les auteurs qui l'ont conçue, qui n'étaient pas seulement poètes mais aussi philosophes, leur faire découvrir un autre univers de beauté.» Beihdja Rahel.


« Sayidi ef3al ma yassourek »

"Selli houmoumek"

Par Meskellil

Ajouter un commentaire